Facebook

 

Paroles de la chanson «Tragedies -seimei-» (avec traduction) par Sasaji Masanori

BO Loveless (2005)
0 0
Chanteurs : Sasaji Masanori
Albums : Loveless [BO]

Paroles et traduction de «Tragedies -seimei-»

Tragedies -seimei- ()

Comme le titre l'indique, cette chanson montre la façon dont Ritsuka Aoyagi (héros de la série) vit la mort de son frère Seimei.
Ritsuka semble constamment envahi ("silhouette envahissante) par le souvenir de son frère dont il garde précieusement la photo, craignant que s'il ne conserve une preuve matérielle de son existence, celle-ci se verrait réduite à néant. Ce jeune garçon de 12 ans semble prendre à coeur les "souvenirs", les conservant tels de biens précieux.
Seimei est dans cette chanson représenté par un oiseau au plumage noir (un corbeau ? ), et donc peut-être signe de menace, idée que l'on retrouve dans le tout dernier épisode. L'évocation des bancs et des lieux vides montrent le vide qui a envahi la vie de Ritsuka suite à la mort de son frère.

Silhouette envahissante

Oiseaux - le noir du ciel clair

Tu observes sans un geste

Le toucher de tes plumes sur mon visage

Tes paroles laissent le coeur à couvert

Dans l'effroi de la nuit

Silhouette envahissante

Oiseaux - le noir du ciel clair

Tu observes sans un geste

Le toucher de tes plumes sur mon visage

Tes paroles laissent le coeur à couvert

Dans l'effroi de la nuit

Sur le siège

Il est sur une LOVELESS

Sur le banc - perd tout son sens en annonce dans

Plusieurs apparences du réel

Les gares en plein air - solitaire

Des lisses et glissants trottoirs

A la dérobée du néant

Dans l'adversité de l'hiver

Le fleur s'épanouit en beauté

Un éclat filant de conscience

Quoi qu'on la nommait est-ce l'amour ?

Plusieurs apparences du réel

Les gares en plein air - solitaire

Des lisses et glissants trottoirs

A la dérobée du néant

Dans l'adversité de l'hiver

Le fleur s'épanouit en beauté

Un éclat filant de conscience

Quoi qu'on la nommait est-ce l'amour ?

 
Publié par 11930 4 3 3 le 16 juin 2006, 18:58.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Ninatutor Il y a 3 an(s) 3 mois à 20:35
1213 4 2 Ninatutor Silhouette envahissante Oiseau, le noir du ciel clair Tu observes sans un geste Le toucher de tes plumes sur mon visage Tes paroles percent le coeur à coups vifs Dans les voiles de la nuit Silhouette envahissante Oiseau - le noir du ciel clair Tu observes sans un geste Le toucher de tes plumes sur mon visage Tes paroles percent le coeur à coups vifs Dans les voiles de la nuit Sous l'eau s'immergent Les blessures de LOVELESS Sur le bout perd tout son sens en un instant Plusieurs apparences du réel Née car en plein air, solitaire Délaissée glisse entre les doigt A la dérobée du néant Dans l'adversité de l'hiver La fleur s'épanouit en beauté Un éclat filant de conscience Quoi qu'on l'ai nommé, est-ce l'amour ? Plusieurs apparences du réel Née car en plein air, solitaire Délaissé glisse entre les doigts A la dérobée du néant Dans l'adversité de l'hiver La fleur s'épanouit en beauté Un éclat filant de conscience Quoi qu'on l'ai nommé, est-ce l'amour ?
Ninatutor Il y a 3 an(s) 3 mois à 20:37
1213 4 2 Ninatutor "Sous l'eau s'immergent les blessures de Loveless" est une phrase magnifique, ce serait dommage de ne pas la retranscrire
Caractères restants : 1000