Facebook

 

Paroles de la chanson «Adieu L'enfance» (avec traduction) par Renaud

Rouge Sang (2006)
0 0
Compositeurs : Jean-Pierre Bucolo
Auteurs : Renaud
Chanteurs : Renaud
Éditeurs : Ceci Cela
Albums : Rouge Sang

Paroles et traduction de «Adieu L'enfance»

Adieu L'enfance

Dans cette chanson nostalgique, Renaud regrette que l'enfance de sa fille soit terminé. Il se rappelle des bons moments lorsque sa petite fille était petite. Les responsabilités d'un père envers on enfant sont apparament importantes à ses yeux.
Moi j'étais là pour te construire, le plus joli des avenirs

Dans le refrain, il parle donc d'adieu, et de l'innocence qu'a perdu son enfant par rapport au monde qui l'entoure. Piur Renaud, l'enfance est une période formidable de la vie car on ignore tout les monstruosités qui nous entouren et le fait d'être quelque part innocent nous protège de ça.

Tu m'appelais " Papou "

Surtout tu m'appelais

Te pendais à mon cou

Quand la vie t'effrayait

Moi j'étais là pour te construire

Le plus joli des avenirs

Est-c'que j'y suis arrivé ?

C'était le temps béni

Des cours de récré

Et des rues de Paris

Que tu découvrais

Dans nos regards rempli d'étoiles

La vie brûlait comme aujourd'hui

Mais sans cette nostalgie

(Refrain)

Adieu l'enfance

Et l'innocence

De ces années lointaines

De ce joli temps disparu

Où est l'insouciance

De tes dix ans

Qui ne reviendront plus

Il est toujours cruel

Le temps qui s'enfuit

Rien n'est moins éternel

Que l'aurore de la vie

Mais dans ton petit coeur de femme

Tes souvenirs sont une flamme

Comme un phare dans la nuit

(Refrain)

Adieu l'enfance

Et l'innocence

De ces années lointaines

De ce joli temps disparu

Où est l'insouciance

De tes dix ans

Qui ne reviendront plus

Ton existence

A l'évidence

A embelli la mienne

Et donné un sens à ma vie

Mais, pas de chance

Ta belle enfance

Est à jamais finie

(Refain)

Adieu l'enfance

Et l'innocence

De ces années lointaines

De ce joli temps disparu

Où est l'insouciance

De tes dix ans

Qui ne reviendront plus

 
Publié par 14581 6 4 4 le 28 octobre 2006, 19:45.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000