Facebook

 

Paroles de la chanson «Divine Excuse» (avec traduction) par Pleymo

Rock (2003)
0 0
Chanteurs : Pleymo
Albums : Rock
Voir tous les clips Pleymo

Paroles et traduction de «Divine Excuse»

Divine Excuse

Selon Mark :

"C'est l'une des premières chansons qu'on a composées pour cet album. C'est celle qui nous a filé le plus de chair de poule. C'était le début, on était tous réunis, et je sentais qu'il y avait quelque chose qui se passait avec ce morceau. Ça nous a donné de l'espoir pour la direction que nous avions choisie. Ça nous a conforté notre idée. Ça me fait penser à du Incubus ou à du Science sur les couplets, et à côté de ça, les refrains ont une mélodie qui se catche direct. Je suis sûr que sur scène -divine excuse- va nous réserver quelques grands moments de frisson ! Quand je l'entends à la radio et que je suis dans ma salle de bain, ça me remplit de bonheur ! Cette chanson aborde le thème de la religion. Je suis sensible à tout ce qui s'est passé autour des évènements en Irak. Tout ce qui est relatif à la foi aujourd'hui est assez dangereux. Il y a de l'extrémisme partout autour de nous. Je ne me permets pas de juger les religions, mais quand on voit que ces gens se tuent au nom d'un dieu... Dans -divine excuse-, il y a un vers qui dit : et l'homme créa Dieu'. C'est un bon résumé de la chanson.

Nous avons écrit cette chanson en une journée, Davy avait ramené la tournante du refrain. J'ai vite posé un air dessus. Nous voulions un truc assez aérien. Pour le couplet, Fred a proposé ce thème un peu " jungle " qui nous a vite plu, c'est frais. Le pont a une couleur un peu "Seattle" j'aime bien ça... le truc un peu grunge. Le thème de ce titre m'est très cher. J'ai peur de la religion et de l'ampleur qu'elle prend parfois. Je me demande où l'on va. Les hommes sont dangereux, leurs pensées peuvent nous mener loin... je préfère croire en mon étoile et ne déranger personne. "

Mon explication/interprétation :

1 ==> C'est vrai, où est le mal aujourd'hui ? ! dans la tradition carrée des églises ou dans les dissimulations médiatiques ?
DISCERNEMENT
2 ==>Pécher =/= Confesser : pécher et confesser sont incompatibles, du tout vu en tout cas aux yeux du Dieu des chrétiens, mais maintenant pour les hommes il y en a qui s'en foutent... pas ce groupe.
3 ==> Prendre sur lui=/=Ivresse : Débarrasser l'autre d'un fardeau en prenant la responsabilité d'un acte ne va pas empêcher de tomber soi-même dans la décadence.
4 ==> On peut encore moins juger une religion lorsqu'on ne connaît pas son but. Du même ajouter ceci avec la signification de "Eternel" qui se contredit avec ce qui suit.
5 ==> Papa Nowel ça vous dit rien ? En quelque sorte, recevoir un cadeau signifie que l'on a pas commis de faute pendant l'année ou qu'on est pardonné pour les fautes que l'on a faites. J'ai vu très peu de gens se faire accueillir au charbon par le père fouettard à Noël. Et pourtant... en exécutant ses bénédictions et non ses menaces, noël produit une belle illusion de la vie à tous. On se dit ça y est, on repart de zéro... alors qu'il n'en est rien, les fautes existent toujours et on a pas changé.

6 ==> Qu'est ce qui nous pousse à demander encore de cette vie de contradiction ? !

7 ==> Eux ils implorent ça... mais moi, en quoi je crois ?

8 ==> Préjugé traditionnel envers la religion tirée de l'hérétisme (à l'exemple de l'extrême dans l'actualité, j'ai bien dit extrême : Ne pas se confesser => malédiction, bannissement, crime d'honneur).
D'un point de vue chrétien, Jésus est venu sur terre par amour des hommes, mais l'Inquisition (organisme catholique de l'époque médiévale alliant religion et politique) a pratiqué des discriminations parfois graves les chrétiens d'autre religion. L'inquisition est le résultat de la folie des hommes, au contraire de l'" amour de Jésus " qui oeuvre ailleurs, mais qui ne maudit pas celui qui le refuse ( ! ). Ce n'est pas ce que l'on peut toujours voir aujourd'hui, notamment en voyant les extrémistes comme, par exemple critique d'actualité (problèmes culturels) certains musulmans qui forcent à adhérer.

9 ==> Ponce Pilate. Cet homme, gouverneur à Jérusalem, a laissé Jésus se faire juger par le peuple, alors qu'il était innocent. Il s'est ensuite symboliquement lavé les mains pour signifier qu'il n'y était pour rien... faux ! Laisser un innocent aux mains d'une foule corrompue, laisser tomber ses fonctions, c'est justement commettre une faute.
Et des remords ne peuvent s'effacer par un lavement physique.

10 ==> Divine excuse ==> prétexte de quelque chose qui n'est pas possible (laver les mains==> écarte de la faute), se croire au-dessus des autres et se permettrent cela.

11 ==> Jésus-Christ, baba cool ? NAN. Pourquoi les commandements de Moïse existent-ils ? Pourquoi l'Eglise a-t-elle des règles ? Pourquoi on ne peut accéder au Paradis si on ne marche pas de tout son coeur avec Dieu ?
Parce que sans condition, le peuple n'obéit pas à sa religion, son éthique s'il suit l'anarchie
Au même titre que notre société actuelle, qui a ses règlements, ses lois, ses dirigeants, et pourtant le mal est encore présent.

12 ==> Tout d'abord, L'être humain possède le libre-arbitre, donc Dieu nous a donné cette liberté d'être pour ne pas nous contrôler comme ses esclaves. Il agit encore, mais dire que tout est sous son contrôle afin de déculpabiliser les hommes et se borner largement.
L'autre extrême, dire que Dieu permet tout, c'est dire que le mal qui est sur le monde tient du divin. Et c'est faux, puisque Dieu a donné des lois à ce monde.

13 ==> Pourquoi en demande-t-on encore ?
Pourquoi vivre en se lavant les mains, si ça ne sert à rien ?
Pourquoi suivre à moitié Dieu, sachant qu'il a donné des règles et qu'on sera écarté de lui si on ne les suit pas ?

14 ==> Une jolie reprise de citation, très célèbre. Mais ici extrêmement bien placée. L'homme "imagine" (voir fait exprès d'imaginer) que Dieu est comme cela, qu'il permet ceci est interdit cela, il redessine Dieu et pense qu'il ressemble à un vieillard incapable, etc.
Dieu devient alors un bouc émissaire dans telle ou telle situation, ce qui évite de devoir se porter la responsabilité d'une faute (l'alibi).

15 ==> Dieu existe. Une personne qui dit cela et ne pouvant le prouver, elle le dit juste pour (se) rassurer (ATTENTION : DANS UN CERTAIN CONTEXTE SEULEMENT) que nous ne sommes pas seuls dans cet univers, qu'il y a quelqu'un c'est tout. Une telle déclaration en sert à rien d'autre que de rassurer dans ce cas précis, et on se fait une mauvaise image de Dieu, comme on l'invente à nouveau. Car voyez les paumés que sont les hommes dans la guerre et ce genre de trucs… Si Dieu ne fait tien, alors il n'existe pas ? ! Pour toute personne qui connaît ce sujet, ma réponse est la suivante : Rejeter Dieu correspond à rejeter son action. C'est comme ça qu'on se paume.

"Il serait bien mieux de croire en l'homme… Divine excuse en somme ! "
16 ==> "oyez oyez jeunes gens, croyez en l'être humain ! regardez, il est ce qu'il peut et il cherche des liens, il fait ce qu'il veut ! croyez ! "
Sacrément pathétique et ironique, comte tenu que c'est une divine excuse
17 ==> Regardez l'homme lorsqu'il compte uniquement sur lui-même. Joli la guerre, joli la souffrance, joli joli...
Croire seulement en l'homme, c'est encore se faire une illusion et se dire que l'homme peut égaler Dieu

18 ==> Ce qui résume cette idée de "se faire une illusion" : Juste pour profiter, de s'imaginer des choses qui nous arrangent.

En résumé, la force de cette chanson est le fait qu'elle nous déstabilise sensiblement à cause de ses ironies répétitives. Certaines personnes prennent même au mot les paroles sans savoir ce qu'est une ironie ! à retenir.

Donc voilà un grand granddddddddddddddddd merci à Paul151 pour con explication qui je trouve est très bien faite ^^

Mais qui est en tort ? (1) Celui qui pêche et qui confesse (2)

Ou celui qui prend sur lui, n'empêche pas son ivresse ? (3)

Qu'est ce qu'ils implorent ? L'éternel et le culte (4)

Le Noël pour adulte où l'on pardonne l'horreur de vos morts ! (5)

Qu'est ce qui nous tord l'âme

Pour qu'on en demande encore ? (6)

Qu'est ce qu'on implore là ? (7)

Puisqu'on vous damne au final (8)

Où sont les remords de celui qui de sang est peint

Et qui s'en lave les mains ? (9) Divine excuse d'abord (10)

A quoi bon l'effort ? Si tout est permis, sans interdit (11)

De là haut tout est régi, divine excuse encore ! (12)

Qu'est ce qui nous tord l'âme

Pour qu'on en demande encore ?

Qu'est ce qu'on implore là ?

Puisqu'on vous damne au final (13)

Et l'homme créa Dieu, un alibi à ses mentis (14)

Un prétexte pour rassurer aussi les paumés que nous sommes (15)

Il serait bien mieux de croire en l'homme, il est ce qu'il peut

Il cherche des liens, il fait ce qu'il veut (16)

Divine excuse en somme ! (17)

Qu'est ce qui nous tord l'âme

Pour qu'on en demande encore ?

Qu'est ce qu'on implore là ?

Puisqu'on vous damne au final

Les yeux ouverts, planté dans la terre

Profiter du magique, nos hérétiques pratiques ! (18)

Qu'est ce qui nous tord l'âme

Pour qu'on en demande encore ?

Qu'est ce qu'on implore là ?

Puisqu'on vous damne au final !

 
Publié par 6681 5 4 2 le 7 novembre 2006, 17:34.
 

Vos commentaires

°o.O Mitsuko O.o° Il y a 10 an(s) 2 mois à 18:18
8100 6 3 3 °o.O Mitsuko O.o° Bah c'est une chanson qui dis que Dieu n'est qu'une invention de lhomme pr pouvoir se rassurer :-/ jpense pas qu'il y ai dautre explication enfin jsais pas trop bref trop bonne chanson
Paul151 Il y a 10 an(s) 2 mois à 11:17
11169 6 4 3 Paul151 Site web Mon explication vient de t'être envoyée par message.
ethsienne25 Il y a 10 an(s) 1 mois à 19:21
9223 6 4 3 ethsienne25 Site web trop bien ste chanson j'adore les paroles <3 c'est bien du pleymo :-D
incroyabilicieux Il y a 8 an(s) 4 mois à 23:30
5187 3 2 2 incroyabilicieux Site web Tellement vrai :O
Caractères restants : 1000