Facebook

 

Paroles de la chanson «Je Suis La Solitaire» (avec traduction) par Keny Arkana

Entre Ciment Et Belle étoile (2006)
0 0
Chanteurs : Keny Arkana
Voir tous les clips Keny Arkana

Paroles et traduction de «Je Suis La Solitaire»

Je Suis La Solitaire

Magnifique chanson de Keny Arkana, sur l'album "Entre Ciment et Belle étoile" ! !

Je suis la solitaire, seule même parmi les miens

Seule dans cette ère qui m'étouffe comme le silence de mes chagrins

Seule parce que mes pas arrivent de loin

Fatiguée mais debout, le sourire malgré les coups

Avant que j'm'écroule j 'tiens

Pour combien de temps ?

Mon passé, un boulet que je traîne mais qui m'aplatit quand soudain ma vie

Devient pente,

Ou pire, à chaque virage m'entraîne dans le ravin

Ecoute, je coule dans le poison mais j'accepte si sonne la Fin.

Je suis la solitaire, vagabondant dans la Vie

Vagabondant dans les villes, jamais très très loin du vide

Des noeuds dans le bide me rappellent ce vide que rien ne comble

Et quand le bien me trompe alors là plus rien ne compte !

Alors laisse moi dans mon coin ! Je ne veux partager ma douleur

C'est pour ton bien car la souffrance me tape à toute heure

Par pudeur ou par crainte m'enveloppe ce silence

Je n'ai vu que les violences du système donc excuse mon manque de nuance

Cavale sans fin, je ne peux lâcher les amarres

Mon Dieu, je lâche prise mon âme si torturée a mal

Ma hargne, rien ne l'adoucit : vois l'époque déglinguée

Malgré les larmes on a tous ri quand la paix s'est flinguée

Ma vie un braco et mon passé m'a tout pris

A pris la fuite comme mon coeur poussant mon bonheur dans l'oubli

Et quand ma foi roupille, la rage me malmène, me cane même

Ô mon Dieu, pardonne mes failles et mes calvaires

Je m'égare vers la perte, est-ce un suicide inconscient ?

Ne me parlez pas d'hérédité, je ne sais même pas de qui je porte le sang ?

Péter les plombs, ça s'accentue

Quand tu dors sous les ponts

J'ai fuit le désert mais j'ai encore du sable mouvant sous les pompes

Enfant de dehors, j'y suis arrivée candide ?

Y a que la lune qui peut me comprendre ou me consoler car elle m'a vu grandir

La Vie m'a jetée dans la nuit et puis m'a laissée seule

Je suis la solitaire, même avec le coeur rempli de mes frères et soeurs ?

J'ai vu le pire du pire de près

Pas de jardin secret, un champ de plaies

Chère Etoile j'ai peur, alors chante s'te plait !

M'abandonne pas dans les tourments de ma tête

J'ai peur, m'abandonne pas, je suis perdue sans ton aide

Je suis la solitaire ? mais qui peut comprendre ?

Je n'ai même pas les mots pour exprimer ce que j'aimerais faire entendre

Mon instinct de survie m'ordonne de prendre le large

De tout plaquer, le rap y compris, car je sais qu'ici je finirai barge !

Et pendant que la paix fait sa radine ce monde nous baratine

Je suis pas chez moi ici, mon coeur coincé en Amérique Latine

Maintenant je sais ? même si l'océan nous sépare

J'entends tes pleurs, ta rage, tes peurs et ton espoir

Je suis avec toi ! Et je manquerai pas à l'appel

J'ai le mal du pays, c'est bizarre car je le connais à peine

Je suis la solitaire sans terre et sans attaches

Y'a que le rap qui me tient en laisse et qui me retient quand

Je m'arrache

La liberté, je l'ai vue qu'à travers une serrure

J'ai mal aux nerfs ! Ai-je trop tapé contre les murs de ma cellule ?

Je rêve de répit mais la mort vit à ses dépends

Ma vie m'épuise et la fatigue me renvoie à squatter les bancs

J'ai crié "sortez des rangs ! "

Mais avec l'âge tous finissent par y rentrer et je reste là face

à ces adhérents

Alors je continue ma route en solitaire

Toujours, j'ai pas choisi, mais j'continue avec la foi frère

Donc laissez moi en paix si vous ne comprenez pas

Le système m'a exclue, maltraitée, je n'y rentrerai pas ! ! !

Je suis la solitaire, le fardeau à l'épaule

En quête d'enseignement mais certainement pas ceux qu'on apprend à l'école

Je crois en Dieu malgré l'époque

En la Vie et je me battrai ! J'ai la tête dure, demandez à mes potes !

Ma foi infalsifiable

Je lis dans les signes de la vie,

Quoi ! Tu ne les penses pas si fiables ? !

Alors laisse tomber, car seule l'intuition me guide

Et la paix séjourne en moi lorsque mes impulsions me quittent

La colère ma meilleure ennemie

Ô Seigneur aide-moi ?

De ma mémoire elle veut ma peau s'il te plait reste prés de moi ?

J'ai de moins en moins de force je me perds dans ces années

J'suis jeune mais tellement vieille mais comme on dit : on fait aller ?

Malgré le trouble dans le crâne, le doute dans le " Graal "

A cran mais où est le diable qu'on le crame !

Ce monde clame de drôles de valeurs sans valeureux soldats

Ici ces bâtards sèment le malheur et boivent du sang dans leur soda

C'est la routine ! On m'a souvent dit : " ma soeur,

Mais prends cette pince monseigneur

Puisque le bonheur a fermé la boutique ! "

Née dans un monde qui m'a nourri à la broutille

A voulu m'abrutir ! Adorer l'argent qui n'est qu'un outil ? !

Pfffffff, laisse-moi dans ma marge !

Le coeur plein de foi même si parfois je me perds un peu dans ma marche

La nuit, j'entends des cris,

Des bouts de passé, des rêves détruits,

Détritus de ma mémoire éprise de tristes échos nourrissant ma déprime

Et puis je ferme les yeux fort

Attendant que les anges viennent me parler dans mon sommeil pour un peu de

Réconfort

Le moral en baisse et en baisse, le fond m'attend

Les années passent et moi j'encaisse et j'encaisse mais jusqu'à quand ?

Car déjà mon âme titube

Mets tes menaces dans ton cul, Mr le gendarme

Tu peux taper j'ai l'habitude ! ! ! !

La douleur physique anesthésiée par celle intérieure

Qui me détériore, accuse parfois mon existence d'erreurs

Alors je m'élève seule les mains vers le ciel

Incomprise et prise à la gorge par cette merde de siècle !

Je suis la solitaire, tu sais celle que l'on prend

Pour une sauvage, que le monde pointe du doigt mais que personne ne comprend

Je suis la solitaire, parfois esclave de mes tourments

Instable dans la routine mais toujours à l'aise dans le mouvement

Je suis la solitaire, amoureuse de l'imprévu

Etre riche et esclave, moi j'préfère être libre et à la rue

Je suis la solitaire, celle qui n'écoute pas les ordres

Seule dans cette époque, seule mais en paix avec les autres.

 
Publié par 10758 6 4 3 le 2 août 2007, 18:31.
 

Vos commentaires

Willem Il y a 9 an(s) 5 mois à 22:17
5907 5 3 2 Willem Je l'm de tropppppppppp!!!
Franchement,la musike derrière est trop mimi:
j'adoore quand elle dit :-P :

"J'ai vu le pire du pire de près
Pas de jardin secret, un champ de plaies
Chère Etoile j'ai peur, alors chante s'te plait ! "
(parce que y a pas de musique quand elle le dit^^ :-D )

Mais SURTOUT:
"Car déjà mon âme titube
Mets tes menaces dans ton cul, Mr le gendarme
Tu peux taper j'ai l'habitude ! ! ! ! "
(mhmmhmhhm <3 <3 <3 :'-) mhhmhmh :-D :-D <3 <3 <3 <3 :'-) :'-) )

....désolé mais j'm trop ce morceau lol!!mddrr :-D :-D
Caractères restants : 1000