Facebook

 

Paroles de la chanson «Continental Drift» (avec traduction) par The Rolling Stones

Steel Wheels (1989)
0 0
Chanteurs : The Rolling Stones
Albums : Steel Wheels

Paroles et traduction de «Continental Drift»

Continental Drift (Dérive Continentale)

L'année 1989 a été marquée par deux évènements majeurs : ma naissance, et la sortie de l'album " Steel Wheels " des Rolling Stones. Sur cette page nous ne nous intéresserons cependant qu'au second?
(Pour de plus amples informations sur le premier, référez-vous à mon autobiographie " Moi et ma mégalo ", qui sortira au cours de l'année).

" Steel Wheels " est un album-clé dans la discographie des Rolling Stones : il marque la réconciliation entre Jagger et Richards, qui étaient en froid à l'époque, mais aussi leur retour à un succès commercial qu'ils avaient tendance à perdre avec leurs quelques albums précédents ; celui-ci se classe 2ème aux charts anglais et 3ème aux charts US, où il devient double disque de platine.
Le ton général de l'album est résolument rock, marquant un retour aux grosses guitares et à un style dans la plus pure tradition de leurs grands classiques. La production est sobre, efficace, le son est carré : c'est un très bon album qui ravi tous les puristes de l'esthétique des Stones sans fioritures et sans fantaisies.
A une exception près, celle qui nous intéresse ici : " Continental Drift ".

En effet, ce morceau nous emmène loin, très loin du terrain rock qu'arpentent habituellement les Stones? Pour être plus précis, il nous emmène en Afrique. Je m'explique : en plus de la formation habituelle, il a été enregistré avec les " Master Musicians of Jajouka ", qui marquent " Continental Drift " de leur empreinte exotique en y a ajoutant, par leurs percussions et leurs choeurs surtout, une touche de mysticisme, un je ne sais quoi de terriblement envoûtant qui en fait la parfaite bande son d'une obscure transe chamanique rituelle.
L'intro se fait en douceur, par quelques notes filantes de flûte jajouka, suivi des percus, puis de la voix de Mick Jagger (très à l'aise dans ce registre qui n'est pourtant pas le sien), puis le rythme s'accélère progressivement, à mesure que les couches d'instruments s'additionnent et que les choeurs affirment de plus en plus en plus leur présence ; le tout s'achève sur une cacophonie rythmique et effrénée de percussions et de choeurs éthérés, qui s'arrête en un break violent, pour laisser place à une nouvelle " intro " au milieu du morceau. L'effet est saisissant, on est surpris à retenir notre souffle, submergé par la beauté brute et la force de cette instrumentation orientale.

Mais, me direz-vous donc, de quoi peut bien parler " Continental Drift " ?
Elle parle ?juste' d'amour, de manière très simple, sans parler d'une histoire en particulier. L'amour en général, l'amour qui arrive sans qu'on le voie venir, l'amour et sa pureté, l'amour qu'il ne tient qu'à nous d'accueillir? Ces paroles sont somme toutes assez répétitives, les lire n'apporte pas grand-chose, elle font partie d'un ensemble, avec la voix de Jagger et le reste de la musique, elles participent à créer l'unité et la force du morceau. C'est en écoutant cet ensemble qu'on peut comprendre leur réelle portée.

Voilà, le temps d'un morceau, les Stones nous ont emmené avec eux dans leur " dérive continentale " (traduction du titre du morceau) pour une virée mystique en terre inconnue, nous rappelant par la même occasion que l'amour, même déguisé, est à notre portée, et que nous n'avons qu'à lui ouvrir la porte pour que la lumière envahisse notre vie (?ou " comment traduire la moitié du morceau en une phrase ").

Love comes at the speed of light
L'amour arrive à la vitesse de la lumière
Love comes at the speed of light
L'amour arrive à la vitesse de la lumière
Love comes in a strange disguise
L'amour arrive dans un étrange déguisement
Love comes
L'amour arrive

(x2)
(x2)
Open the door and let the light pour over
Ouvre la porte et laisse entrer la lumière
Open the door dont you keep me out
Ouvre la porte ne me laisse pas dehors
Open the door and let the light pour over
Ouvre la porte et laisse entrer la lumière
Hear me shout
Entend mon appel

Love comes at the speed of light
L'amour arrive à la vitesse de la lumière
Love comes
L'amour arrive

Its a pure as silver
Aussi pur que de l'argent
Its as pure as gold
Aussi pur que de l'or
Its a rushing river
C'est une rivière bouillonnante
Let it run all over me
Qu'elle me submerge
Its as pure as silver
Aussi pur que de l'argent
Its as pure as gold
Aussi pur que de l'or
Let it run all over me
Qu'il me submerge

Love comes
L'amour arrive
Love comes at the speed of light
L'amour arrive à la vitesse de la lumière
Love comes at the speed of light
L'amour arrive à la vitesse de la lumière

 
Publié par 16505 6 4 4 le 16 octobre 2007, 23:23.
 

Vos commentaires

~ Lilithya ~ Il y a 9 an(s) 3 mois à 00:04
5487 5 2 2 ~ Lilithya ~ Ptdrrrr
En tant que fan, je pourrais avoir une édition dédicacée de "Moi et ma mégalo"?? hein hein??? XD

Et sinon... ça fait pas déjà 10 000 ans que tu l'avais traduite et expliquée cette musique? ^^
Caractères restants : 1000