Facebook

 

Paroles de la chanson «Belsen Was A Gas» (avec traduction) par The Sex Pistols

The Sex Pistols
0 0
Chanteurs : The Sex Pistols
Voir tous les clips The Sex Pistols

Paroles et traduction de «Belsen Was A Gas»

Belsen Was A Gas (Belsen, c'était le pied (1))

Voilà sûrement l'une des chansons les plus controversées des Sex Pistols, autrement dit, l'apologie des camps de concentration. Mais revenons un peu sur l'histoire...

1945. Les troupes anglaises viennent libérer Bergen-Belsen de l'oppression allemande. Le fait que ce soit les Anglasi qui l'aient libérés a profondément marqué la culture britannique par la suite. En effet, si vous demandez à un britannique de vous citer un camp de concentration nazi, il vous répondra sûrement Belsen, au lieu d'Auschwitz.

La légende veut que Sid Vicious l'ait composée alors qu'il était encore dans son premier groupe (The Flowers of Romance). Mais c'était un texte ironique, il ne pensait évidemment pas ce qu'il avait écrit. Les médiaas et bien-pensants de l'époque accusèrent la chanson d'anti-sémitisme. Que nenni ! c'est de l'humour noir (certes pas du meilleur cru) qui avait pour but de provoquer la génération qui avait connu l'Holocauste.
Mais il faut les comprendre. Belsen est un sujet particulièrement douloureux pour les vieux de la vieille Angleterre. En effet, le camp était très souvent utilisé dans les films de propagande nazis pour illustrer l'aide d'émigration des familles juives. Or, lorsque les troupes ouvrirent les portes de Bergen, il y découvrirent des âmes décharnées et abîmées, tout à l'opposé de ce qu'ils croyaient jusqu'à lors. Ce qui est écrit dans le premier couplet, l'idée que tout va bien.

Mais la chanson est aussi un pamphlet contre ceux qui accusent les Pistols d'être responsables des malheurs de la vieille Angleterre. C'est à partir de là que Sid Vicious commença à porter une croix svastika, que Hitler a repris avec sa croix gammée, mais qui en vérité a un tout autre sens, pour stigmatiser la génération "no future" dans laquelle ils vivaient.

La chanson présente sur l'album The Great Rock'n'Roll Swindle est la version live qu'ils ont jouée lors de leur dernier concert, San Francisco, 14 janvier, 1978. Puis, elle fut plus tard changée par Ronnie Biggs qui ajouta ce couplet à la chanson :

Dentists searched their teeth for gold
Frisk the Jews for banknotes fold
When they found out what they'd got,
"Line them up and shoot the lot".
-Les dentistes cherchaient l'or dans leurs dents
-Ils fouillent les Juifs pour se remplir les poches
-Quand ils ont trouvé ce qu'ils voulaient
-"En ligne et en joue"

La plupart du temps, le titre est en écriture gothique et change de l'original : "Einmal Belsen war vortrefflich" et la version de Biggs "Einmal Belsen war wirklich vortrefflich" ce qui est grammaticalement faux, mais qui signifie en gros la même chose que le titre, en allemand.
Les Pistols ne la jouaient qu'en live. Cependant, on découvrit une version studio de 1977, quand bien même, elle est perdue aujourd'hui. Lors d'une reformation exceptionnelle du groupe en 2003, ils l'ont joué au président Bush, mais légèrement différente : "Baghdad Was A Gas". HIstoire d'attaquer la politique menée par le gouvernement Bush !

Belsen was a gas I heard the other day
Belsen (2) était un gaz j'ai entendu ça l'autre jour
In the open graves where the Jews all lay
Dans les tombes ouvertes où gisent les Juifs
Life is fun and I wish you were here
La vie est drôle et j'aimerais que vous soyez là
They wrote on postcards to those held dear
Ils ont écrit des cartes à leurs chéris
Oh dear
Oh pardi

Sergeant majors on the march
Les sergents majors en marche
Wash the bodies in the starch
Lavent les corps dans l'amidon
See them all die one by one
Regarde les mourrir un par un
Guess it's dead
Je pense qu'ils sont morts
So bad
Dommage

Belsen was a gas I heard the other day
Belsen était un gaz j'ai entendu ça l'autre jour
In the open graves where the jews all lay
Dans les tombes ouvertes où gisent les Juifs
Life is fun and I wish you were here
La vie est drôle et j'aimerais que vous soyez là
They wrote on postcards to those held dear
Ils ont écrit des cartes à leurs chéris
Oh dear
Oh pardi

Be a man
Sois un homme
Be a man
Sois un homme
Belsen was a gas
Belsen c'était le pied
Be a man
Sois un homme
Kill someone
Tue quelqu'un
Kill yourself
Tue-toi
Be a man
Sois un homme
Be someone
Sois quelqu'un
Kill someone
Tue quelqu'un
Be a man
Sois un homme
Kill yourself
Tue-toi

(1) "Gas" peut se traduire ici indifféremment par "c'était le pied" ou "Gaz". En effet, dans les années 60-70, "What a gas ! " était une expression qui peut se rapprocher en français du "Quel pied ! ".

(2) Bergen-Besen était un camp de concentration nazi en Allemagne, qui utilisait le gaz Zyklon B.

 
Publié par 12238 6 4 4 le 14 décembre 2007, 23:26.
 

Vos commentaires

The Wardle Il y a 8 an(s) 11 mois à 11:05
5324 5 2 2 The  Wardle J'adore trops cette chanson elle est tou simplement gégnial ke ce soi les sex pistols ki la joue ou sid vicious ki la chante toute les version live son gégnial tu savai ke Public image limited l'avai aussi joué en concert en 78??
Fixed penalty Il y a 8 an(s) 11 mois à 14:15
12238 6 4 4 Fixed penalty Attends......euh, non. Je ne savais pas qu'ils avaient joué celle-ci :-D Ils ont joué pat mal de chanson des Pistols comme Anarchy in The Uk ou Bodies (que je trouve moins bien jouées par eux quand même je l'avoue :'-) )
The Wardle Il y a 8 an(s) 1 mois à 09:58
5324 5 2 2 The  Wardle Aretons de salir cette chanson ce n'est pas du tout une chanson antisémite ni une chanson de provocation J'ai appris ke Sid a écrit cette chanson apré avoir vu un documentaire sur la BBC et dans ce doc ils disai ke les Juifs dans Bergen-Belsen étaient obligé d'écrire a leur proche et de leur dire que cette endroit était super d'ou le titre Belsen c'estait le pied voila c tou con
Rafi Il y a 1 an(s) 9 mois à 02:11
207 4 Rafi ça peut aussi se traduire par "ça gaze" (ça va bien)
Caractères restants : 1000