Facebook

 

Paroles de la chanson «Fukai No Yami» (avec traduction) par Girugämesh

Girugämesh
0 0
Chanteurs : Girugämesh
Albums : 13's Reborn
Voir tous les clips Girugamesh

Paroles et traduction de «Fukai No Yami»

Fukai No Yami (Ténèbres profondes)

"KAZE ni mau oto... yurari yurari
Tsubusareta risei to ishiki
Mazariau tsumi to batsu
Tomoshibi wa ima futo kie...

Nari hibiku moroi saigo no kotoba
Sakende mo koe wa... fukai no hate
Kurui tadareku kokoro mo subete
"ochite yuku"

Kasure koe wo... tsubuyaki warai
Usureteku urami no nami ga
Yurugiau kono omoi wa kooritsuki moumoku no koe koboreochi...

Kareta kigi no ha ga mai yureteiku
Sakebi koe kieru... fukai no yami
Modae kurushinda shi no fuchi no koe
"kasundeku"

Shizundeiku... shizundeiku...
Fukai yami ni nomikomareteiku
Sokonashi no furue ga mi wo tsukinukeru"

KAZE ni mau oto... yurari yurari
Son qui danse dans le vent... par ci, par là
Tsubusareta risei to ishiki
Conscience et idéaux écrasés
Mazariau tsumi to batsu
Crime et punition se mêlent, le feu allumé vient de disparaître
Tomoshibi wa ima futo kie...

Nari hibiku moroi saigo no kotoba
Faible mot de la fin qui résonne
Sakende mo koe wa... fukai no hate
Même en criant, la voix se perd au fond du monde pourri
Kurui tadareku kokoro mo subete
Tout, même le coeur follement enflammé, tombe
"ochite yuku"

Ecraser la voix fuyante d'un rire
Kasure koe wo... tsubuyaki warai
La vague transparente de ténèbres se...
Usureteku urami no nami ga
Ce sentiments qui vibraient l'un contre l'autre se figent
Yurugiau kono omoi wa kooritsuki moumoku no koe koboreochi...
La voix de l'aveugle déborde...

Kareta kigi no ha ga mai yureteiku

Sakebi koe kieru... fukai no yami
Les feuilles des arbres séchés s'agitent en dansant
Modae kurushinda shi no fuchi no koe
Ténèbres du monde pourri où disparaissent les hurlements
"kasundeku"
Les voix qui souffrent à l'agonie dans l'étang de la mort dissipent

Shizundeiku... shizundeiku...

Fukai yami ni nomikomareteiku
Elles s'enfoncent, elles s'enfoncent
Sokonashi no furue ga mi wo tsukinukeru
Elles sont absorbées dans les ténèbres profondes

Un frisson sans limite traverse le corps

 
Publié par 11328 6 4 4 le 19 mars 2008, 13:43.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000