Facebook

 

Paroles de la chanson «La Rage» (avec traduction) par Noir Désir

Où Veux Tu Qu'je R'garde (1986)
0 0
Chanteurs : Noir Désir
Voir tous les clips Noir Désir

Paroles et traduction de «La Rage»

La Rage ()

1. "l'art Edgar" ; Sans doute est-il question d'Edgar Wind et de son ouvrage "Art et anarchie". Si l'on prend ce livre pour base de la chanson, "La rage" prend alors une signification socio-politique.

2. "El Desdichado" est le titre d'un poème Gérard de Nerval où il se remémore les illusions d'un passé disparu et prend conscience d'une fatalité redoutable.
On retrouve une seconde référence au poème dans leur chanson L'Europe (Des visages, des figures) où il cite textuellement le dernier vers : "Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée".

Analyse du livre => http : //nezenlair. unblog. fr/2007/02/21/art-et-anarchie-dedgar-wind/
Le poème => http : //www. franceweb. fr/poesie/nerval3. htm

Dans les salons bleus de la classe supérieure, on sourit
Dans les salons bleus de la classe supérieure, on sourit
Toucher du bout des doigts les rythmes sensuels assagis
Toucher du bout des doigts les rythmes sensuels assagis
Sans rien se dire les futilités d'usage
Sans rien se dire les futilités d'usage
Et au dehors
Et au dehors
Les chiens se frottent aux herbes sages
Les chiens se frottent aux herbes sages

Sweet honey sugar
Ma chérie, ma douce,
Où en est l'art Edgar ?
Où en est l'art Edgar ? (1)
Je n'l'ai pas vu depuis longtemps
Je n'l'ai pas vu depuis longtemps
Je n'ai pas l'temps, le temps, le temps, le temps
Je n'ai pas l'temps, le temps, le temps, le temps
D'attraper la rage...
D'attraper la rage...

Et les filles à l'âme romantique et ensorcelée
Et les filles à l'âme romantique et ensorcelée
Les lèvres refermées sur les pages de leurs cahiers
Les lèvres refermées sur les pages de leurs cahiers
Aller pouvoir partir et mourir avec
Aller pouvoir partir et mourir avec
El Desdichado
El Desdichado(2)
Et oublier les mots des salons gris
Et oublier les mots des salons gris

Sweet honey sugar
Ma chérie, ma douce,
Où en l'art Edgar ?
Où en l'art Edgar ?
Je n'l'ai pas vu depuis longtemps
Je n'l'ai pas vu depuis longtemps
Je n'ai pas l'temps, le temps, le temps, le temps
Je n'ai pas l'temps, le temps, le temps, le temps
D'attraper la rage...
D'attraper la rage...

Sweet honey sugar
Ma chérie, ma douce,
Où en l'art Edgar ?
Où en l'art Edgar ?
Je n'l'ai pas vu depuis longtemps
Je n'l'ai pas vu depuis longtemps
Je n'ai pas l'temps,
Je n'ai pas l'temps,

Dans les salons bleus de la classe supérieure, on sourit toucher du bout
Dans les salons bleus de la classe supérieure, on sourit toucher du bout
Des doigts les rythmes sensuels assagis sans rien se dire les futilités
Des doigts les rythmes sensuels assagis sans rien se dire les futilités
D'usage et au dehors les chiens se frottent aux herbes sages des jardins
D'usage et au dehors les chiens se frottent aux herbes sages des jardins
Où les filles à l'âme romantique et ensorcelée les lèvres refermées sur
Où les filles à l'âme romantique et ensorcelée les lèvres refermées sur
Les pages de leurs cahiers
Les pages de leurs cahiers
Pouvoir partir et mourir avec El Desdichado et oublier les mots des salons
Pouvoir partir et mourir avec El Desdichado et oublier les mots des salons
Gris où la classe supérieure danse encore du bout des...
Gris où la classe supérieure danse encore du bout des...

Sweet honey sugar
Ma chérie, ma douce,
Sweet honey sugar
Ma chérie, ma douce,

 
Publié par 5333 4 2 2 le 26 avril 2008, 03:27.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000