Facebook

 

Paroles de la chanson «How Fortunate The Man With None» (avec traduction) par Dead Can Dance

Into The Labyrinth (1993)
1 0
Chanteurs : Dead Can Dance
Voir tous les clips Dead Can Dance

Paroles et traduction de «How Fortunate The Man With None»


Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas

You saw sagacious Solomon,
Tu as vu Salomon (1) le clairvoyant,
You know what came of him.
Tu sais ce qui est venu de lui.
To him complexities seemed plain,
Pour lui les complexités semblaient limpides,
He cursed the hour that gave birth to him,
Il maudit l'heure de sa naissance,
And saw that everything was vain.
Et vu que tout était vain.
"How great and wise was solomon..."
"Comme Salomon était grand et sage..."

The world however didn't wait,
Le monde n'attendit toutefois pas,
But soon observed what followed on:
Et remarqua bien vite ce qui en découla:
"It"s wisdom that had brought him to this state!"...
"C'est la sagesse qui l'a mis dans cet état!"...
How fortunate the man with none.
Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas.
How fortunate the man with none.
Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas.

You saw courageous Caesar next,
Tu as vu le courageux César (2) ensuite,
You know what he became.
Tu sais alors ce qu'il devint.
They deified him in his life,
Ils l'ont déifié de son vivant,
Then had him murdered just the same.
Puis l'ont assassiné quand même.
And as they raised the fatal knife,
Et tandis qu’ils soulevaient le couteau fatal,
How loud he cried : "You too, my son!"...
On l’entendit hurler: "Toi aussi, mon fils!"...

The world however didn't wait,
Le monde n'attendit toutefois pas,
But soon observed what followed on:
Et remarqua bien vite ce qui en découla:
"It's courage that had brought him to that state!"...
"C'est le courage qui l'a mis dans cet état!"...
How fortunate the man with none.
Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas.
How fortunate the man with none.
Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas.

You heard of honest Socrates,
Tu as entendu parler de Socrate (3) l'honnête,
The man who never lied.
L'homme qui n'a jamais menti.
They weren't so grateful as you'd think.
Ils ne furent pas aussi reconnaissants qu’on le pense.
Instead the rulers fixed to have him tried,
Les dirigeants allèrent jusqu’à créer un procès,
And handed him the poisoned drink.
Et lui tendirent le breuvage empoisonné.
"How honest was the people's noble son..."
"Comme le noble fils du peuple était honnête..."

The world however didn't wait,
Le monde n'attendit toutefois pas,
But soon observed what followed on:
Et remarqua bien vite ce qui en découla:
"It's honesty that brought him to that state!"...
"C'est l'honnêteté qui l'a mis dans cet état!"...
How fortunate the man with none.
Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas.
How fortunate the man with none.
Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas.

Here you can see respectable folk,
Ici tu peux voir des gens respectables,
Keeping to God's own laws.
Attachés aux lois de Dieu lui-même.
So far he hasn't taken heed.
Mais jusqu’à ce jour il n'y a pas prêté attention.
"You who sit safe and warm indoors,
"Toi qui est assis, en sécurité, et au chaud à l'intérieur,
Help to relieve our bitter need,
Aide-nous à apaiser nos besoins amers,
How virtuously we had begun..."
Aussi vertueusement que nous l'avions commencé..."

The world however didn't wait,
Le monde n'attendit toutefois pas,
But soon observed what followed on:
Et remarqua bien vite ce qui en découla:
"It's fear of God that brought us to that state!"...
"C'est la peur de Dieu qui nous a mis dans cet état!"...
How fortunate the man with none.
Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas.
How fortunate the man with none.
Qu’il est chanceux celui qui n'en a pas.

Contenu modifié par immature
__________

(1) On parle ici bien sûr de Salomon, fils de David, roi d'Israël de 982 à 931 avant J-C. Son règne marqua une période de paix et de prospérité pour le royaume, mais il s'attira, selon la Bible, les foudres divines pour avoir laissé se développer des religions païennes, et à sa mort, le royaume agité par de nombreuses révoltes finit par éclater.

(2) Jules César, général romain (et pas empereur), vécut au premier siècle avant J-C. Son courage et sa réputation de brillant stratège donnèrent à Rome ses années de gloire. Il mourut victime d'un complot des sénateurs, le coup qui l'acheva aurait été porté par Marcus Brutus, qu'il considérait comme un fils, et à qui il aurait dit ces derniers mots "Tu quoque fili mi!", soit "Toi aussi, mon fils!".

(3) Socrate, philosophe grec du Vème siècle avant Jésus Christ, enseignait sa philosophie gratuitement aux Athéniens et se considérait comme le seul qui s'interroge véritablement sur la vie politique. La Pythie de Delphes l'aurait déclaré le plus sage de tous les hommes, ce qui ne l'empêcha pas d'être accusé d'impiété et de corruption de la jeunesse et d'être condamné à mort. Les juges le condamnèrent à s'empoisonner en buvant un verre de poison, de la cigüe. Malgré une occasion de s'échapper, il fit face à la sentence et mourut en 399 av. J-C.

 
Publié par 5429 5 2 2 le 19 juin 2008, 21:42.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000