Facebook

 

Paroles de la chanson «Au Comptoir» (avec traduction) par Debout Sur Le Zinc

Debout Sur Le Zinc (1999)
0 0
Chanteurs : Debout Sur Le Zinc

Paroles et traduction de «Au Comptoir»

Au Comptoir (Au comptoir)

C'est un homme qui est au comptoir d'un bar en compagnie de son ami, et qui repense à cette fille qu'il a vue la dernière fois. Il boit, et ses sentiments refont surface. Il boit, et il la sublime, il la déifie comme celle qui était placée sur son chemin pour lui seul. Il boit, et ne veut plus penser à rien d'autre. Il s'adresse à elle en pensée, lui disant que sans elle, lui n'est plus rien.
Il boit encore, et après la dernière intervention de son ami, on voit, plus rien n'importe. La voix de son ami ne réapparait plus, et lui se met à divaguer. Il boit, et voila les hallucination de sa douce qui se manifestent. La voila ! Elle est revenue, elle est là pour lui ! Oh comme elle est belle, comme elle est divine...
Il boit, et il se perd dans ses songes, dans ses rêves. Le monde autour n'est plus. Seulement lui, et elle.
"Partons, nous sommes seuls, l'univers est à nous. "

- Allez, soulève ta bedaine ; arrête de boire, ta bouche bave et tous les gens te regardent comme si t'avais trois têtes  !
- Allez, soulève ta bedaine ; arrête de boire, ta bouche bave et tous les gens te regardent comme si t'avais trois têtes !
- Je viens, mais ne me gronde pas, car je suis las et triste, et la vie m'est fade !
- Je viens, mais ne me gronde pas, car je suis las et triste, et la vie m'est fade !

Car j'ai l'amour
Car j'ai l'amour
Pour la fille de l'autre jour ;
Pour la fille de l'autre jour ;
Elle m'a regardé
Elle m'a regardé
Et j'ai pleuré,
Et j'ai pleuré,
Elle m'a souri, et puis
Elle m'a souri, et puis
S'est envolée.
S'est envolée.
Mon coeur s'est brisé, seule elle
Mon coeur s'est brisé, seule elle
Pourrait le réparer.
Pourrait le réparer.

- Arrête de rêver, c'est pas toi qu'elle regardait, on était cent dans la rue, tu as dû te tromper pauvre idiot !
- Arrête de rêver, c'est pas toi qu'elle regardait, on était cent dans la rue, tu as dû te tromper pauvre idiot !
- Mais je l'aime et je n'y peux rien, et je veux boire et boire pour y penser !
- Mais je l'aime et je n'y peux rien, et je veux boire et boire pour y penser !

Elle était belle,
Elle était belle,
Comme une fleur, comme l'amour ;
Comme une fleur, comme l'amour ;
Ses yeux luisaient plus que le jour.
Ses yeux luisaient plus que le jour.
Elle était belle ;
Elle était belle ;
Je n'veux plus rire, plus chanter,
Je n'veux plus rire, plus chanter,
Si demain elle n'est pas à moi.
Si demain elle n'est pas à moi.

Toi mon souci,
Toi mon souci,
Toi mon envie,
Toi mon envie,
Toi qui m'enflammes ;
Toi qui m'enflammes ;
Deviens ma femme.
Deviens ma femme.
Prends juste les larmes
Prends juste les larmes
Que j'ai versées pour toi,
Que j'ai versées pour toi,
Et sous ton charme
Et sous ton charme
Elles deviendront des larmes de joie.
Elles deviendront des larmes de joie.

- Reviens à la raison ; v'là que tu lui parles, arrête ta beuverie  : on est dans un bar et pas à l'asile.
- Reviens à la raison ; v'là que tu lui parles, arrête ta beuverie : on est dans un bar et pas à l'asile.
- Laisse moi ! Oh mais non... reste un peu car, c'est elle que v'là à la porte du bar !
- Laisse moi ! Oh mais non... reste un peu car, c'est elle que v'là à la porte du bar !

Oh mon pauvre coeur,
Oh mon pauvre coeur,
Cesse de trembler, la voilà,
Cesse de trembler, la voilà,
Plus belle qu'une fleur
Plus belle qu'une fleur
Et que l'amour.
Et que l'amour.
Oh ma pauvre bouche,
Oh ma pauvre bouche,
Cesse de balbutier ;
Cesse de balbutier ;
J't'en prie, regarde la voilà
J't'en prie, regarde la voilà
Tout près de moi.
Tout près de moi.
Ses yeux m'appellent,
Ses yeux m'appellent,
Ses bras se tendent vers moi ;
Ses bras se tendent vers moi ;
Cette fille est celle
Cette fille est celle
Que le bon Dieu m'envoie.
Que le bon Dieu m'envoie.
Ses lèvres sont douces,
Ses lèvres sont douces,
Son corps est chaud,
Son corps est chaud,
Ses cheveux me chatouillent le cou,
Ses cheveux me chatouillent le cou,
Elle est à moi.
Elle est à moi.

T'es la plus belle !
T'es la plus belle !
Serre-moi plus fort !
Serre-moi plus fort !
Je veux des baisers
Je veux des baisers
Jusqu'au petit matin !
Jusqu'au petit matin !
Ne me quitte plus !
Ne me quitte plus !
Je ne rêve pas !
Je ne rêve pas !
On va aller danser
On va aller danser
Tant que la vie est là !
Tant que la vie est là !

Tabadabada
Tabadabada
Tabadabada
Tabadabada
Tabadabada
Tabadabada
Tabadabada
Tabadabada
...
...

 
Publié par 6175 5 3 2 le 25 décembre 2008, 00:27.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000