Facebook

 

Paroles de la chanson «Dlz» (avec traduction) par TV On The Radio

TV On The Radio
0 0
Chanteurs : TV On The Radio
Albums : Dear Science

Paroles et traduction de «Dlz»

Dlz (DLZ (1))

Bon, une explication poussée s'impose. Non, une explication tout court. Ça prendrait des pages de remettre cela dans son contexte bien qu'elle soit encore d'actualité. La chanson a été composée lors des campagnes électorales de 2008, vous souvenez-vous ? Non, sûrement pas. Mais c'est pas grave. Pour ceux qui s'en souviennent, c'était une sacré fanfare. Des panneaux partout, des articles, etc.

Alors, est-ce plus clair maintenant ? Je ne pense pas trop, alors je vais encore un peu expliquer (ça me déplaît assez pour être honnête). Monsieur Le Chanteur accuse, à juste titre, les politiciens (encore eux ! ) à ne vouloir juste engendrer de l'argent derrière leurs programmes si parfaits en apparence. Et le grand sujet sur lequel les candidats pouvaient discourir à propos l'année passée c'est le réchauffement climatique ! Ils proposent plein de solutions plus belles les unes que les autres, mais ne font rien (déjà ça) et en plus utilisent des moyens de promotions très coûteux et polluants ! Quelle ironie, promouvoir la pureté de l'air en 4X4.

Le chien dont il parle c'est nous, enfin, très précisément, le citoyen américain moyen qui se fait cahoter entre toutes les promesses (jamais tenues) et cette image de l'os est en sorte "l'avenir" de soi, c'est-à-dire que l'os passe entre les mains de tous ces politiciens, mais que le pauvre toutou voudrait bien l'avoir dans un endroit sûr, malheureusement, pas dans sa niche. La chanson est remplie de métaphore comme ça, voire d'allégorie (ouvrez le dico), ce qui rend la traduction assez complexe, j'ai essayé d'expliciter au mieux leurs sens. Mais je continue ici.

Puis, ces images de panneaux électoraux brandis dans les rues, sur les murs, dans les journaux ont beaucoup marqué l'esprit. A tel point qu'on n'a comme vision d'un tel candidat que son image imprimée, ou son parti placardé ("Objectifiés"). C'est la médiatisation à outrance, l'exploitation des ressources médiatiques présentes, telles que le web, la musique, les journaux, la télévision, à force, même les plus indolents des citoyens commencent à en avoir marre (toutes ces pubs sur les sites étaient très énervantes je peux vous dire). Cela devient un blues essoufflé.
Puis il part dans des délires sur la mort.

Congratulations on the mess you made of things;
Bravo pour tout le merdier que vous avez foutu
On trying to reconstruct the air and all that brings.
En voulant nous reconstruire l'air et tout ce qui rapporte (2)
And oxidation is the compromise you own
Votre compromis, c'est le CO2
But this is beginning to feel like the dog wants her bones
Mais j'ai l'impression que le chien veut son os
Saved
En sécurité

Lalalala... .
Lalalala...

You force your fire then you falsify your deeds
Vous ouvrez le feu, puis falsifiez vos contrats
Your methods dot the disconnect from all your creeds
On voit à vos méthodes que toutes vos croyances sont fausses
And fortune strives to fill the vacuum that it feeds
La Chance se tue à remplir l'aspirateur qui la nourrit
But this is beginning to feel like the dog's lost her lead
Mais j'ai l'impression que le chien n'est plus en tête

Lalalala... .
Lalalala...

This is beginning to feel like the long
Ça commence à ressembler à un long
Winded blues of the never
Blues essoufflé des promesses brisées
This is beginning to feel like it's curling up slowly
Ça commence lentement à remonter
And finding a throat to choke
Et à trouver une gorge à étouffer

This is beginning to feel like the long
Ça commence à ressembler à un long
Winded blues of the never
Blues essoufflé des promesses brisées
Barely controlled locomotive consuming the picture
La locomotive en furie brûle les images
And blowing the crows, the smoke
Et en crache des corbeaux, de la fumée

This is beginning to feel like the long
Ça commence à ressembler à un long
Winded blues of the never
Blues essoufflé des promesses brisées
Static explosion devoted to crushing the broken
Explosion statique vouée à détruire les hommes finis
And shoving their souls to ghost
Et à envoyer leurs âmes en enfer

Eternalised. Objectified.
Eternisés. Objectifiés.
You set your sights so high.
Vous avez visé si haut
But this is beginning to feel like
Mais j'ai l'impression
The bolt busted loose from the lever
Que le rivet s'est détaché du levier

Never mind
Peu m'importe
Death professor
Professeur Mort
Your structure's fine
Que vous soyez bien dans votre corps
My dust is better
Ma poussière est meilleur
Your victim flies so high
Vos martyres volent bien haut
All to catch a bird's eye view of who's next
Pour voir depuis le ciel qui sera le prochain

Never you mind
Vous vous en ficher
Death professor.
Professeur Mort
Love is life,
Que l'amour soit la vie,
My love is better.
Mon amour est meilleur.
Your victim flies so high
Vos martyres volent bien haut
Eyes could be the diamonds
Leurs yeux seraient les diamants
Confused with who's next
Confondus avec le prochain

Never you mind
Vous vous en fichez
Death professor.
Professeur Mort
Your shocks are fine,
Vous choquez à merveille
My struts are better.
Mais je choque mieux
Your fiction flies so high,
Vos illusions volent si haut,
Y'all could use a doctor
Vous pourriez tous appelez un médecin
Who's sick, who's next ?
"Qui est malade ? Qui est le prochain ? "

Never you mind
Vous vous en fichez
Death professor.
Professeur Mort.
Electrified, my love is better
Electrifié, mon amour est meilleur
It's crystallized, so'm I.
Il est en cristal, comme moi.
All could be the diamond
Tout pourrait être le diamant
Fused with who's next
Confondu avec le prochain

This is beginning to feel like the dawn of a loser forever x3
J'ai l'impression que l'aube des perdants se lèvera pour toujours

(1) Cela peut dire plusieurs choses, dont "lieu d'atterrissage" ou une cible au sol.

(2) Sous-entendu, de l'argent.

 
Publié par 12238 6 4 4 le 4 avril 2009, 11:44.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000