Facebook

 

Paroles de la chanson «Ghosts» (avec traduction) par Laura Marling

Alas, I Cannot Swim (2008)
0 0
Chanteurs : Laura Marling
Voir tous les clips Laura Marling

Paroles et traduction de «Ghosts»

Il descendit une rue bondée
Fixant seulement ses pieds
Etreignant des photos de ses anciens amours contre sa hanche
S'est assit à la table où elle était assise
Et ôta son chapeau
En signe de respect envers sa présence
Lui présenta les photos et dit
Ce sont juste les fantômes qui m'ont brisés le coeur avant que je te rencontre
Ce sont juste les fantômes qui m'ont brisés le coeur avant que je te rencontre"

Ouvra son petit coeur
Deverouilla le verrou qui le gardait sombre
Et lit un avertissement écrit
Disant 'Je fais encore le deuil
De fantômes
De fantômes
De fantômes
De fantômes qui m'ont brisés le coeur avant que je te rencontre"

Mon amour, s'il te plaît ne te
Mets pas à genoux
Ce n'est pas
Comme si je croyais à
L'amour éternel

* Il devenu fou à 19 ans
Disant qu'il avait perdu toute sa confiance en soi
Et ne pouvait pas comprendre pourquoi il pleurait

Il fixait les chaises vides
En pensant à tout les fantômes qui s'asseyaient un jour là
Les fantômes qui lui brisèrent le coeur
Tout les fantômes qui m'ont brisés le coeur
Les fantômes qui lui brisèrent le coeur
Tout les fantômes qui m'ont brisés le coeur
Les fantômes les fantômes les fantômes les fantômes les fantômes les fantômes
Les fantômes qui m'ont brisés le coeur avant que je te rencontre

Mon amour, s'il te plaît ne te
Mets pas à genoux
Ce n'est pas
Comme si je croyais à
L'amour éternel

Il dit "Je suis si perdu,
Pas du tout bien"
Faire même si il n'y a plus rien à être
En fait je le suivais et il me suivait
Faire même après que ce soit fini
Nous étions juste deux amoureux pleurant sur l'épaule de l'autre
Et je dis

"Mon amour, s'il te plaît ne te
Mets pas à genoux
+Ce n'est pas
Comme si je croyais à
L'amour éternel

Mon amour, s'il te plaît ne te
Mets pas à genoux
Ce n'est pas
Comme si je croyais à
L'amour éternel"

 
Publié par 10464 6 3 3 le 17 mai 2009, 13:55.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000