Facebook

 

Paroles de la chanson «Breakthrough» (avec traduction) par Richard Wright

Broken China (1996)
0 0
Chanteurs : Richard Wright
Albums : Broken China

Paroles et traduction de «Breakthrough»

Breakthrough (Profondeur)

I can take or leave it, won't be the woebegone
Don't need a model universe to hang your pictures on.
You hide somewhere, you die somewhere
And then this senseless thought,
By hating more you're feeling more
And that's how you get caught.

They're never going to make it easy
Of this you can be sure.
I greet you from the wilderness,
I'll stay inside your door.

There's no cage or prison,
They have no fence too tall,
You die more times that anyone,
There's still no place to fall.

They're never going to keep it simple
This comes down from above.
I have no helm, no secret realm,
I dream to be at the heart of love, a part of love.

I bet you can conceal it, but that's just a dead-end track,
I'll cover you like the driven snow and then I'll bring you back.
You'll see ! you feel like, you feel like a banner,
Unfurled and gently blown,
And there before your opening eyes
The self you've never known.

They're never going to make it easy
Of this you can be sure.
You feel untied, beatified
And loved for evermore

Je le peux le prendre ou le laisser, je ne serais pas désolé
Pas besoin d'un univers modèle pour s'accrocher à des images
Tu te caches quelque part, tu meurs quelque part
Et quand cette pensée dénuée de sens
En détestant plus, tu ressens plus de sentiment
Et s'est comme ça que tu t'es fais avoir

Ils ne vont jamais rendre ça facile
Tu peux en être sur
Je te salue du désert
Je resterai à l'intérieur de ta porte

Il n'y a aucune cage ou prison
Ils n'ont aucune barrière trop grande
Tu te meurs plus longtemps que quiconque
Mais il n'y a toujours aucun endroit où agoniser

Ils ne vont jamais rendre ça simple
Cela vient d'en haut
Je n'ai aucun gouvernail, aucun royaume secret
Je rêve d'être au coeur de l'amour
D'une partie de l'amour...

Je parie que tu le dissimuler, mais c'est juste une piste incomplète
Je te couvrirai la neige tombante quand tu conduis, puis je te rendrais
Tu verras ! Tu te sens, tu te sens comme une bannière
Déployée et doucement laissée au vent
Et là avant d'ouvrir les yeux
Tu n'auras jamais su de qui il s'agissait

Ils ne vont jamais rendre ça facile
Tu peux en être sur
Tu te sens délié, béni
Et aimé pour toujours...

 
Publié par 11912 6 4 4 le 21 octobre 2009, 02:39.
 

Vos commentaires

Raouf pinkfloyd Il y a 7 mois à 10:57
228 4 Raouf pinkfloyd Merci Richard vous êtes le meilleur
Caractères restants : 1000