Facebook

 

Paroles de la chanson «Blackout» (avec traduction) par Linkin Park

A Thousand Suns
5 0
Chanteurs : Linkin Park
Voir tous les clips Linkin Park

Paroles et traduction de «Blackout»

Blackout (Évanouissement) (0*)

I'm stuck in this bed you made
Alone with a sinking feeling
I saw through the words you said
To the secrets you've been keeping

Je suis coincé dans ce moule que tu as fabriqué
Seul avec un sentiment d'angoisse
(1*)
J'ai vu clair dans tes dires
Jusqu'aux secrets que tu t'es efforcé de garder
(2*)

It's written upon your face
All the lies how they cut so deeply
You can't get enough you take
And take and take and never say

C'est écrit sur ton visage
Comme les mensonges laissent des traces profondes
Tu n'en as jamais assez, tu prends
Et prends et prends encore et n'en parles jamais

(REFRAIN:) (3*)
No
You've gotta get it inside
You push it back down
You push it back down

Non
T'as besoin d'intégrer ça!
Tu le rejettes!
Tu le rejettes!

NO
You'll never get it inside
Push it back down
Black out
Blood in your eye

NON!
Tu n'intégreras jamais ça!
Rejettes-le!
Implosion!
Du sang dans tes yeux!

You say that it's not your fault
And swear that I am mistaken
You said it's not what it seems
No remorse for the trust you're breaking

Tu dis que ce n'est pas ta faute
Et jure que je fais erreur
Tu as dit que ce n'est pas ce que je crois
Sans remord aucun pour la confiance que tu brises

You run but then back you fall
Suffocate in the mess you're making
You can't get enough you take And take and take and take and take
Fuck it Are you listening ?

Tu cours mais de nouveau tu t'écroules
Et suffoques dans tes propres embrouilles
Tu n'en as jamais assez, tu prends et prends et prends et prends encore
Merde, est-ce que tu écoutes ?

(REFRAIN x2)

Floating down
As colors fill the light
We look up from the ground
In fields of paperwhite

Dans l'incertitude
Tandis que les couleurs teintent la lumière
Nous levons les yeux d'en bas
Depuis un champ de fleurs blanches

And floating up
You pass us in the night
A future gazing out
A past to overwrite

Et flottant dans les cieux (4*)
Tu nous rends visite la nuit
Un futur contemplant
Un passé à réécrire

So come down
Far below
We've been waiting to collect the things you know

Alors descends (5*)
Tout en bas
Nous avons longtemps attendu pour récupérer ce que tu sais
(2*) (6*)

Come down
Far below
We've been waiting to collect what you've let go

Descends
Bien plus bas
Nous avons longtemps attendu pour récupérer ce que tu n'as pas su retenir
(2*) (7*)

Come on down ! (x4)
Allez descends ! (x4)

________
Introduction, rectifications et notes par Mustang-78 (alias Mustang_78).

(0*) Tant au sens de "tomber dans les pommes" que de disparaître que de n'en plus pouvoir.
(1*) "Sinking feeling" au sens où l'on a l'impression que quelque chose va mal ou que quelque chose de négatif va arriver.
(2*) Le temps "Present perfect continuous" n'a pas d'équivalent exact en français. Cela renvoie à une action dans la durée. Je me suis donc permis d'ajouter des mots.
(3*) Les anglophones ne comprennent pas non plus clairement le sens de ce refrain, excepté à la fin. Il était donc difficile de trouver les bons mots.
(4*) D'ici viennent les hypothèses sur les divinités ou extra-terrestres.
(5*) "Descends" peut-être dans le sens vient nous chercher, ou abaisses-toi à notre niveau.
(6*) Traduction alternative: "Nous attendions depuis longtemps de recueillir ce que tu sais" dans le sens de connaissances.
(7*) Traduction alternative: "Nous attendions depuis longtemps de recueillir ce que tu as laissé échappé" dans le sens ce que tu as bien voulu nous laisser.
_ _ _ _ _ _
Blackout est une chanson déroutante, et représente, à mon humble avis, l'esprit de A Thousand Suns à la perfection.
Elle a été compliquée mais passionnante à traduire. Comme vous le savez, les paroles en anglais sont souvent dénuées de connecteurs logiques, c'est d'ailleurs pourquoi il est plus facile d'écrire en anglais qu'en français par exemple qui est une langue complexe à articuler. Cela en tête, je vous propose une traduction que certains pourront juger audacieuse, et je vous invite à faire part de vos avis ou désaccords, mais j'ai pensé que pour bien saisir cette superbe chanson cette audace était nécessaire.

Concernant son interprétation, elle est comme pour toute œuvre évidemment libre. Certains pensent à un rapport de soumission amoureuse, d'autres à un conflit avec ses propres démons. Mais il semble néanmoins que cela traite plutôt du gouvernement, ou des élites, manipulatrices, avides de tout, isolées dans leur tour d'ivoire et coupées du monde et de ses réelles préoccupations, et du peuple en colère. En fait, si l'on pense à l'album A Thousand Suns dans sa globalité, cette chanson trouve tout à fait sa place.
Rappelez-vous, le fil conducteur était le cycle de "l'orgueil, la destruction puis le regret" avec une ambiance de fin du monde (le titre de l'album renvoyant à l'explosion d'un millier de bombes nucléaires) et ce qui pourrait en rester après.
Ici, dans la première partie de la chanson, le chanteur Chester Bennington parle à la première personne du singulier avec rage et détermination, en déclarant que non, ils (ces élites peut-être) ne gagneront, ils n'auront pas le meilleur. Puis vient le violent pont, qui peut faire penser à une rébellion avec ce répétitif "blood in your eye", littéralement "du sang dans tes yeux", mais on peut l'imaginer comme une scène sanguinaire qui se reflète dans les yeux de quelqu'un, de ces élites, qui voient impuissantes leur système s'écrouler, ou alors comme une référence à l'instinct animal de l'homme; et "blackout" qui renvoie de même à l'implosion ou l'arrêt total d'une chose que l'on a trop sollicité, au néant.
S'ensuite un court répit musical, avec simplement quelques échos, comme l'après-affrontement.
Enfin au cours de la seconde partie et fin de chanson, la musique repart, avec un entêtant sample électronique. Mike Shinoda parle cette fois à la première personne du pluriel "nous", sur un ton poétique, puis implorant. Ici une fois de plus, plusieurs interprétations nous sont offertes. Selon moi, la bataille est terminée, il ne reste plus rien sinon un "futur à inventer et un passé à réécrire". Ceux qui ont survécu ont compris et ont payé pour leurs erreurs passées, maintenant ils demandent de l'aide, avec "Come down", "Descend", mais à qui ? Ce pourrait être à une divinité, à la Providence, ou bien à une entité extra-terrestre, ou encore simplement aux élites déchues qui devraient enfin rendre ce qu'ils ont gardé pendant si longtemps.
D'une manière générale, il semble que la dimension collective et post-apocalyptique soit ce qui caractérise cette chanson unique dans la discographie de Linkin Park.

 
Publié par 5406 4 2 2 le 9 septembre 2010, 17:17.
 

Vos commentaires

Lazum Il y a 6 an(s) 3 mois à 12:15
5262 4 2 2 Lazum Site web je comprend pas trop le sens de cette chanson :-/
Greendazze Il y a 6 an(s) 3 mois à 08:33
5408 5 2 2 Greendazze Moi non plus. Mais elle est dans la BO de FIFA 11. Et quand t'as scoré sur cette chanson, tu ne te sens plus :)
Bubulle74 Il y a 6 an(s) à 23:13
5174 3 2 2 Bubulle74 Jcomprend pas vraiment non plus... peut-être que ça parle de drogue, de quelqu'un qui ferait une overdose...
lightlonely Il y a 5 an(s) 9 mois à 00:14
5172 3 2 2 lightlonely je dirai qu'il parle de d'un couple tout simplement :) l'un poussant l'autre dans le noir en lui prenant tout (sentiment, argent, fiertée, reves*sa expliquerai la fin le reveil de l'amour aveugle ou les regrets se reveil etc etc)
lightlonely Il y a 5 an(s) 9 mois à 00:15
5172 3 2 2 lightlonely *ce n'est que supposition
Housedu30 Il y a 3 an(s) 3 mois à 04:03
1283 5 2 Housedu30 lightlonely a tout compris.
Caractères restants : 1000