Facebook

 

Paroles de la chanson «Invisible Light» (avec traduction) par Scissor Sisters

Night Work (2010)
1 0
Chanteurs : Scissor Sisters
Albums : Night Work
Voir tous les clips Scissor Sisters

Paroles et traduction de «Invisible Light»

L'analyse de chansons est totalement subjective, même si l'on essaie de rester le plus plausible possible.

Cette chanson est, pour moi, la plus énigmatique de tout l’album (comme quoi, on finit en beauté). Je me suis efforcé à en tirer un sens qui semble le plus plausible. J’en ai tiré qu’elle parle de la débauche et de fétichisme. Je ne pense pas qu’il y ait de sens particulièrement précis, avec une situation précise et des personnages clairs. Ces paroles seraient comme de la fumée, on la voit, on la sent, mais on ne peut l’attraper. En fait, cette chanson c’est avant tout, je pense, une idée. L’idée de débauche et l’idée de fétichisme. Voyons de plus près :
Le titre, déjà, est énigmatique : Lumière Invisible. Après moult réflexions, j’en suis venu à la conclusion que là encore, c’est assez flou. L’album se passant dans la nuit et seulement dans la nuit, on a ici pour la première fois de la lumière, invisible certes, mais une lumière quand même. Je me suis alors dis que cette lumière faisait en fait office de jour, en pleine nuit puisque, dans l’album la Vie c’est la Nuit. La nuit étant pour eux le jour, et le jour étant lumineux, la nuit émane une lumière invisible. On se suit ?

Les deux premières phrases annoncent le reste : débauche et fétichisme.
Première ligne: At the doors of Babylon, You are my Zion,
Aux portes de Babylone, tu es mon Zion

Babylon était une ville antique de Mésopotamie. Très célèbre de part sa grandeur elle a toujours fascinée et en est devenu un mythe. Le mythe de la débauche, elle était considéré comme la ville du déclin, un peu ce qu’est Las Vegas pour les traditionalistes chrétiens. (Pas d’énervement, je ne juge pas, je suis chrétiens moi aussi ^^)
C’est aussi une discothèque gay, pour ceux qui ont regardé Queer as Folk, vous devriez connaître. Ne rigolez pas, ça a peut-être une importance.
Ensuite, le Zion, ce n’est rien d’autre qu’un Paradis spirituel, souvent artificiel, une sorte de Nirvana des sens.
Seconde ligne : Pacing Tiger, The keeper's caged,
Imitant un tigre, le gardien est en cage

S’introduit ici le thème fétichiste, avec ses jeux de rôles et tout le tralala.

Another castle crumbles, another monkey falls,
Un autre château s’effondre, un autre gonze tombe

Cette ligne doit sans doute faire référence au déclin de Babylone, quand l’immense cité et sa puissance ont commencé à s’effondrer.
Monkey est un terme qui dans le langage courant signifie bien « gonze » ou » mec » ou encore plus récent « pélo ».

Just open up your joy and let the sailors climb the walls,
Libère ta joie et laisse les clients grimper aux murs

Premièrement, comme dans Sex and Violence, « sailor » ne veut pas dire « marin » mais désigne un homme errant dans la rue à la recherche de prostituées, naviguant de trottoir en trottoir.
La phrase n’a donc pas besoin d’être expliquée ici, elle est, je pense, assez explicite.

It doesn't matter if they touch you where they cut you, can you give me
Peu importe si l’on te touche, où l’on te coupe, peux-tu m’envoyer

An Invisible light, An invisible light uh-oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible
Cette « lumière invisible » est un fix. Une addiction, un trip, de la poudre blanche, bref vous avez compris. Le « on » touchant une personne, allant même jusqu’à la couper, indique une action de groupe. Une orgie ? Peut-être. En tout cas, ça a un rapport avec une forme de débauche, puisque tant qu’ils se touchent, la personne à la capacité d’envoyer « une lumière invisible », ou plutôt DANS cette lumière.

Opiate Utopia is hotter by the hour,
L’utopie opiacée est plus chaude d’heure en heure
I found you a flower in a field,
Je t’ai trouvé une fleur dans un terrain
In my invention, among the tired, among the poor,
De mon invention, parmi les fatigués, parmi les pauvres
Among the broken, the huddled masses,
Parmi les brisés, et les foules blotties
It's your time
C’est ton heure

On a ici le trip en question, l’hallucination à l’état brut. L’utopie étant une sorte de rêve et « opiacé » indique l’opium qui est une drogue. Les opiacés sont aussi des substances comme l‘endorphine que notre cerveaux utilise.
Alors le personnage trouve une fleur dans un terrain qu’il a créé, et pour tous les mal en point. Paix et amour pour tout le monde. Bon trip.

You answer to a new name that changes all the time,
Tu réponds à un nouveau nom qui change tout le temps

C’est ici le fétichisme que l’on retrouve à l’état brut. Les acteurs de ces ébats changes de noms (de rôles) chaque jour.

I'll call you anything you want if I can say it's mine
Je t’appellerai comme tu voudras si je peux dire que tu es à moi

C’est ici l’aspect maître/esclave qui est mis en avant.

This story's never ending
Cette histoire ne se finit jamais
My footprint's been erased
Mes pas ont été effacés
Here you are, kiss of Evil,
Te voilà, le baiser du Mal
I see your mouth, Or is it really
Je vois ta bouche, ou est-ce vraiment

Ses pas « effacés » symbolisent sûrement le fait qu’il ne peut plus sortir de ce vortex de dépravation, ne peut se défaire de ce « baiser du Mal », ou alors est-ce… cette Lumière invisible, ce jour en pleine nuit.

Babylon,
Babylone,
Where bricks of water and diamonds tower,
Où les briques d’eau et les diamants dominent

L’abondance d’eau et de diamant me fait bien penser à las Vegas, on retrouve de nouveau, dans Babylone l’idée de débauche.

Sailor's lust and swagger lazing in the moon's beams,
L’envie et le vertige du client paressent dans les rayons de Lune

De nouveau cet homme à l’affût de prostitué. L’emploie du mot « lust » n’indique pas une simple envie, c’est une envie plus forte, plus physique et plus charnelle, une pulsion.

Who's laser gaze penetrates this sparkling theater of excess and strobed lights,
Dont le regard laser pénètre ce théâtre étincelant d’excès et de lumières saccadées

Cette phrase est assez simple mais c’est la mention des « lumières saccadées » qui m’attire l’œil. Nous sommes dans une ville antique, en Mésopotamie, donc des lumières saccadées, merci bien. D’où le fait que plus haut j’ai mentionné l’existence de cette discothèque gay, le Babylon.

Painted Whores Sexual Gladiators Fiercely old Party Children
Des Putes Peinturées, Des Gladiateurs Sexuels, violemment, des Enfants de vielles fêtes
All wake from their slumber to debut the Bacchanal
Se lèvent tous de leur sommeil pour débuter une bacchanale
Come to the Light! Into the Light! The Invisible Light
Viens à la lumière! Dans la lumière! La Lumière Invisible

Le plus important ici est l’emploi du mot Bacchanal. Les bacchanales étaient des fêtes religieuses dans l’Antiquité, en hommage à Dionysos, dieu du vin, de l’ivresse et des débordements, surtout sexuels. De nouveau ce thème récurent.

Voilà tout, avec vous réussi à au moins inspiré la fumée si vous ne l’avez pas attrapée ?

Invisible Light
Lumière Invisible

At the doors of Babylon, You are my Zion,
Aux portes de Babylone, tu es mon Zion
Pacing Tiger, The keeper's caged,
Imitant un tigre, le gardien est en cage
Invisible light shoots from your eyes,
La lumière invisible jaillit de tes yeux
A sign I can see from my high rise,
Un signe que je peux voir de ma haute ascension

Another castle crumbles, another monkey falls,
Un autre château s’effondre, un autre gonze tombe
Just open up your joy and let the sailors climb the walls,
Libère ta joie et laisse les clients grimper aux murs
I thought I saw you laughing 10 feet in the air,
Je pensais que je te voyais rire à 10 pieds du sol
It doesn't matter if they touch you where they cut you, can you give me
Peu importe si l’on te touche, où l’on te coupe, peux-tu m’envoyer

An Invisible light, An invisible light uh-oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible
An Invisible light, An invisible light uh-oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible
An Invisible light, An invisible light uh-oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible
An Invisible light, an invisible light to keep me alive oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible pour me garder en vie
Looking for the tension
En cherchant la tension
I can feel it with the fingers in my mind
Je peux en sentir les doigts dans mon esprit

Opiate Utopia is hotter by the hour,
L’utopie opiacée est plus chaude d’heure en heure
I found you a flower in a field,
Je t’ai trouvé une fleur dans un terrain
In my invention, among the tired, among the poor,
De mon invention, parmi les fatigués, parmi les pauvres
Among the broken, the huddled masses,
Parmi les brisés, et les foules blotties
It's your time
C’est ton heure

You answer to a new name that changes all the time,
Tu réponds à un nouveau nom qui change tout le temps
I'll call you anything you want if I can say it's mine
Je t’appellerai comme tu voudras si je peux dire que tu es à moi

This story's never ending
Cette histoire ne se finit jamais
My footprint's been erased
Mes pas ont été effacés
Here you are, kiss of Evil,
Te voilà, le baiser du Mal
I see your mouth, Or is it really
Je vois ta bouche, ou est-ce vraiment

An Invisible light, An invisible light uh-oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible
An Invisible light, An invisible light uh-oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible
An Invisible light, An invisible light uh-oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible
An Invisible light, an invisible light to keep me alive oh,
Une lumière invisible, Une lumière invisible pour me garder en vie
Something really gets dimension,
Quelque chose prend vraiment dimension
Can't you feel it bend your sense of time
Ne le sens-tu pas modifier ton sens du temps

Babylon,
Babylone,
Where bricks of water and diamonds tower,
Où les briques d’eau et les diamants dominent
Sailor's lust and swagger lazing in the moon's beams,
L’envie et le vertige du client paressent dans les rayons de Lune
Who's laser gaze penetrates this sparkling theater of excess and strobed lights,
Dont le regard laser pénètre ce théâtre étincelant d’excès et de lumières saccadées
Painted Whores Sexual Gladiators Fiercely old Party Children
Des Putes Peinturées, Des Gladiateurs Sexuels, violemment, des Enfants de vielles fêtes
All wake from their slumber to debut the Bacchanal
Se lèvent tous de leur sommeil pour débuter une bacchanale
Come to the Light! Into the Light! The Invisible Light
Viens à la lumière! Dans la lumière! La Lumière Invisible

 
Publié par 5331 4 2 2 le 16 février 2012, 14:16.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000