Facebook

 

Paroles de la chanson «The Bones Of You» (avec traduction) par Elbow

Seldom Seen Kid (2008)
0 0
Chanteurs : Elbow
Voir tous les clips Elbow

Paroles et traduction de «The Bones Of You»

The Bones Of You
Tes Os

So I'm there
Donc je suis là,
Charging around with a juggernaut brow
M'affairant, les sourcils froncés.
Overdraft, speeches and deadlines to make
Un découvert, des discours et des dates limites à respecter.
Cramming commitments like cats in a sack
Entassant les engagements comme des chats dans un sac.
Telephone burn and a purposeful gait
Une brulure de téléphone et une démarche résolue.

When out of a doorway the tentacles stretch
Quand, à l’embrasure d’une porte, les tentacules tendus
Of a song that I know
D’une chanson que je connais.
And the world moves in slow-mo straight to my head
Et le monde avance au ralenti droit vers ma tête
like the first cigarette of the day
Comme la première cigarette de la journée.

And it's you, and it's May
Et c’est toi, et on est en Mai
And we're sleeping through the day
Et nous dormons pendant la journée.
And I'm five years ago
Et j’ai cinq ans de moins
And three thousand miles away
Et je suis à trois mille miles de là.

Do I have time?
Ai-je du temps ?
A man of my calibre
Un homme de mon calibre
Stood in the street like a sleepwalking teenager
A étudié dans la rue comme un adolescent somnambule.
No.
Non.
And I dealt with this years ago
Et j’ai connu ça il y a des années,
I took a hammer to every memento
J’ai pris un marteau pour tous les souvenirs.
But image on image like beads on a rosary
Mais, images par images, comme des perles de chapelet,
pulled through my head as the music takes hold
Défilent dans ma tête quand la musique tient bon
and the sickener hits; I can work till I break
Et la maladie frappe ; je peux travailler jusqu’à ce que je casse
but I love the bones of you
Mais j’aime tes os
That, I will never escape
Ca, je n’y échapperai jamais

And it's you, and it's May
Et c’est toi, et on est en Mai
And we're sleeping through the day
Et nous dormons pendant la journée.
And I'm five years ago
Et j’ai cinq ans de moins
And three thousand miles away
Et je suis à trois mille miles de là.

And I can't move my arm
Et je ne peux pas bouger mon bras,
Through the fear that you will wake
De peur que tu ne te réveilles
And I'm five years ago
Et j’ai cinq ans de moins
And three thousand miles away
Et j’ai cinq ans de moins

Ces magnifiques paroles de Guy Garvey semblent raconter l’histoire d’un biznessman, surchargé de travail, qui se rappelle tout d’un coup d’une histoire d’amour qu’il a vécu 5 ans plus tôt. Ce souvenir remonte au moment où il entend par hasard une chanson.

“Like beads on a rosary” : jolie comparaison entre les images défilant dans sa tête et l’égrainage du chapelet par les chrétiens durant la prière.

 
Publié par 5345 5 2 2 le 29 février 2012, 09:56.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000