Facebook

 

Paroles de la chanson «Harder Harmonies» (avec traduction) par La Dispute

La Dispute - Wildlife
0 0
Chanteurs : La Dispute
Albums : Wildlife

Paroles et traduction de «Harder Harmonies»

Like a shadow on a shadow, a phantom in a film strip,
Comme une ombre sur une ombre, un fantôme sur une pélicule
Faint glimmer of the past trapped in mother’s old slides,
La lueur du passé dans les vieux passage de la mère s'évanouis
Sits still in the apartment while sifting through some pictures
Assis droit dans l'appartement en passant au peigne fin des photos
Of the child that he once was and the sense of hope they framed.
De l'enfant qui a une fois espèré qu'elles seraient encadrées
“It’s a shame,”
“C'est une honte,”

And I fear that fate while the humming from the street keeps me awake,
Et je crains ce destin pendant que le fredonnement de la rue me garde éveillé,

He says, “I let life get twisted,
Il dis, “Je laisse la vie devenir tordue,
Get worn out, torn up, and late with the rent.
S'user, se trouer, et le retard du loyer.
And now nothing makes sense except the bench and that piano,
Et maintenant plus rien n'a de sens à part le banc et ce piano,
A feeling nearing order when I’m pressing down the chords.”
Un sentiment approchant l'ordre quand je joue les accords.”
And he plays,
Et il joue,

And it swells and breaks, but what’ll it take to make my life sound like that.
Et ça enfle et se brise, mais qu'est ce que ça va prendre pour que ma vie sonne de cette manière.

And brings a fever, a dream of sweat and ecstasy.
Et ça apporte une fièvre, un rêve de transpiration et d'extase.
A kiss on every hammer hit that follows as the keys fall down
Un baisé sur chaque coup de marteau qui suit la mélodie qui tombe
And bring an order first, then chaos, then a calm,
Et qui apporte l'ordre en premier, puis le chao, plus le calme,
That paints every shift in murals on the wall.
Qui peint chaque changement des fresques sur le mur.
And it presses to your neck,
Et ça appuie sur ton cou,
It clutches to your hips,
Ca saisis tes hanches,
Softly sings to you of fireworks and God and art and sex and it’s strange-
Et doucement te chante les feux d'artifices et Dieu et l'art et le sexe et c'est étrange-
That it feels so right when nothing else does.
Ca semble si juste, quand rien ne semble l'être.

But all the while he’s playing there’s a humming
Mais de tout le temps qu'il joue, il y a un fredonnement
Coming up and through the window from outside.
Qui arrive et à travers la fenêtre depuis l'extérieur.
And even he has to admit a certain melody in it,but then why can't he harmonize?
Et même il admet qu'il y a une certaine mélodie, mais pourquoi ne peut-il pas trouver l'harmonie?
It’s like the city’s got it’s own song but he can’t play along.
C'est comme si la ville avait sa propre chanson mais il ne peut pas jouer en rythme.
He sees the notes as they fly by but always plays them wrong.
Il voit les notes quand elles papillonnent devant lui mais il joue faux.
And in the bathroom it gets blurry, gets warm and distorted,
Et dans la salle de bain elle devient floue, chaude et déformée,
Like light pushed the orange of the pillbox he poured in his palm.
Comme la lumière poussant la couleur orange de la boite de médicament qu'il verse dans sa paume.
It falls to the floor, he smiles as it hits,
Ca tombe parterre, il sourit au moment il ça hurte le sol,
“Sounds a little like an instrument.”
“Ca sonne comme un petit instrument.”

Like a voice in the choir, that hum and that drumbeat of life as an art-form
Comme une voix dans un choeur, ce bourdonnement et ce battement de tambour de vie, comme une forme d'art
And fire through the streets that keep moving us in silence to phantom baton sweeps,
Et le feu à travers les rues qui continue d'avancer en silence au balayage du baton du fantôme,
Keep tapping to the tempo of our feet.
Continue à frapper le tempo de nos pieds.

And all the ones who seem to fit the best into the chorus never notice there’s a song
Et tous ceux qui semble aller le mieux dans le refrain ne se sont jamais rendu compte qu'il y avait une chanson
And the ones who seem to hear it end up tortured by the chords when they fail to find a way to sing along.
Et ceux qui semblent l'entendre finissent torturé par les accords quand il échoue à trouver une manière de chanter à l'unisson.

And when you sing the wrong thing it all starts collapsing.
Et quand tu chante la mauvaise chose, tout commence à s'écrouler.
Starts to ring out and feedback, starts lapsing and crashing, on notes that don’t clash
Ca commence à résonner et à avoir un retour, ça commence à retomber et à s'écraser sur des notes qui ne se hurtent pas
But that never quite feel like they match.
Mais on trouve jamais qu'elles vont ensemble.

And I never quite feel like mine match.
Et je trouve jamais que les miennes vont ensemble.

There’s a melody in everything,
Il y a une mélodie dans tout,
I’m trying to find a harmony but nothing seems to work,
J'essaye de trouver l'harmonie mais rien n'a l'air de fonctionner,
Nothing seems to fit.
Rien ne correspond.

There’s a melody in everything,
Il y a une mélodie dans tout,
I’m trying to find a harmony but nothing seems to work,
J'essaye de trouver l'harmonie mais rien n'a l'air de fonctionner,
Nothing seems to fit.
Rien ne correspond.

There’s a melody in everything,
Il y a une mélodie dans tout,
I’m trying to find a harmony but nothing seems to work,
J'essaye de trouver l'harmonie mais rien n'a l'air de fonctionner,
Nothing seems to fit.
Rien ne correspond.

-------------------------------

Sur la piste audio "Conversations" disponible sur le soundcloud du groupe, Jordan parle de Wildlife et de la chanson. (4:12 -> 9:55)

"C'est chanson parle d'un musicien bourré de talent, qui peut s'asseoir à son piano et jouer la chanson la plus belle du monde mais quand il en advient de partager son art, ou même à interagir avec les autres, il perd tout ses moyens. Il y a une ligne qui parle d'une boite de médicaments, ce qui peut faire penser qu'il se suicide. Bien sûr je me suis inspiré de dizaines d'artistes extraordinaires qui ont fait la même chose, comme Sylvia Plath, Kurt Cobain...
Elle parle aussi de l'auteur qui se pose des questions, si lui aussi va souffrir de la même façon qu'eux. Il veut vraiment s'en sortir et de remettre ses idées en place mais il est juste incapable de le faire.
Cette chanson illustre surtout le fait que toutes ces personnes avec ces talents sont ceux qui voient le monde le plus en profondeur, et la plupart des gens sont incapables de faire. C'est presque comme si c'était trop bouleversant et accablant pour pouvoir vivre normalement.
Au début, on parle du personnage principal qui regarde des photos de quand il était plus jeune et comme la vie était facile à cette époque, puis il a grandit et c'est devenu de plus en plus difficile.
Je pense que c'est à cause de cette tragédie, cette perte qu'il est beaucoup plus sensible aux choses terribles qui arrivent.
La chanson reprend le thème de "l'abandon" abordé dans la première chanson, le sentiment que la vie n'a plus de but et que c'est juste inutile."

 
Publié par 4173 5 3 1 le 17 juillet 2012, 10:00.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000