Facebook

 

Paroles de la chanson «Les petites mains» (avec traduction) par Archimède

Archimède
0 0
Chanteurs : Archimède
Albums :

Paroles et traduction de «Les petites mains»

Cette chanson dénonce l'exploitation des ouvriers par les patrons. Ce sont les ouvriers (= les petites mains) qui sont très nombreux qui construisent les produits de luxe qui rapportent beaucoup d'argent aux patrons, qui grâce à cet argent peuvent profiter de ces mêmes produits de luxe.

Les p'tites mains ça turbine pour construire les Berlines,
que tu t'achètes en double.
Les p'tites mains dans le bâti font du bruit mais tant pis,
y'a des palaces au bout.

Vu combien tu t'en sers,
ce serait bien que tu les serres,
sincèrement tant qu'à faire !

Si les p'tits ruisseaux font les grandes rivières,
les p'tites mains l'air de rien font les gros salaires.
Si les uns friment sur des yatchs en pleine mer,
les p'tites mains rament loin derrière.

Les p'tites mains ça lessive
tes Cachemire et tes ch'mises
et tes futals en velours.
Les p'tites mains ça s'abime dans des milliers d'usines
pour pas grand chose en retour.

Vu combien tu les payes,
t'étonnes pas les piquets de grève
et gare aux mois de Mai !

Si les p'tits ruisseaux font les grandes rivières,
les p'tites mains l'air de rien font les gros salaires.
Si les uns friment sur des yatchs en pleine mer,
les p'tites mains rament loin derrière.

[...]

Si les p'tits ruisseaux font les grandes rivières,
les p'tites mains l'air de rien font les gros salaires.
Si la vie des uns fleure bon la croisière,
les p'tites mains rament loin derrière,
et t'adressent un doigt en l'air
et ouai !

 
Publié par 3916 4 3 1 le 7 août 2012, 16:03.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000