Facebook

 

Paroles de la chanson «Noir sur bleu» (avec traduction) par Parabellum

Parabellum
0 0
Chanteurs : Parabellum
Albums :

Paroles et traduction de «Noir sur bleu»

C'est pas le moment d'faire des formules
Le ton grandiloquent ça tourne au ridicule
On va pas sortir les mouchoirs
Si on pleure on s'en fout de qui pourrait nous voir
Un au revoir un adieu
On ne va pas revoir toutes les règles du jeu
J'avoue ça m'a cloué le bec
Maintenant faire sans toi va falloir faire avec

Moi je pourrais mourir cent fois
Sans que jamais ne se noie l'écho de ta voix
Dans ces verres que je lève
Aux rêves que l'on partageait

Parait qu'y a des pages à tourner
Que le temps nous rend sage si l'on sait surmonter
On dit c'est la vie c'est dommage
Dans mon livre d'images j'ai pas tout colorié
Les au revoir comme les adieux
On les écrit en noir et on les chante en bleu
Maintenant que je n'te verrais plus
Je ne saurais jamais c'que nous sommes devenus

Moi je pourrais mourir cent fois
Sans que jamais ne se noie l'écho de ta voix
Dans ces verres que je lève
Aux rêves que l'on partageait

Où que tu sois je t'entendrai
Si jamais tu m'appelles tu sais où me trouver
Là dans nos meilleurs souvenirs
Il nous y reste encore de beaux jours à finir
Plus un au revoir un adieu
Je réinventerais toutes les règles du jeu
Je te le promet noir sur bleu
De nouvelles histoires à nouveau tous les deux

Moi je pourrais mourir cent fois
Sans que jamais ne se noie l'écho de ta voix
Dans ces verres que je lève
Aux rêves que l'on partage
(x2)

Moi je pourrais mourir cent fois
Sans que jamais ne se noie l'écho de ta voix
Dans ces verres que je lève
Aux rêves que l'on partageait

 
Publié par 4065 5 3 1 le 11 mars 2013, 10:45.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000