Facebook

 

Paroles de la chanson «Tombé Sous Le Charme» (avec traduction) par Christophe Maé

Tombé Sous Le Charme
2 0
Chanteurs : Christophe Maé
Voir tous les clips Christophe Mae

Paroles et traduction de «Tombé Sous Le Charme»

Je lézarde au soleil,
Je vois des merveilles,
Je marche, sur l'eau
Tu me souffles à l'oreille
Que l'amour te réveille,
Qu'ici tout est beau
Alors je laisse mon coeur dériver,
Mon coeur s'étonner
Car il faut que je te dise

(Refrain:)
Je suis tombé sous le charme,
À cause de tes mains, tes mots doux
Tourne autour de mon âme,
Comme des refrains vaudous
Je suis tombé sous le charme,
À cause de ton sein sur ma joue
Tourne autour de mon âme
Et je tombe dans le bayou

Je crois pas au hasard,
Le jour comme le soir,
Tu me tiens chaud
Comme l'ébène et l'ivoire,
Viens on va s'asseoir
Au vieux piano
Alors tu laisses ton cœur décider,
Ton cœur hésiter
Mais j'aimerais t'entendre dire

(Refrain)

Laissons passer les heures,
Laissons passer nos peurs
Laisse faire ouais,
Laisse faire le bonheur
Remplis-toi de candeur,
Remplis-moi de douceur
Et roulons-nous dans les fleurs

(Refrain)

Même, si je ne suis pas d'ici,
Je connais par cœur le bord du Mississippi
Même, si je ne suis pas de là,
Je veux m'oublier, ouais m'oublier, dans tes bras
Même, si je ne suis pas d'ici,
Je connais par cœur le bord du Mississippi
Même, si je ne suis pas de là,
Je veux m'oublier, m'oublier, dans tes bras

Ouais je veux vivre, là, tranquille,
M'abandonner dans l'herbe fine
Ouais je veux vivre là tranquille,
Me laisser aller à la Huckleberry Finn*,
Ouais je veux vivre là tranquille,
Me la couler douce auprès de toi dans l'herbe fine ouais !
Je veux vivre là tranquille,
Je serai ton Huckleberry Finn

*Huckleberry Finn est un personnage du roman de Mark Twain 'The Adventures of Huckleberry Finn' (Les aventures d'Huckelberry Finn) 1886 qui fait suite à son roman 'The Adventures of Tom Sawyer' (Les aventures de Tom sawyer) 1876.
À la fin des Aventures de Tom Sawyer, Jim l'esclave et le jeune vagabond Huckleberry Finn fuient la civilisation. Huck raconte leur errance de près de 1 800 kilomètres sur un radeau descendant le Mississippi.

 
Publié par 155181 7 5 5 le 13 avril 2013, 17:47.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000