Facebook

 

Paroles de la chanson «Flick Of The Finger» (avec traduction) par Beady Eye

BE
0 0
Chanteurs : Beady Eye
Albums : BE
Voir tous les clips Beady Eye

Paroles et traduction de «Flick Of The Finger»

D'un claquement de doigt

Woke up this morning, I was laid out flat on the dark side,
Je me suis levé ce matin-là, j'étais à plat du côté sombre
With the moon and the room on the wrong side
Avec la lune et la chambre du mauvais côté

I took a needle, sewed myself right back at the seams.
J'ai pris une aiguille et j'ai recousu mes coutures
I saw my universal gleam
J'ai vu ma lumière universelle

I see the wonder of life and look for the wall,
Je vois la merveille de la vie et cherche le mur,
Just takin' a walk in the sun,
Juste prendre la route vers le soleil

In time, In just a second, like the ghost of a bad idea,
En mesure, en juste une seconde, comme le fantôme d'une mauvaise idée
And I feel myself getting the fear,
Et je sens la peur monter en moi

Come on...
Allez....
Have we decided if we like being part of the plan?
Avons-nous décidé que nous aimions faire partie du projet?
The sands are shifting and there's no where to land
Les sables se déplacent et il n'y a nulle part où se poser
Its on...
C'est en route...
It doesn't matter if all the best tickets are sold
Peu importe si tous les bons billets sont vendus
And all the old stories are told.
Et toutes les vieilles histoires racontées
I know...
Je sais...
You're gonna tell me you hear every word I say
Tu vas me dire que tu entends chaque mot que je dis
But the future gets written today
Mais l'avenir s'écrit aujourd'hui
Yeah, the future gets written today
Ouais l'avenir s'écrit aujourd'hui

*"Don't be deceived when our revolution has been finally stamped out and they pat you paternally on the shoulder and say that there's no inequality worth speaking of and no more reason to fighting. Because if you believe them they will be completely in charge in their marble homes and granite banks from which they rob the people of the world under the pretense of bringing them culture. Watch out, for as soon as it pleases them they'll send you out to protect their gold in wars whose weapons, rapidly developed by servile scientists, will become more and more deadly until they can with a flick of the finger tear a million of you to pieces."
"Ne soyez pas dupes quand notre révolution aura finalement été éradiquée et qu'ils vous taperont paternellement sur l'épaule en disant qu'il n'y a pas à proprement parler d'inégalités dignes de ce nom et plus de raison de se battre. Parce que si vous les croyez, ils seront entièrement responsables dans leur maison de marbre et leur banque de granit depuis lesquelles ils volent la population mondiale sous prétexte de lui apporter la culture. Méfiez-vous, car dès que ça leur plaira, ils vous expédieront pour protéger leur or dans des guerres dont les armes, rapidement développées par des scientifiques serviles, deviendront de plus en plus meurtrières jusqu'à ce qu'ils puissent, d'un simple claquement de doigt, éparpiller un million d'entre vous en morceau. "

Contenu modifié par Romane M
________

*La dernière partie est citée par Kayvan Novak de l'émission de blagues téléphoniques Fonejacker en Angleterre. Le texte est tiré du livre de Tariq Ali 'Street Fighting Years: An Autobiography Of The Sixties'. L'écrivain britannique/pakistanais, journaliste et cinéaste Tariq Ali a été une figure influente de la politique de gauche durant les années 1960. Son profil public a commencé à croître au cours de la guerre du Vietnam, quand il s'est engagé dans les débats contre le conflit avec des personnalités telles que Henry Kissinger. Ali est censé être la source d'inspiration à la fois pour "Street Fighting Man" des Rolling Stones et "Power to the People" de John Lennon .

 
Publié par 155331 7 5 5 le 27 mai 2013, 10:32.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000