Facebook

 

Paroles de la chanson «Ten Thousand Hours» (avec traduction) par Macklemore & Ryan Lewis

The Heist
1 0
Albums : The Heist

Paroles et traduction de «Ten Thousand Hours»

I hope that God decides to talk through him
That the people decide to walk with him
Regardless of Pitchfork, cosigns I've jumped
Make sure the soundman doesn't cockblock the drums
Let the snare knock the air right out of your lungs
And those words be the oxygen
Just breathe
Hey man, regardless I'mma say it
Felt like I got signed the day that I got an agent
Got an iTunes check, shit man I'm paying rent
About damn time that I got out of my basement
About damn time I got around the country and I hit these stages
I was made to slay them
Ten thousand hours
I'm so damn close I can taste it
On some Malcolm Gladwell
David Bowie meets Kanye shit
This is dedication
A life lived for art is never a life wasted
Ten thousand

J’espère que Dieu décide de parler de lui-même
Que les gens décident de marcher avec lui
Indépendamment de Pitchfork
(1), ces douceurs que j’ai zappé
Assurez-vous que le gars du son ne fasse pas exploser les tambours
Laissez le piège s’infiltrer droit dans vos poumons
Et ces mots sont de l’oxygène
Respire
Hey mec, j’dis ça comme ça
Ça ressemble au jour où j’ai signé pour obtenir mon agent
J’ai un contrôle d’iTunes, merde mec je paye le loyer
De ce putain de temps où je suis sorti de ma cave
De ce putain de temps où j’allais faire le tour du pays et que j’allumais les scènes
J’étais fait pour les détruire
Dix mille heures
Je suis tellement proche je ne peux pas y goûter
Sur certains Malcolm Gladwell
(2)
David Bowie rencontre Kanye (3) merde
C’est du dévouement
Une vie vécu pour l’art n’est jamais une vie de gâchée
Dix mille

Ten thousand hours felt like ten thousand hands
Ten thousand hands, they carry me

Dix mille heures se font sentir comme dix mille mains
Ces dix milles mains, elles veillent sur moi

Now, now, now
This is my world, this is my arena
The TV told me something different I didn't believe it
I stand here in front of you today all because of an idea
I could be who I wanted if I could see my potential
And I know that one day I'mma be him
Put the gloves on, sparring with my ego
Everyone's greatest obstacle, I beat him, celebrate that achievement
Got some attachments, some baggage I'm actually working on leaving
See, I observed Escher
I love Basquiat
I watched Keith Haring
You see I studied art
The greats weren't great because at birth they could paint
The greats were great cause they paint a lot
I will not be a statistic, just let me be
No child left behind, that's the American scheme
I make my living off of words
And do what I love for work
And got around 980 on my SATs
Take that system
What did you expect
Generation of kids choosing love over a desk
Put those hours in and look at what you get
Nothing that you can hold but everything that it is
Ten thousand

Maintenant, maintenant, maintenant
C’est mon monde, c’est mon arène
La Télé m’a dit quelque chose de différent que je n’ai pas cru
Je suis là aujourd’hui devant pour une idée
Je pourrais devenir qui je veux être si je voyais mon potentiel
Et je sais qu’un jour je deviendrai ce gars là
Mettez les gants, j’ai un assaut avec mon ego
Tout le monde a son plus grand obstacle, je l’ai battu, je célèbre cet exploit
J’ai quelques affaires, quelques bagages que je suis en réalité de laisser
Regarde, j’observe Escher
(4)
J’adore Basquiat (5)
J’ai vu Keith Haring (6)
Tu vois j’ai étudié l’art
Les bons n’étaient pas bons, car à leur anniversaire ils pouvaient peindre
Les bons étaient bons car ils peignaient beaucoup
Je ne serai pas un statistique, laissez-moi être moi
Pas d’enfance laissée, c’est ça le projet Américain
Je vis ma vie au frais de mes mots
Et je fais ce que j’aime pour travailler
Et j’obtiens autour des 980 sur ma SATs (7)
Prends note
A quoi t’attendais-tu
Génération de gosses qui choisissent l’amour sur un bureau
Mets ces heures dedans et vous ce que tu obtiens
Il n’y a rien que tu puisses tenir mais tout est ce qui est
Dix mille

Ten thousand hours felt like ten thousand hands
Ten thousand hands, they carry me

Dix mille heures se font sentir comme dix mille mains
Ces dix milles mains, elles veillent sur moi

Same shit, different day, same struggle
Slow motion as time slips through my knuckles
Nothing beautiful about it
No light at the tunnel
For the people that put the passion before them being comfortable
Raw, unmedicated heart, no substitute
Banging on table tops, no subs to toot
I'm feeling better than ever man
What is up with you
Scraping my knuckles, I'm battling with some drug abuse
I lost another friend, got another call from a sister
And I speak for the people that share that struggle too
Like they got something bruised
My only rehabilitation was the sweat
Tears and blood when up in the booth

Même merde, différents jours, même combat
Ralentis comme un dérapage du temps par mes articulations
Ça n’a rien de beau
Pas de lumière au bout du tunnel
Pour ces gens qui mettent la passion avant leur confort
Brutal, cœur intraitable, pas de remplacement
Frappant sur des plateaux, aucun remplacement pour siffler
Je me sens mieux que n’importe quel homme
Et toi de ton côté
Grattant mes articulations, je lutte contre certains abus de drogues
J’ai encore perdu un ami, encore été appelé par une sœur
Et je parle pour les gens qui partagent ce combat eux aussi
Comme s’ils avaient quelque chose de cassé
Ma seule réadaptation était la sueur
Des larmes et du sang quand j’étais là haut dans la cabane

It's the part of the show where it all fades away
When the lights go to black and the band leaves the stage
And you wanted a encore but there's no encore today
Cause the moment is now, can't get it back from the grave
Part of the show
It all fades away
Lights go to black
Band leaves the stage
You wanted an encore but there's no encore today
Cause the moment is now
Can't get it back from the grave

C’est la partie du spectacle où tout disparaît
Quand les lumières deviennent noires et le groupe quitte la scène
Et tu les voulais encore mais il n’y a pas d’autres jours
Parce que le moment est maintenant, tu ne peux pas l’enlever de la tombe
Ça fait partie du spectacle
Tout disparaît
Les lumières deviennent noires
Le groupe quitte la scène
Tu les voulais encore mais il n’y a plus d’autres jours
Car le moment est maintenant
Tu ne peux pas l’enlever de la tombe

Welcome to the Heist
Welcome to the Heist
(8)
Bienvenue à la casse
Bienvenue à la casse

(1)Pitchfork : magazine musical de langue anglaise, basé à Chicago, Illinois, États-Unis.
(2)Malcolm Gladwell : journaliste au New Yorker et écrivain
(3)David Bowie : auteur-compositeur, rockeur, figure emblématique de la culture pop
Kanye West : auteur-compositeur, rappeur
(4)Escher : artiste néerlandais qui a la particularité de faires ses œuvres en utilisant des figures mathématiques complexes.
(5)Jean-Michel Basquiat : artiste peintre américain connu pour ses œuvres originale, spontanée, naïve et énergique.
(6)Keith Haring : artiste, dessinateur, peintre, sculpteur et activiste américain des années 1980.
(7)SATs : examens américains pour évaluer votre niveau de compétence au sortir du Lycée, ces points sont votre « pass d’entrée » pour l’université, plus vous avez de points mieux c’est et vous êtes classés par niveau lorsque vous postulez dans les universités désirées : c’est votre CV. Il faut atteindre un minimum de point compris entre 600 et 2400 (980 n’étant pas très élevés) il permet par la même occasion d’évaluer votre QI.
(8)The Heist signifie bien « la casse » ou «le cambriolage» mais c’est aussi le titre de l’album.

Dans Ten Thousand Hours Macklemore & Ryan Lewis nous font part de leurs travaillent du faites de travailler pour y arrivé dans la vie. Ils nous transmettent un message de courage et qu’il faut bosser pour obtenir ce que l’on veut. C’est à la sueur de son front qu’on devient l’homme qu’on rêve de devenir. Voilà le message de Macklemore & Ryan Lewis dans Ten Thousand Hours. Ainsi s’explique les 10 000 heures : même si ça dure longtemps, si c’est épuisant il ne faut pas abandonner.

 
Publié par 1426 5 2 le 1 septembre 2013, 15:45.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000