Facebook

 

Paroles de la chanson «Mi Primer Beso» (avec traduction) par Melendi

Lágrimas desordenadas
0 0
Chanteurs : Melendi
Voir tous les clips Melendi

Paroles et traduction de «Mi Primer Beso»

Mi primer beso fue...
más bien tarde que pronto,
tenía 16 y ese bigotillo tonto.
Ella se me acerco...
menos mal porque si lo tengo que hacer yo,
quizás aún estaría, más virgen que maría.
Pero a todos nos llega el momento,
donde no hay otra salida.

Mon premier baiser fut…
Plutôt tard que tôt,
J’avais 16 ans, et cette stupide moustache.
Elle s’approcha de moi…
Heureusement parce que si c’est moi qui devait le faire
Je serais peut être encore plus vierge que Marie.
Mais on a tous notre moment
Où on a pas d’autre issue.

Ella me dijo: "Espero que eso sea el móvil",
cuando empezaron a temblar mis pantalones,
y yo le dije: "no cariño, eso es mi hombría,
que lleva 16 añitos escondida" .
Camino a casa paramos en 100 portales
y pude desabrocharle tan solo un par de botones.

Elle me dit “j’espère que c’est ton portable”
Quand commença à trembler mon pantalon
Et je lui répondit « non chérie, ça c’est ma virilité,
Qui est cachée depuis 16 ans. »
En rentrant à la maison nous nous arrêtâmes devant 100 portails,
Et je ne pu à peine lui défaire une paire de bouton

Por eso cuando fui a mear b
no os podéis imaginar
bque dolor dentro de cartera.
Cuando llego un municipal diciéndome:
"pero chaval, qué haces meándote en la acera". b
Ella tardo 5 segundos en decirle al policía:
"nisiquiera lo conozco",
bexactamente lo mismo que tarde yo en guardar mi china disimulando en su bolso.

C’est pour cela que quand je parti pisser,
Vous ne pouvez pas imaginer,
Quel mal de chien dans le porte feuille.
Et la arriva un policier qui me dit
« mais mon garçon, qu’est ce que tu fais à pisser sur le trottoir ? »
Elle n’attendit pas 5 secondes pour répondre au policier :
« Je le connais même pas »
Exactement le temps que je mis
A ranger mon joint, le glissant dans son sac.

Mi primer beso fue...
algo contradictorio,
es verdad, hubo placer...
y un dolor de mil demonios.
Pues yo jamás pensé
que dolería tanto la primer vez,
que quedas más caliente
que el tipo del tridente.
Y por fin llego el duro momento
de la triste despedida...

Mon premier baiser fut…
Quelque chose de contradictoire,
C’est vrai il y eut du plaisir,
Et un mal de chien.
Mais jamais je n’avais pensé,
Que la première fois serait si douloureuse
Que tu finis plus chaud
Que le mec au trident.
Et enfin arriva le dur moment
Des tristes adieux.

Ella me dio un teléfono para llamarla
y resulto ser el de un restaurante chino,
y cuando llamé preguntando por Yolanda
y un chino me leyó las clases de arroz frito,
empezaron a salir rallos y centellas
encima de mi cabeza, como si en una viñeta...
Viviera triste y desolado con el único consuelo
de haberte tocado las... narices.
Cuando tu padre descubrió en tu bolso
un sospechoso olor llegado de bajos países.
Al fin de semana siguiente,
cuando nos vimos de frente,
no quiso ni saludarme.
Cuando le dije picaresco:
"Nena, yo soy tu refresco,
agítame antes de usarme".

Elle me donna un numéro de téléphone pour l’appeler
Et c’était en fait celui d’un resto chinois
Et quand j’appelai demandant de parler à Yolanda
Un chinois me lut les différents riz frit,
Commencèrent à sortir des éclairs et des étincelles
Au dessus de ma tête, comme dans une BD
Je vivais triste et désolé, avec l’unique réconfort
De t’avoir toucher les… le nez !
Quand ton père découvrit dans ton sac
Une odeur suspecte arrivée de pais bas.
A la fin de la semaine suivante,
Quand nous nous vîmes face à face,
Il ne voulut même pas me saluer.
Quand je lui dit grivoisement
“Bébé, je suis ton rafraichissement,
Agite moi avant de m’utiliser. »

Y así como empezó mi andadura en el amor,
lo peor es que pasa el tiempo y no he mejorado mucho.
Sigo siendo aquel niño flacucho...
Lo que sí es verdad, es que no he vuelto a besar
ni lo volveré a hacer jamás con los ojos cerrados,
eso es solo para enamorados que pasan la vida en babia.

Et c’est ainsi que commencèrent mes histoires d’amour,
Le pire c’est que le temps passe et que je ne me suis pas beaucoup amélioré.
Je suis toujours ce gamin chétif..
Ce qui est vrai, c’est que je n’ai pas réembrasser
Et je ne le referai jamais avec les yeux fermés,
C’est seulement un truc pour les amoureux qui passent leur vie sur un nuage.

 
Publié par 18930 6 4 3 le 19 septembre 2013, 19:24.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000