Facebook

 

Paroles de la chanson «Différent» (avec traduction) par L'Institut

Equipe de Nuit
0 0
Chanteurs : L'Institut

Paroles et traduction de «Différent»

(Intro x4 : Dadju)
Pasi ya mboka, hé
Pasi ya mwana ya mboka, héhéhé

(Refrain : Dadju)
Différent, différent
On a beau dire : "Égalité"
On reste différents, différents
Voici la dure réalité
Donc laissez-moi
Wa, wa, wa
Laissez-moi
Wa, wa, wa
Laissez-moi

(Couplet 1 : Insolent)
Bienvenue en France et certains ont pas pied
L'amertume, les thunes nous froissent comme des sans-papiers
Exposé à la puissance de la vie
Épuisé, j'explosais puis je donnais mon avis
J'suis en concert dans une boîte de conserve
Encerclé par des kilomètres de conseils
On s'entraide peu et au final tout le monde saigne
Dans le rap j'veux qu'on me voie comme un trou dans le ciel

(Couplet 2 : Dadju)
Conscient que les origines se répercutent sur l'avenir
Absence de Ventoline, beaucoup aimeraient partir
Orienté en BAC Pro' par une femme
Qui te met des bananes à chaque entretien sans être raciste
Ça y est, j'crois bien que j'suis soûlé
Jugé par certains pour une faute sur le CV
Ici ça sourit puis retourne sa ste-vé
L'être humain reste pourri de l’intérieur, cœur serré

(Refrain : Dadju)

(Couplet 3 : Abou Tall)
Tall
Et mes babtous sont mes négros
Dans mes blèmes-pro', j'sais qui sera là si jamais j'repars à zéro
J'suis différent mais j'le vis bien, il serait temps que j'y mette du mien
J'aime pas les gens, mais généralement les gens que j'aime pas m'aiment bien
Ouais, mais si je t'accepte j'te demanderai jamais de changer
Nan, après tout ici j'suis qu'un étranger
Laissez moi seul, au final je m'en beur
Car en France les goûts se mélangent légèrement plus que les couleurs

(Couplet 4 : Dr Beriz)
La Terre tourne depuis longtemps et c'est un fait
Régler les problèmes de là où t'es, c'est un sketch
Tu ferais mieux de fermer ta gueule et prendre la minute de la dèche
Les petits s'accrochent à une époque qui vient leur taillader la crête
Les parents se défoncent, ça sent le shit jusqu'à la crèche, garçon
Des moutons parfaits comme les frères Dupont
Qu'attirent les blédards, l'Eldorado, cap sur le Nord
L'Europe, bire-moi un peu la ruée vers l'or

(Refrain : Dadju)

(Couplet 5 : LAS)
Attends pas d'voir la mort de près pour adorer les choses simples
On n'est pas si différents que ça, on a tous la mort comme destin
J'me méfie de tout le monde, même les sourires sont malsains
Depuis que l'Homme cache ses défauts derrière une couche de font de teint
On a beau être différents, question couleur de peau
Mais c'qui s'passe chez les autres doit pas nous laisser indifférents
On se moque un peu de ce qu'on pense, on m'a dit : "Baisse pas les bras"
Et, même sans défense, quoi qu'il arrive on encaissera
Quand tu veux te poser maintenant tout est question d'origine
La première chose à savoir : est ce que tu pratiques le Dîn ?
On t'a jamais dit que les apparences sont trompeuses ?
T'es propre et soigné mais tu délaisses ton intérieur
J'avance sous une épaisse fumée sans éclaireur
Ce monde nous voile la face et nous pousse à commettre l’erreur
"Différent" n'est qu'un mot en vérité
Si la vie est une épreuve, faisons preuve de fair-play

(Refrain : Dadju)

(Outro : Dadju)
Pasi ya mboka, hé
Pasi ya moina ya mboka, héhéhé

 
Publié par 7483 5 3 2 le 30 octobre 2013, 16:30.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000