Facebook

 

Paroles de la chanson «The Last Ship» (avec traduction) par Sting

The Last Ship
1 0
Chanteurs : Sting
Albums : The Last Ship
Voir tous les clips Sting

Paroles et traduction de «The Last Ship»

Le dernier bateau

It's all there in the gospels, the Magdalene girl
C'est tout ce qu'il y a dans les évangiles, la fille de Magdalene
Comes to pay her respects, but her mind is awhirl.
Vient pour présenter ses respects mais son esprit bouillonne
When she finds the tomb empty, the stone had been rolled,
Lorsqu'elle trouve la tombe vide, la pierre a été déplacée
Not a sign of a corpse in the dark and the cold.
Aucun signe d'un cadavre dans l'obscurité et le froid.
When she reaches the door, sees an unholy sight,
Lorsqu'elle atteint la porte, elle voit le spectacle profane
There's this solitary figure in a halo of light.
Il y a ce personnage seul dans un halo de lumière.
He just carries on floating past Calvary Hill,
Il s'éloigne en flottant par dessus Calvary Hill
In an almighty hurry, aye but she might catch him still.
Avec une sacrée hâte, oui, mais elle pourrait encore l'attraper.

"Tell me where are ye going Lord, and why in such haste?"
'Dis-moi où vas-tu Seigneur et pourquoi une telle précipitation?"
"Now don't hinder me woman, I've no time to waste!
"Maintenant, ne me gêne femme, je n'ai pas de temps à perdre!
For they're launching a boat on the morrow at noon,
Parce qu'ils mettent un bateau à la mer demain à midi,
And I have to be there before daybreak.
Et je dois y être avant l'aube.
Oh I canna be missing, the lads'll expect me,
Oh, je ne peux pas manquer, les gars m'attendront,
Why else would the good Lord himself resurrect me?
Sinon, pourquoi le bon Dieu lui-même m'aurait ressuscité?
For nothing will stop me, I have to prevail,
Car rien ne m'arrêtera, je dois l'emporter,
Through the teeth of this tempest, in the mouth of a gale,

A travers les crocs de cette tempête, dans la gueule d'une rafale,
May the angels protect me if all else should fail,
Que les anges me protègent si tout le reste échoue,
When the last ship sails."
Quand le dernier bateau vogue"

Oh the roar of the chains and the cracking of timbers,
Oh le bruit des chaînes et le craquement du bois,
The noise at the end of the world in your ears,
Le bruit de la fin du monde dans les oreilles,
As a mountain of steel makes its way to the sea,
Comme une montagne d'acier fait son chemin sur la mer,
And the last ship sails.
Et que le dernier bateau vogue

It's a strange kind of beauty,
C'est une étrange sorte de beauté,
It's cold and austere,
Elle est froide et austère
And whatever it was that ye've done to be here,
Et quoi que tu aies fait pour être ici,
It's the sum of yr hopes yr despairs and yr fears,
C'est la somme de tes espérances, de tes désespoirs et de tes craintes,
When the last ship sails.
Quand le dernier bateau vogue

Well the first to arrive saw these signs in the east,
Eh bien le premier à arriver a vu ces signes à l'est,
Like that strange moving finger at Balthazar's Feast, (1)
Comme cet étrange doigt qui bougeait au festin de Balthazar,
Where they asked the advice of some wandering priest,
Où ils ont demandé l'avis d'un prêtre errant,
And the sad ghosts of men whom they'd thought long deceased,
Et les tristes fantômes des hommes qu'ils pensaient décédés depuis longtemps,
And whatever got said, they'd be counted at least,
Et quoiqu'il se fut dit, ils seront au moins comptés
When the last ship sails.
Quand le dernier bateau vogue

Oh the roar of the chains and the cracking of timbers,
Oh le bruit des chaînes et le craquement du bois,
The noise at the end of the world in your ears,
Le bruit de la fin du monde dans tes oreilles,
As a mountain of steel makes its way to the sea,
Comme une montagne d'acier fait son chemin sur la mer,
And the last ship sails.
Et que le dernier bateau vogue

And whatever you'd promised, whatever you've done,
Et quoique l'on ait promis, quoique l'on est fait
And whatever the station in life you've become.
Et quelque soit la position dans la vie que l'on ait obtenu
In the name of the Father, in the name of the Son,
Au nom du Père, au nom du Fils
And whatever the weave of this life that you've spun,
Et quelle que soit l'armure dans cette vie tu te sois tissée,
On the Earth or in Heaven or under the Sun,
Sur la terre ou dans les cieux ou sous le soleil,
When the last ship sails
Quand le dernier bateau vogue

Le titre est une allusion à la fermeture des chantiers navals de la ville de construction navale historique, Wallsend, où Sting a grandi.

(1) Ce passage fait référence au roi Balthazar de Babylone qui, durant un banquet arrosé, avait ordonné que l'on apporte les coupes d'or rapportées du Temple de Salomon à Jérusalem par son prédécesseur Nabuchodonosor. Utilisant cette argenterie sacrée, le roi et sa cour s'étaient mis à louer les dieux d'or, d'argent, de bronze, de fer, de bois et de pierre. Immédiatement, apparurent les doigts d'une main d'homme, et ils écrivirent sur les murs du palais royal les mots מנא ,מנא, תקל, ופרסין (Mene, Mene, Tekel u-Pharsin). Les versions françaises les traduisent par « Il a été compté: une mine, un sicle et deux demi-sicles » ou « Compté, compté, pesé, et divisé. »

 
Publié par 155331 7 5 5 le 19 novembre 2013, 14:16.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000