Facebook

 

Paroles de la chanson «Groundhog Day (Ed. Deluxe Bonus Track)» (avec traduction) par Eminem

The Marshall Mathers LP 2
3 0
Chanteurs : Eminem

Paroles et traduction de «Groundhog Day (Ed. Deluxe Bonus Track)»

Grounhog Day est la base un film voici le résumé de Wikipedia :

Phil Connors de la station de télévision fictive Pittsburgh WPBH-TV9, son producteur Rita (Andie MacDowell) et un caméraman nommé Larry (Chris Elliott) partent à Punxsutawney en Pennsylvanie2, pour couvrir les festivités annuelles du jour de la Marmotte. Lassé de ce devoir annuel et de la bourgade, Phil enregistre à contrecœur son reportage sur le festival et tente de revenir à Pittsburgh quand une tempête de neige, que ses prévisions avaient localisée dans une autre région, bloque les routes principales. Phil et son équipe sont contraints de rester à Punxsutawney un jour de plus.
Après une nuit de sommeil, Phil, en se réveillant, découvre qu'il revit à nouveau la journée du 2 février. La journée se déroule exactement comme la précédente sans que quiconque semble conscient de la boucle temporelle, mais Phil se souvient parfaitement des événements qu’il a vécu la veille. Initialement perturbé de continuer à se réveiller chaque matin à 6 heures le 2 février, il commence à tirer profit, sans crainte des conséquences à long terme, de sa connaissance préalable de ce qui va se produire : il apprend les secrets des habitants de la ville, dérobe de l'argent et se retrouve au poste pour conduite en état d’ivresse. Il séduit une femme mais s’aperçoit à cette occasion qu’il est hanté par Rita. Toutefois, ses machinations pour séduire celle-ci se soldent toujours par un échec. Phil se désespère et tente de plus en plus radicalement à mettre fin à la boucle temporelle, enregistrant des reportages ridicules et offensants sur le festival, abusant des résidents et, finalement, kidnappant la marmotte mascotte du festival ; après une longue poursuite, il jette sa voiture du haut d’une falaise, semblant se tuer en même temps que la marmotte. Toutefois, en se réveillant, Phil constate que rien n'a changé, et ses nouvelles tentatives de suicide sont tout aussi vaines.
Lorsque Phil explique la situation à Rita en lui donnant des preuves de sa bonne foi, elle lui dit qu'il devrait en profiter pour se perfectionner. Phil s’efforce alors d'en savoir plus sur Rita et améliore chaque jour sa connaissance d'elle-même et de la ville. Un des tournants du film est sa rencontre avec le vieux clochard (auquel il avait fait un don monétaire incroyable un peu plus tôt), dans la soirée. Il découvre le vieil homme, agonisant dans une ruelle. Après sa vaine tentative pour le sauver, il recommence chaque jour à tenter de le faire échapper à son destin. En vain. Il commence alors à utiliser sa vaste expérience de cette journée pour aider autant de personnes qu’il le peut. Il utilise également ce temps pour apprendre, entre autres choses, à jouer du piano, à sculpter sur glace et à parler le français (dans la version française, à parler l’italien). Au bout du compte, Phil devient capable de se lier d'amitié avec presque tous ceux qu'il rencontre durant la journée. Il utilise son expérience pour sauver des vies, aider toutes sortes de citadins et se rapprocher de Rita. Il enregistre un reportage sur la célébration de la fête de la Marmotte si éloquent que toutes les autres stations orientent leurs micros vers lui. Après une soirée dansante où on le voit déployer des talents remarquables au piano, Rita, étonnée par l'acharnement de Nancy et d'une autre femme, « remporte » Phil au cours d’enchères caritatives aux célibataires. Plusieurs habitants de Punxsutawney viennent alors tour à tour remercier Phil sous les yeux de Rita, séduite. Phil et Rita se retirent ensemble dans la chambre de Phil.
Phil, qui a vécu une journée parfaite, se réveille enfin le matin en constatant la boucle temporelle brisée : c’est le matin du 3 février et Rita est encore allongée à ses côtés.

(Intro)
"What is a nightmare?
The dictionary tells us it is a terrifying dream, a nightmare"

Qu’est-ce qu’un cauchemar ? Le dictionnaire affirme que c’est un rêve effrayant, un cauchemar.

(Verse 1)

I used to think I had bad luck, but I wasn't superstitious
'til one day I grew suspicious, when I stepped on a crack
On Aunt Edna's stoop and got pooped on by a group of stupid pigeons
Then we flew the coop to Michigan to start a new be-ditching

Avant je pensais que j’étais poursuivi par la malchance, mais je n’étais pas superstitieux pour autant
Jusqu’à ce jour où mes suspicions ont vu le jour, je suis passé en dessous d’une échelle (1)
Sur le perron de ma tante Edna et une flopée de connards de pigeons m’a chié dessus
Puis nous avons déménagé dans le Michigan, afin de préparer un nouveau départ (2)

Missouri from Michigan didn't work, so we moved
Back to Missouri from Michigan, from Missouri back to Michigan
Someone put me out my misery, I can't do this again
Mom, please stick to a decision, discipline, last thing I wanna do is listen
She's like Lex Luthor, bitch, her rules are Krypton-
-ite to the walls and I've lost my power to see through them bitches

De Michigan jusqu’au Missouri, du Missouri jusqu’au Michigan
Que quelqu’un abrège mes souffrances, je ne peux plus supporter ça
M’man, je t’en supplie tiens t’en à ta décision, impose-toi. La dernière chose que je souhaite faire
c’est l’écouter, ma mère c’est Lex Luthor et ses ordres sont ma Kryptonite
Elle me rend dingue et inhibe mes pouvoirs afin de voir à travers les murs (3)

But I run into 'em, running through the kitchen
Pretending to be blind Superman, cause I had no supervision
But I did have a super power though, I could turn into invisible kid
Disappear out of sight, like a true magician
And one day Uncle Ronnie brought over this new, but different
Music into the picture and it became my new religion

Donc je fonce dedans, et traverse la cuisine en courant
Prétendant être Superman devenu aveugle, car je n’étais jamais sous sa supervision (4)
Mais pourtant j’avais bien un super pouvoir, celui de devenir un gosse invisible (5)
Et disparaître, hors de son champ de vision, comme un vrai magicien
Puis un jour mon Oncle Ronnie a ramené à la maison cette nouvelle, et tellement différente, (6)
Musique, ça a tout changé et c’est devenue ma nouvelle religion

(Interlude)

"I remember it clearly, even today"
Je m’en souviens parfaitement, encore aujourd’hui

(Verse 2)

Move back to Michigan again, to live with my Grandma Nan
Always itching for something to do
Was flipping through the radio stations one day and discovered
This DJ who was mixing, I say it to this day, if you ain't listened
To the Wizzard, you ain't have a fucking clue what you was missing

Nous avons, de nouveau, déménagé dans le Michigan, et sommes venus vivre avec ma grand-mère
J’essayais de m’occuper comme je pouvais (7), j’écoutais la radio
Je zappais différentes stations jusqu’à ce jour où j’ai découvert
Ce DJ qui mixait, et je l’ai dit à partir de ce moment, si tu n’écoutes pas
Le « Magicien » Cool, tu n’as pas la moindre idée d’à côté de quoi tu passes

I'd zone out with my headphones, all I remember doing's wishing for shoes
Fuck them stupid Pumas bitch, it's all about them new edition Troops
You get them LL Cool J cooling system
Think I finally maneuvered to 8 Mile and Hoover

Je restais dans ma bulle, les écouteurs sur les oreilles, rêvant d’avoir une nouvelle paire de pompes
Ras-le-cul de ces putain de Pumas, je veux la dernière édition de Troops (9)
Avec ça aux pieds, t’as la classe à la LL Cool J
Finalement, je me suis installé à 8 Mile pour de bon

And somehow I saw my future is in this, that's how I know my mission
Little boom box booming, spitting, practicing numerous writtens
When I sit in my room envisioning my dreams come to fruition
I remember Proof would visit, couldn't wait to play him my new shit

Et là, en quelque sorte, j’y ai vu mon futur, c’est là que j’ai pris conscience de ma mission
Ma radio-cassette crachait les décibels, et me lançait des nouveaux rythmes sans cesse
Alors que je m’asseyais dans ma chambre, en train d’imaginer mes rêves devenir réalité
Je me souviens que Proof venait me voir, j’avais hâte de lui faire écouter mon nouveau son

He'd go cuckoo ballistic, go through the roof for his shit
It's like we knew the instant, we touched a mic that both of us
Too existed to do this shit, never quit, too persistent

Il devenait dingue, complètement fou en écoutant mon morceau
C’est comme si nous savions à l’instant où nous avions touché un micro
Qu’on était tous les deux fait pour ça, on n’abandonnerait pas, trop obstinés

(Interlude)

"We are the underground empire"
Nous sommes l'empire Underground

(Verse 3)

Started a group of misfits, Proof had a proposition
If we all band together, there ain't no stopping this shit
Come up with aliases, bipolar opposites and
Be ready to come off the top as sharp precision

On a monté un groupe de mecs tordus, c’est Proof qui a eu l’idée
Qu’avec toutes nos forces combinées, il n’y aurait pas moyen de nous arrêter
On a créé nos alias, des fous bipolaires et (10)
Parés à foutre le feu et à aiguiser nos rimes

If you got dissed at the Shop, cause if they caught you slipping
They'd take your spot if someone got to ripping you
And you forgot your written
Opportunity knocks once, it ain't knocking again
It tried ding-dong ditching shit I fucking got that bitch in a headlock,

Si tu te faisais clasher à une battle, sans aucune répartie ensuite
Alors ils auraient pris ta place si jamais tu te faisais défoncer
Ou bien que tu oubliais ton texte, ta chance ne passe qu’une fois, et ne fera pas demi-tour pour toi
La mienne a sonné *ding-dong* et je l’ai attrapé, ce connard est à ma merci

Cut off his oxygen Slim is not budging, like cocksucking cynderblocks in the wind
Now I got a pot to piss in
Spot in that top position, kopping over the opposition
Looking like a dog that's pissing, leg up on the competition

Je l’étrangle, le coupe de tout oxygène, Slim n’est pas un gars sympa
Je t’ai bien baisé devant tout le monde, maintenant j’ai ce que pourquoi j’étais venu
Tout le monde est témoin de mon ascension, je fais des bonds au-dessus de mes opposants
Je suis comme un chien en train de vous pisser dessus, la jambe par-dessus la compétition

Promising complete dominance, Sugar Ray Robinson
I'm in a league Muhammad's in, Ali's my colleague bombing 'em
Probably end up on top of 'em, stomping 'em like Ndamukong
I'm Russian like a Ukrainian, LaDainian Tomlinson

Je vous promets ma complète domination, à la Sugar Ray Robinson (11)
Je suis dans la même ligue que Muhammad, Ali est un collègue, et je les pulvérise
Je finirai probablement au sommet, je leur marcherai dessus comme Ndamukong (12)
Je me précipite vers eux à la vitesse de LaDainian Tomlinson (13)

Flow vomits in your face, competitors fall at my waist
You spit a rhyme, I spit in a rhyme's face
So name the time, place to battle bitch, I'm still in that mind state
Don't make me step on you and make you wine grapes
Cry babies, maybe my way that I use words is loose

Je te vomis mon flow dessus, mes rivaux tombent à mes pieds
Tu lâches une rime, je crache sur ta putain de rime
Choisis le moment, l’endroit pour qu’on s’affronte connard, je suis toujours dans cet état d’esprit
Ne m’oblige pas à te marcher dessus, comme on fait du vin avec le raisin
Allez pleurnicher bande de bébés, peut-être que ma manière d’utiliser les mots est dingue

But you turds better be careful how you choose yours
Cause feelings scar, but egos bruise worse
And the truth hurts, shit no wonder you're sore losers
Now where's your poo birds, ooh
No more tripping in bird shit, songs of self-empowerment surging
Words of encouragement, but discouraging the rappers

Mais vous, bande de sous-merdes, soyez prudent dans la manière d’utiliser les vôtres
Car les sentiment peuvent en prendre un coup, mais les egos encaissent encore moins bien les coups
La vérité blesse, ça ne m’étonne pas que vous soyez de si mauvais perdants
Alors où sont vos putains d’oiseaux ? ooh
Je ne me fais plus chier dessus maintenant, cet album est ma thérapie et m’apporte de la confiance
C’est encourageant, et à la fois décourageant

The Rap Game's God, but the name's not James Todd, I'm just a wordsmith
So let these words lift, cause all I got is bars
For you dumbbells, since yours ain't working out
Each verse is more merciless than the first is, and you ain't got to wear
No shoes and shirt in this bitch to get served, bloodthirst revenge of the nerds

Je suis peut-être un dieu du rap, mais je ne m’appelle toujours pas James Todd, je ne suis qu’un lyriciste (14)
Alors laissez mes mots s’élever, car mes rimes sont tout ce que j’ai
Pour vous bande de merdeux, j’ai encore des choses à vous dire
Chaque couplet se veut plus impitoyable que le précédent, et vous n’avez ni à porter
De chaussures, ni à porter de t-shirt ici pour que vous sois servi ? « bloodthrist revenge of a nurse » ?

(Interlude)

"That you'll not escape my vengeance"
Ils n’échapperont pas à ma vengeance

(Verse 4)

And I'm the kid with them ears like Dumbo's gone
Word to Uncle Ron, I'm turning into a non-humble Don
You blind dumb hoes, all I got is dick for you to come blow on
So start the show, but I need a drum roll 'fore I go on

Je suis ce gosse aux grandes oreilles comme Dumbo qui s’envole
Avec l’aide d’Oncle Ronnie, je suis devenu un roi prétentieux (15)
Si tu prives Dumbo de ses sens, tout ce que tu auras c’est ma bite dans la bouche (16)
Alors arrête tes conneries, j’ai besoin d’un roulement de tambours avant de continuer

Better back away from the front row, get launched, show you I'm
Bigger than Dikembe Mutumbo on the fucking Jumbotron
I'm a juggernaut, you do not wanna rumble, you bomboclat
I'll leave you stretched out, like a fucking yawn
So mow the fucking lawn, your asses are blades of grass
And I'm fucking up this whole landscape of rap

Ne reste pas au premier rang si tu ne veut pas que je te pète le bras
Je suis encore plus grand que Dikembe Mutumbo l’était sur le panneau d’affichage (17)
Je suis un taré, tu ne souhaites pas me provoquer, espèce d’attardé
Je vais t’étirer (la gueule), comme si tu baillais (18)
Je vais tondre la putain de pelouse, vous n’êtes que du pâturage
Et je fous la merde dans le paysage du rap game

The GOAT just ate eight acres, an eighth of that
Was just to make a path and take it straight to your favorite rapper
Oh look, my notebook looks smoke cooked
Like the flow stood a foot over the flame on the stove
Soot, charred debris floating like Oakwood
Was burning, return of the no good and I won't quit

Le meilleur de tous les temps vient d’ingérer 8 hectares et le vétérinaire (19)
Je viens de prendre la place de ton artiste favori et suis maintenant ton rappeur préféré
Oh regarde, mon carnet (de lyrics) a pris feu
Mon flow a déclenché une flamme d’un mètre de haut dans la cuisine
Ça crame, j’essaie de déclencher ton dégoût comme Oakwood (20)
Je m’enflamme, de retour pour le pire et je ne m’arrête toujours pas

(Interlude)

(Hook)

And I don't quit, won't change, it's like a Groundhog's Day
Et je ne m’arrête pas, je ne changerai pas, c’est comme un Jour Sans Fin

(Bridge)

I'm a monster... I'mma turn into a monster
I'm a monster with my dick in your mouth all day!

Je suis un monstre... Je vais devenir un monstre, un monstre avec ma bite dans ta bouche toute la journée !

(Outro)

"I'm not so sure I want to know from whence it came
But the white flesh creature's trail is easily followed
There, before that shimmering veil of light, the ivory skin slug thing"

Je ne suis pas certain de vouloir savoir d’où il vient
Mais les créatures à la peau pâle sont les plus simples à traquer
Là, il est ici sous le voile lumineux scintillant, regarde la couleur ivoire de son pelage (21)

Explications :) :

(1) « Step on the crack » littéralement veut dire « marcher sur les joints de pavés », c’est une expression anglaise sur les superstitions de malchance, comme « passer en dessous d’une échelle » ou bien « voir un chat noir ».
(2) La mère d’Eminem l’a énormément fait déménager dans sa jeunesse, particulièrement entre le Missouri et le Michigan. Il ironise donc ici, sachant parfaitement qu’un nouveau départ, était une préparation au suivant.
(3) Un des pouvoirs de Superman est de voir à travers le murs, la Kryptonite l’empêche de se servir de ses pouvoirs.
(4) Jeu de mot intelligent entre « supervision / surveillance » et « super - vision », le pouvoir de Superman.
(5) Sa mère ne s’occupait pas bien de lui.
(6) C’est grâce à son « Oncle Ronnie », fils de sa grand-mère mais qui avait pourtant le même âge que lui, qu’Eminem a découvert le Hip-Hop.
(7) Ses nombreux déménagements ne lui ont pas permis de se faire d’amis quand il était jeune.
(8) Eminem a découvert le Hip-hop avec le morceau « Reckless » de Meri Cetinic, dans lequel le rappeur parle d’un certain DJ Glove : Magicien de la scène hip-hop.
(9) : http://images.rapgenius.com/uvmar3tf50mlwhno4eemulwn.540x359x1.jpg
(10) D12 = Dirty Dozen, 6 membres à la double personnalité, 6 x 2 = 12. Bravo, tu es accepté en math sup !
(11) Boxeur américain reconnu comme l’un des meilleurs de tous les temps
(12) Ndamukong Suh est un joueur Camerounais de football américain, connu pour sa violence sur le terrain.
(13) Un autre joueur de football américain, mais lui connu pour sa rapidité en tant que running back. Eminem fait également un jeu de mot entre «Russian » et « Ukrainian » qui est intraduisible, il joue la ressemblance de « rushing » et « Russian » et du fait que l’Ukraine fait partie de l’ex-URSS.
(14) James Todd est le nom de naissance de LL Cool J qui est un des rappeurs préférés d’Eminem, il estime pas être arrivé à son niveau.
(15) C’est grâce à Ronnie qu’il a découvert le rap et qu’il est devenu un star internationale.
(16) Si tu essaies de restreindre la liberté d’Eminem, il te le fera payer
(17) Ancien joueur de NBA, de grande taille (2.18m).
(18) Lorsque l’on baille, généralement, on s’étire en même temps
(19) Jeu de mot entre GOAT = Greatest Of All Time et Goat = chèvre, qui broute l’herbe.
(20) Eminem utilise la ressemblance entre la prononciation de « loathing » (qui veut dire dégoût) et « leather » (qui veut dire cuir). Oakwood est une marque de veste de cuir.
(21) Eminem est un rappeur blanc, sous le feu des projecteurs.

 
Publié par 1984 5 3 le 14 décembre 2013, 22:21.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000