Facebook

 

Paroles de la chanson «Defiled Purity» (avec traduction) par Benighted

Carnivore Sublime
0 0
Chanteurs : Benighted

Paroles et traduction de «Defiled Purity»

Pureté Maculée

My sleeping beauty
Vanished in the sweetest dreams
The never ending process with worms
And mud as witnesses
Returned to the starving ground

Ma beauté dormante,
Disparue dans les plus doux des rêves,
Ce procédé interminable avec vers et boue comme témoins affamés que le sol retourne.

You haunted my dreams as I was prisoner
Of this 7 years old childish body
And now I know you chased me my entire life
You're desire and disgust
You're the burning cold
You're the black stain defiling
The purity of the immaculate white painting
You're the infection infesting the cut

Tu as hanté mes rêves dont j'étais prisonnier,
Ce corps enfantin de 7 ans.
Et maintenant je sais que tu poursuis ma vie entière.
Tu es le désir et le dégoût.
Tu es le froid brûlant.
Tu es la tâche noire souillant la pureté de cette peinture blanche immaculée.
Tu es l'infection infestant la plaie.

I celebrate metamorphosis
I send your pieces to the grave
The beautiful sight of your departure
Infinite passion of the abandoned

Je célèbre la métamorphose,
J'envoie tes morceaux dans la tombe,
La belle vision de ton départ,
La passion infinie de l'abandon.

You, you are the wound in the corner of my lips
You that I can never stop licking
You made me what I am
You made me what I become

Toi, tu es la plaie aux coins de mes lèvres
Toi, que je ne peux jamais arrêter de lécher
Tu fais de moi ce que je suis,
Tu fais de moi ce que je suis devenu.

The vicious wind blows in my ears
Mixed with your silent moans
As my cum arrives until what remains of you
Honoring your grave as you deserve it
I beg they catch me

Le vent vicieux souffle dans mes oreilles,
Mélangé à tes gémissements silencieux,
Comment mon sperme arrive sur ce qu'il reste de toi, honorant ta tombe comme tu le mérite.
Je supplie qu'il m'attrape.

As you watch me rocking your head
Like a sleeping newborn child
The creature in me reads through your absent eyes
See the picture of the delivered monster
Smiling to the ignorance of its creator

Lorsque tu me regarde bercer ta tête,
Comme un nouveau-né dormant,
La créature en moi lit à travers tes yeux absents.
Elle voit l'image du monstre libéré,
Souriant à l'ignorance de son créateur.

_________________________________________________

Explication :

A force d'accumuler de la haine, le protagoniste tue son ex-institutrice qui abusa de lui lorsqu'il avait 7 ans. Et dans un mélange de haine et de nostalgie, il chérit le corps massacré de son ancienne maîtresse.

 
Publié par 3911 5 2 1 le 10 juillet 2014, 23:10.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000