Facebook

 

Paroles de la chanson «Rag#3» par FAUVE

Vieux Frères
0 0
Chanteurs : FAUVE

Paroles de la chanson «Rag#3»

Rag#3

Vieux frères
J'suis encore arrivé en retard ce matin
Comme hier, comme avant-hier, comme tous les jours depuis 3 semaines
Il est à peu près 11 heure
Et j'dors encore sur mon clavier
J'ai l'nez dans la manche de ma veste pas lavée
Qui dégage une odeur bizarre
J'fais semblant à un point et c'est devenu absurde
J'suis vraiment une imposture
Et aujourd'hui encore j'vais mettre en marche le simulateur de travail
Pour envoyer des bouteilles aux autres vieux frères et aux belles
Qu'est-ce que j'fou là ? Où est-ce que j'vais ?
Est-ce que ça va être ça ma vie rester 40 ans sur les mêmes rails ?
Mais j'serai jamais assez fort
J'aurai jamais les épaules
J'arrive plus à suivre
J'ai déjà des points de côté des deux côtés
Heureusement ce matin c'est un peu différent
C'est grâce à ce qui s'est passé hier soir quand on était ensemble
Quand on était ensemble avec les autres vieux frères
Dans les mots dans les bruits les tambours les échos et les images
Et qu'on a avancé sans baisser la tête
Qu'on a pu transpirer et crier
Sans contraintes sans retenus sans craintes
C'était impensable de vivre ça
D'avoir le droit de sortir ce qu'on avait dans notre tête depuis tout ce temps
Ces choses dont on pensait que tout le monde se foutait
Ça m'a fait du bien
Ça m'a fait du bien parce que c'était vrai
Parce que c'était sincère
Parce que c'était nous vieux frères

 
Publié par 17121 7 5 2 le 4 octobre 2014, 00:08.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000