Facebook

 

Paroles de la chanson «Chambre 2023 (& des poussières)» par Hubert-Félix Thiéfaine

Alambic / Sortie Sud
1 0

Paroles de la chanson «Chambre 2023 (& des poussières)»

J'étais Caïn junior le fils de Belzébuth
Chevauchant dans la nuit mes dragons écarlates
Et m'arrêtant souvent chez les succubes en rut
(1)
J'y buvais le venin dans le creux de leur chatte

Et les ptérodactyles me jouaient du trombone
Au quatorzième sous-sol quarante-deuxième couloir
Où les anges déchus sous un ciel de carbone
Aux heures crépusculaires sodomisent les miroirs

Allez (roule) roule (roule) lady
(roule) roule (roule) lady
(roule) roule (roule) lady
(roule) roule (roule) lady
Roule en moi

Et les filles des banshees m'entraînaient dans la brume
(2)
Et me faisaient ramper devant la lune noire
Enivré de pollen et de parfums-bitume
J'ai vu ta dépanneuse garée sur mon trottoir

Et depuis je suis là moi le cradingue amant
Soufflant dans mon pipeau la chanson d'Eurydice
Mais méfie-toi miquette je joue contre le vent
Pour mieux te polluer avec mes immondices

Allez (roule) roule (roule) lady
Dévaste-moi
Allez (roule) roule (roule) lady
(roule) roule (roule) lady
(roule) roule (roule) lady
Nullifie-moi
Allez (roule) roule (roule) lady
(roule) roule (roule) lady
(roule) roule (roule) lady
Engloutis-moi

Les néons du drugstore flirtent avec les abîmes
De cette chambre enfumée où brûle ma Norma Jean

(roule roule)(x2)
Cholest'n' rock'n'roll pour deux cinglés sublimes
Dans le chaud maelström de l'érotico-stream
(roule roule)...

________
(1) Un succube est un personnage de légendes. Démons qui prennent la forme d'une femme pour séduire un homme durant son sommeil et ses rêves.
(2) Une banshee, est une créature féminine surnaturelle de la mythologie celtique irlandaise, considérée comme une magicienne ou une messagère de l'Autre monde. Sa magie est telle qu’elle peut créer des armées, changer l’eau en vin, transformer des pierres en moutons et des fougères en porcs, elle peut aussi faire de l’or et de l’argent.

 
Publié par 155181 7 5 5 le 5 octobre 2014, 17:50.
 

Vos commentaires

Billenplum Il y a 2 an(s) 2 mois à 19:08
6516 7 3 1 Billenplum L'art de manier les mots tels des pinceaux qui dessinent nos images mentales.
Hubert n'a pas son pareil pour ça. Ses visions emplissent nos oreilles et parlent directement à notre âme.
L'expérience n'a jamais cessé de me fasciner.
Caractères restants : 1000