Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Bal des Ardents» par Luc Arbogast

Oreflam
0 0
Chanteurs : Luc Arbogast
Albums : Oreflam

Paroles de la chanson «Les Bal des Ardents»

Antean de Leder, antean de Schield
Retiré le heaume, déposé le bouclier...
Antean des Armas, antean de Feld
Déposées les armes, retirée l'armure...
Es un tempora deferes imensia
Il y aura un moment de fête immense
Un Castel que nos accaïra
Un château qui nous accueillera
Que nos attendra...
Qui nous attendra

En des Alboscura, Filias de passan
Dans la pénombre, les filles de passage
Que de nos servere, per nos offeran
Qui nous serviront, qui à nous s'offriront
Un per nos carma, suilia Dansa
Pour nous charmer, se mettront à danser
Un de Vin serven en de la Beïra
Nous serviront du vin et de la bière
Nos feran dansa
Nous feront danser

Unde la Lanterna, oblian, l'Odor de
Dessous la lanterne, nous oublierons
La Muert un de Sancto que secan
L'odeur de la mort, et du sang séché
Sun l'Armora
Sur l'armure
Pres de Faï de Camin esperan, pensar per el Frater en Gueïra que tomben
Près du feu de cheminée, tant espéré, nous penserons à nos frères tombés sous l'assaut
Per Loï canta
Et chanterons pour eux

En la Dansa folia, quel un Fortuna
Dans les danses folles, quelle chance nous aurons !
De les Gorgandinas, seran desnuda
Quand les gourgandines, à moitié nues
Perpetua la Dansa, que per nos feran, en on unsa Carna Vaïse deposan
Perpétueront la danse, qu'elles feront pour nous, et sur notre chair, baisers déposeront
Baïse deposan
Déposeront leurs baisers

En nos braïse Manas, nos aporteran
Dans nos mains brisées, elles nous apporteront
Beïra, vino, Carne, Frutes de Gardan
De la bière, du vin, de la viande et des fruits du jardin
En su la Lanterna qui tojor breïran
Et sous la lanterne qui brillera encore
Canta de Baltaïo nos Voïs selevan
Des chants de bataille s'élèveront de nos voix
Nos Voïs selevan
S'élèveront de nos voix

Ma lord Armora es su l'Espaula
Mais... la lourde armure sur mes épaules
Suin per noï Baltaïo en tojor esperan
Je suis encore dans la bataille et toujours j'espère
Des Temporan
Ce moment
Suer en les Auge, guerroïan
La sueur dans les yeux, guerroyant
Sun el Destrian que tojor avanca
Sur mon destrier qui toujours avance
En avanca
Qui toujours avance

 
Publié par 24443 7 4 3 le 27 avril 2015, 17:11.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000