Facebook

 

Paroles de la chanson «Satana» par Odezenne

Satana

La basse, dévie, l'angoisse, descend
J'suis juste une p'tite merde issu d'un gland
En baisse, de vie, j'envie, les grands
Et toute ces tĂȘtes muettes au dessus des gens bien
En liesse, dix mille, en laisse, j'me sens
C'est juste une disquette, un putain de plan, merde
En quoi, ces types, sont-ils, méchants ?
J'ai vu ces nuages il fût un temps, tiens

Un Ɠil, humide, un cƓur, gĂ©ant
Une sale, tristesse au bout des dents, grince
Du vent, rumine, mon vieux, gréement
Tanguer la nuit sur un lit blanc, bébé
Y a tant, d'amour, pour peu, d'argent
Tes jolie petites fesses c'est mes calmants, viens

Je pense à du réel, à des questions concrÚte
De comment se faire la belle,‹ avec une somme coquette
Je suis pas un porte-parole,‹ je ne tiens jamais la mienne
Un corbeau sur l'Ă©paule, ‹j'attends que dieu s'en mĂȘle
Il suffira d'une pelle, pour reboucher mon trou
Nous sommes de ceux qui appel‹, avec une corde au cou
Tout ceci est couru, y aura toujours de l'herbe
Pour embrouiller mes rĂȘves, me rappeler que je suis une merde

A quoi bon aller loin ?‹ Je ne sais mĂȘme pas d'oĂč j'viens
Je te dirais oĂč j'irais, ‹si j'ai un billet d'train
Pour l'instant j'reste «illice», ‹à me toucher la saucisse
Je cultive le pessimisme,‹ en haut de ma colline

 
Publié par 21638 4 5 7 le 30 novembre 2015, 11:31.
Dolziger Str. 2
Chanteurs : Odezenne

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000