Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Chandra» par Gallant

Are the chemicals controlled ?
Les déséquilibres sont-ils prédestinés ?
Are they written in my native tongue ?
Sont-ils écrits dans ma langue maternelle ?
Open-ended cosmic code
Un code cosmique infini
I know I can't be the only one
Je sais que je ne peux être le seul

Cause I felt vibrations across a burgundy sea
Car j'ai senti des vibrations dans une mer pourpre
Now I bet my head on a mission I couldn't lead
Maintenant je réalise que je m'étais donné une mission impossible

But maybe there's a moon inside these lines
Mais peut-être qu'il y a une lune entre les lignes
Habitable, and chosen
Habitable, et choisie
Maybe there's a home behind these eyes
Peut-être qu'il y a un refuge derrière ces yeux
Waiting until my logic falters and I'm losing hope
Attendant que ma logique s'effondre et que je perde espoir
Who knows ?
Qui sait ?
Who knows ?
Qui sait ?

Cause I felt vibrations across a burgundy sea
Car j'ai senti des vibrations dans une mer pourpre
Now I bet my head on a mission I couldn't lead
Maintenant je réalise que je m'étais donné une mission impossible

But maybe there's a moon inside these lines
Mais peut-être qu'il y a une lune entre les lignes
Habitable, and chosen
Habitable, et choisie
Maybe there's a home behind these eyes
Peut-être qu'il y a un refuge derrière ces yeux
Waiting until my logic falters and I'm losing hope
Attendant que ma logique s'effondre et que je perde espoir
Who knows ?
Qui sait ?
Who knows ?
Qui sait ?

***********************************************

Chandra est un questionnement intérieur de Gallant, la recherche d'un espoir face à sa tristesse, mais également, par le biais de cette dernière, la remise en cause de l'existence de Dieu ou d'une divinité.
Il se demande, dans le premier couplet, pourquoi lui-même a-t-il été touché par la dépression (les déséquilibres) et pas quelqu'un d'autre, s'il était prédestiné à subir cet état. La mer pourpre représente son propre sang, et les vibrations sont probablement les battements de son cœur (I felt vibrations across a burgundy sea): Gallant évoque une puissante sensation comme pour se raccrocher à la réalité malgré le fait que la dépression ou la tristesse attaquent avant tout l'esprit, et pour se prouver que ses interrogations sont justifiées. En liant sa tristesse à une sensation physique, il tente de se rassurer en se disant que ce n'est pas simplement son esprit qui est malade.
Dans le refrain, le chanteur tente de retrouver un peu d'espoir en espérant qu'il existe une divinité pouvant "donner un sens" à sa tristesse. Chandra est, dans l'hindouisme, le dieu de la Lune, d'où l'évocation de l'astre.
Gallant cherche donc une raison à sa tristesse tout en étant conscient qu'elle ne disparaîtra peut-être pas, et la prend pour quelque-chose qui lui a été "infligé" par les dieux. Ces derniers sont à la fois, pour lui, la source de son malheur et une lueur d'espoir.

 
Publié par 1863 2 5 le 27 décembre 2016, 22:13.
Ology
Chanteurs : Gallant
Albums : Ology

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000