Facebook

 

Paroles de la chanson «Penser L'Impossible» par Mozart L'opéra Rock

Mozart L'Opéra Rock
0 0
Chanteurs : Mozart L'opéra Rock

Paroles de la chanson «Penser L'Impossible»

(Solal et Maeva Méline)

Encore
Nos idées que l'on tord
Étranglées dès l'aurore
Et nos rêves
Que l'on crève
Sans un remord

Toujours (de défaite)
Leurs valeurs qui ont court (courber la tête)
Les gardiens de leur tour (tour d'ivoire)
Indécents (sans nous voir)
Ils sont devenus sourds

(Refrain):
Penser l'impossible avant tout
Brûler nos prisons dorées
Oser l'utopie jusqu'au bout
Seuls les fous nous ont fait avancer

Encore (à genoux)
La censure pour décor (corde à nos cous)
Nos esprits qu'ils essorent (sortilèges)
Ils nous piègent (privilèges)
Au nom des carnivores

(Refrain):
Penser l'impossible avant tout
Brûler nos prisons dorées
Oser l'utopie jusqu'au bout
Seuls les fous nous ont fait avancer

Ils nous ont promis des jours faciles
Pauvres imbéciles
Ils nous ont permis des vies dociles
Sans douce folie, sans poésie
L'ennui au fil des nuits sans fin
Fit de nous de joyeux pantins

(Refrain):
Penser l'impossible avant tout
Brûler nos prisons dorées
Oser l'utopie jusqu'au bout
Seuls les fous nous ont fait avancer (avancer)

Tout désirer
Rêves adorés
Oser l'utopie jusqu'au bout (jusqu'au bout)
Seuls les fous nous ont fait avancer

 
Publié par 4365 1 2 6 le 5 janvier 2017, 08:45.

Voir la vidéo de «Penser L'Impossible»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000