Facebook

 

Paroles de la chanson «Chicken Quest» par Naheulband

Oyez oyez, damoiselles, damoiseaux,
laissez-vous conter la quĂȘte des poulets :
voici l'histoire d'un valeureux héros,
frais comme l'aube, aussi preux qu'un navet...
né à Loubet, non loin de Valtordu,
fameux pour ses chaises et son fromage cru
au lait de furet, affiné sous les pieds,
on sait qu'il est bon quand poussent les champignons...
avec un pain aux airelles, j'vous dit pas...
le munster à cÎté c'est fade comme du nougat !
rempailleurs de chaises, ses parents Ă©taient
et son grand-pĂšre des volailles Ă©levait.
par un matin, un drame est survenu :
dans la basse-cour les poulets n'Ă©taient plus...
l'enfant perçut un signe du destin
au fond de son coeur et de ses intestins...

voici le ranger du chaos,
le pourfendeur des sept poulets,
s'en allant par monts et par vaux,
par-delĂ  les granges Ă  fumier.

À dix pas d'la voliùre
son premier adversaire,
adorateur de dlul,
il le trouva par terre,
ronflant Ă  faire des bulles.

c'est nul, c'est nul, c'est nul, c'est nul,
ça démarre trÚs trÚs mal, c'est nul...

le deuxiĂšme dans la lice,
tout un champ de maĂŻs,
venait de picorer,
boursoufflé de délices
se laissa ramasser

mauvais, mauvais, mauvais, mauvais,
au fond ton héros n'a rien fait !

voici le ranger du chaos,
le pourfendeur des sept poulets,
s'en allant par monts et par vaux,
par-delĂ  les granges Ă  fumier.

plus fort, si l'ennemi est mort,
plus grand, monté sur un banc,
plus beau, pour ceux qui le voient de dos,
plus bleu, quand c'est dangereux,
plus plein, de rĂȘves que d'entrain,
plus gras, qu'une charette de confit d'oie !

au sommet du clocher
se croyait bien caché
le troisiĂšme volatile ;
mais le vent a soufflé :
il tomba comme une tuile...

débile, débile, débile, débile,
tu parles d'une quĂȘte,c'est trop facile !

le quatriĂšme fuyard,
de loin le plus ĂȘtard,
d'hormones s'Ă©tait farci ;
le ranger s'en empare
en pleine betterave party...

pourri, pourri, pourri, pourri,
ton héros il est trop moisi !

pour le plus joueur, il dĂ» faire des fouilles,
dans chaque maison se prendre des coups d'pieds,
mais Ă  la taverne, il entendit ouille !
l'animal venait de se faire plumer ;

sur la grand' route le vainqueur Ă©tait fier,
quand le sixiĂšme poulet surgit furieux,
si aveuglé d'vouloir venger ses frÚres,
qu'il ne vit pas du champ sortir les boeufs...

le septiĂšme ce fut le coq,
seigneur glorieux de la basse-cour,
rapide, paré à tous les chocs,
son seul point faible c'Ă©tait l'amour...

alors le ranger s'est déguisé :
d'un bec et de plumes il s'est encollé ;
puis il s'approcha du gallinacé,
par ses charmes il tenta de l'appĂąter.
messire le coq fut aussitÎt séduit,
et sur cette poule, enthousiaste, il fondit ;
dans la cohue de plumes qui suivit,
on ne sut plus du tout qui Ă©tait qui !

la la la...

je suis le ranger du chaos,
je fus pris pour une poulette ;
et mon grand-pĂšre qu'Ă©tait miro,
m'embrocha d'un coup d'arbalĂšte.

blessé, c'est bien fait pour toi ;
percé, mais à quel endroit ?
sanglant, va pleurer chez ta maman !
champion, t'aura un biberon ;
gagnant, ou alors du flan ;
guerrier ou alors euuhh... du riz
du riz, du riz, du, du riz...
au lait

 
Publié par 39947 4 4 7 le 23 février 2017, 18:53.
T'as pas le Niveau
Chanteurs : Naheulband

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000