Facebook

 

Paroles de la chanson «Yonder Stands The Sinner» (avec traduction) par Neil Young

Time Fades Away
3 0
Compositeurs : Neil Young
Auteurs : Neil Young
Chanteurs originaux : Neil Young

Paroles et traduction de «Yonder Stands The Sinner»

Yonder Stands The Sinner
Là où se tient le pécheur.

Well, you heard about the Great Pretender ?
Tu as entendu parler du Grand Imposteur ?
I went to see him and he's not the same .
Je suis allé le voir et il n'est plus le même .
Down by the club, on the parking lot cinders
Du côté du club, dans les cendres du parking
I was to meet him and play his game.
J'étais sur le point de le rencontrer pour jouer son jeu.
Yonder stands the sinner,
Là où se tient le pécheur,
He calls my name without a sound.
Il crie mon nom sans un son.

I saw his face in the attic window
J'ai vu son visage par la lucarne
Yellin' down through the broken pane.
Hurlant à travers la fenêtre cassée.
" Sinner man ! What you got to run for ? "
" Pécheur ! Après quoi est-ce que tu cours ? "
Church bells rang when he said that name.
Les cloches de l'église sonnèrent quand il prononça ce nom.
Yonder stands the sinner
Là où se tient le pécheur
He calls my name without a sound.
Il crie mon nom sans un son.

Well, I was about as scared as I could be.
Et moi, j'étais aussi terrifié que je peux l'être.
I went and hid behind the nearest tree.
J'ai couru me cacher derrière le premier arbre
Peeked out from behind the branches.
En guettant à travers les branches.
" Sinner ! "
" Pécheur ! "
Yonder stands the sinner
Là où se tient le pécheur
He calls my name without a sound
Il crie mon nom sans un bruit,
To get down.
Pour redescendre.

I guess you heard about the Great Pretender ?
Je parie que tu as entendu parler du Grand Imposteur ?
I went to see him and he's not the same.
Je suis allé le voir et il n'est plus le même.
I guess you heard about the Great Pretender ?
Je parie que tu as entendu parler du Grand Imposteur ?
I went to see him and he's not the same.
Je suis allé le voir et il n'est plus le même.

Terrible sentiment de culpabilité...
Avec les succès précédents, notamment Harvest, Neil Young se sentait le vent en poupe et se mettait peut-être lui-même sur le piedestal que lui apportait la gloire . Péché d'orgueil ?
Mais en préparant la tournée qui devait être son apogée, la mort de Danny Whitten est venue lui remettre les pendules à l'heure. Neil se sent responsable , hanté par le spectre de Danny, qui ne chantera plus jamais et qui l'appelle sans un bruit . Neil écrit ce texte qui reflète ses sentiments envers lui-même... et il ne sera plus jamais le même.

 
Publié par 7688 1 4 7 le 28 mai 2017, 17:07.

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000