Facebook

 

Paroles de la chanson «Parisiennes» par Soan

On se lÚve d'un silence et déjà, j'y reviens,
Qu'elle est belle ton absence Ă  ne me laisser rien,
C'est demain quand tu rĂȘves et les mots dĂ©fendus,
Si le vin te relĂšve, j'ai bu.

On se lÚve d'un silence et déjà, j'y reviens.
Serait-ce ton absence qui pleure sur mes mains ?
C'est le bruit d'une Ă©tincelle et le ciel ne sait pas,
Si le vin te rappelle, je bois.

Mille et une pensées, j'ai pas reconnu la mienne
De mes amours de hyĂšne, je t'ai mordu les pieds.
Je t'aime, comme on aime dans les chansons,
Du fin fond des nuits parisiennes.

On se lĂšve d'un silence Ă  l'Ă©criture bancale.
En plus, j'y vois que dalle, il pleut sur mon cahier.
Les autres me bousculent ou c'est moi, je sais plus.
Je m'en vais, mes mains brûlent, les rues.

Si le "po" de poĂšme, c'est la peau sur tes os,
Fais de moi qui tu aimes et je me ferai beau.
Mais les voix du silence me disent : "Elle partira",
Les reines se balancent, des rats.

Mille et une pensées, j'ai pas reconnu la mienne
De mes amours de hyĂšne, je t'ai mordu les pieds.
Je t'aime, comme on aime dans les chansons
Du fin fond des nuits parisiennes!

Mes yeux c'est des oreilles en bois, j'en crois pas mes orteils.
Assis dans un commissariat je m'souviens pas pourquoi je n'ai pas eu sommeil!

Mille et une pensées, j'ai pas reconnu la mienne
De mes amours de hyĂšne, je t'ai mordu les pieds.
Je t'aime, comme on aime dans les chansons
Du fin fond des nuits parisiennes!

 
Publié par 14365 4 5 7 le 24 juin 2017, 07:28.
Tant Pis (2009)
Chanteurs : Soan
Albums : Tant Pis

Voir la vidéo de «Parisiennes»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000