Facebook

 

Paroles de la chanson «Hôtel Thérèse» par Julien Doré

Spleen de beuh chambre 58 Hôtel Thérèse
En demi-dieu faible-invincible sur la falaise
J'veux pas qu'on t'touche
J'volerai l'écrin de ton pur-sang cavalier seul et mis en touche

J'ai pris du poids sur la balance du room service
J'me parle de toi dans l'ascenseur au bois de lys
J'veux pas qu'on t'touche
J'volerai les reins des enfants rois qui à tes seins pendront leur bouche

Mon cœur te croyait morte
Toi qui lui as donné la vie
Comme un loup sur la mer Morte
J'hurle aux sirènes de Colombie

Mon cœur te croyait morte
Toi qui lui as donné la vie
Comme un loup sur la mer Morte
J'hurle aux sirènes de Colombie

Spleen de beuh chambre 58 Hôtel Thérèse
Que reste-t-il de nos promesses sur la falaise
J'veux pas qu'on t'touche
J'volerai l'écrin de ton pur-sang cavalier seul et mis en touche

Je rends ma foi aux vierges douces de Saint-Supplice
J'entends ta voix dans les eaux troublées à l'anis
J'veux pas qu'on t'touche
J'volerai les reins des enfants rois qui à tes seins pendront leur bouche

Puisque tu pars, oublie-nous
Si je reviens trop tard
Pour le coup
Puisque tu pars
Si je reviens trop tard

Mon cœur te croyait morte
Toi qui lui as donné la vie
Comme un loup sur la mer Morte
J'hurle aux sirènes de Colombie

Mon cœur te croyait morte
Toi qui lui as donné la vie
Comme un loup sur la mer Morte
J'hurle aux sirènes de Colombie

 
Publié par 1027 1 6 le 18 juillet 2017, 10:07.
LØVE
Chanteurs : Julien Doré
Albums : LØVE

Voir la vidéo de «Hôtel Thérèse»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000