Facebook

 

Paroles de la chanson «Hitchhiker» (avec traduction) par Neil Young

Le Noise
3 0
Compositeurs : Neil Young
Auteurs : Neil Young
Chanteurs originaux : Neil Young
Albums : Le Noise

Paroles et traduction de «Hitchhiker»


Hitchhiker

Auto-stoppeur

When I was a hitchhiker on the road
Quand j'étais un auto-stoppeur sur la route
I had to count on you
Il fallait que je compte sur toi
But you needed me to ease the load
Mais tu avais besoin de moi pour soulager ton fardeau
And for conversation too
Et pour faire la conversation aussi
Or did you just drive on through.
Ou ne faisais-tu que poursuivre ta route.

You didn't see me in Toronto
Tu ne m'as pas vu à Toronto
When I first tried out some hash
Quand j'ai goûté au hash la première fois
Smoked through a pin and I'd do it again
Fumé sur une épingle, et j'aurais bien continué
If I only had some cash
Si seulement j'avais eu le fric
Only had some cash.
Si seulement j'avais eu le fric.

Then I tried amphetamines
Et puis j'ai essayé les amphétamines
And my head was in a glass
Et j'avais la tête dans le bocal
Taped underneath the speedometer wires
Scotché sous les câbles du compteur de vitesse
Of my '48 Buick's dash.
Du tableau de bord de ma Buick 48
But I knew that wouldn't last.
Mais j'ai compris que ça ne pourrait pas durer.

Then came California
Et puis il y eut la Californie
Where I first saw open water
Où j'ai vu le grand large pour la première fois
In the land of opportunity
Au pays de tous les possibles
I knew I was getting hotter
J'ai su que je devenais plus chaud
I knew I was getting hotter.
J'ai su que je devenais plus chaud.

But the neon lights
Mais les lumières des néons
And the endless nights
Et les nuits sans fin
They took me by surprise
M'ont eu par surprise.
The doctor gave me valium
Le docteur m'a donné du valium
But I still couldn't close my eyes
Pourtant je ne pouvais toujours pas fermer l’œil
I still couldn't close my eyes.
Je ne pouvais toujours pas fermer l’œil.

Then came paranoia
Alors est venue la paranoïa
And it ran away with me
Et elle s'est enfuie en m'emportant
I couldn't sign my autograph
Je ne pouvais pas signer mes autographes
Or appear on TV
Ni passer à la télé
Or see or be seen
Ni voir ni être vu
Or see or be seen
Ni voir ni être vu
Or see or be seen.
Ni voir ni être vu.

Living in the country
Vivre à la campagne
Sounded good to me
M'a paru être une bonne idée
Smoking grass while the summer lasts
Fumer de l'herbe tandis que l'été s'éternise
In the real organic scene
Sur la véritable scène naturelle
Where everything was green
Où tout était vert
Everything was green.
Tout était vert.

Then we had a kid and we split apart
Et puis nous avons fait un enfant, et nous nous sommes séparés
I was living on the road
Je vivais sur la route
A little cocaine went a long long way
Un peu de cocaïne prit le long long chemin
To ease that different load
Pour alléger ce nouveau fardeau
But my head did explode
Mais ma tête a vraiment disjoncté
My head did explode.
Ma tête a disjoncté.

I wish I was an Aztec
Je voudrais être un Aztec
Or a runner in Peru
Ou un coureur au Pérou
I would build such beautiful buildings
Je bâtirais de si beaux édifices
To house the chosen few
Pour abriter les élus
Like an Inca from Peru.
Comme in Inca du Pérou.

When I was a hitchhiker on the road
Quand j'étais un auto-stoppeur sur la route
I had to count on you
Il fallait que je compte sur toi
But you needed me to ease the load
Mais tu avais besoin de moi pour soulager ton fardeau
And for conversation too
Et pour faire la conversation aussi
Or did you just drive on through.
Ou ne faisais-tu que poursuivre ta route.
Did you just drive on
Ne faisais-tu que rouler
Did you just drive on through.
Ne faisais-tu que rouler plus loin.

When I was a hitchhiker on the road
Quand j'étais un auto-stoppeur sur la route

Chanson autobiographique où Neil Young retrace son cheminement avec les drogues.
Lorsqu'il l'a faite écouter à Bob Dylan, le seul commentaire de Dylan fut " Au moins, c'est honnête ! ", surement en raison de l'absence de recherche poétique. Le texte est délibérément réaliste et sans aucun fard, ni jugement.
Quand Neil l'enregistre pour la première fois, en 1976, il chante le 8ème couplet au présent: Il y parle de sa récente séparation d'avec Carrie Snodgress, l'année précédente. Il a 30 ans.
Probablement à cause de son caractère trop intime, il ne l'éditera pas à ce moment-là, et la chanson reste totalement inconnue pendant 16 ans avant qu'il ne la chante sur scène, pas plus de 3 ou 4 fois .
La musique et quelques vers seront "recyclés" pour une autre chanson, Like An Inca parue sur l'album Trans en 1982. Le texte n'a alors plus aucun rapport avec la version d'origine.
Hitchhiker sera enfin éditée, bien plus tard, sur l'album Le Noise en 2010, près de 35 ans après avoir été composée. Elle appartient alors au passé: Pour Neil Young, à la fois authentique et pudique, c'est une chose aisée de se livrer sur le papier de sa machine à écrire, mais c'en est une autre, bien moins facile, de le livrer face au public. Il y ajoute alors ces quelques vers de plus :

Now many years have come and gone, like friends and enemies
Maintenant beaucoup d'années sont passées, telles des amies et des ennemies
I tried to leave my past behind, but it's catching up with me, it's catching up with me
J'ai tenté de laisser le passé derrière moi, mais il me rattrape, il me rattrape
I don't know how I'm standing here, livin' in my life
Je ne sais pas comment je suis arrivé jusqu'ici, en vivant ma vie
I'm thankful for my children
Je suis reconnaissant pour mes enfants
And my faithful wife
Et ma fidèle épouse.

L'enregistrement original de 1976 doit paraître sur l'album Hitchhiker, qui sortira en Septembre 2017.

 
Publié par 7688 1 4 7 le 23 juillet 2017, 07:28.

Voir la vidéo de «Hitchhiker»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000