Facebook

 

Paroles de la chanson «Life Itself» (avec traduction) par Glass Animals

How To Be a Human Being
0 0
Chanteurs : Glass Animals

Paroles et traduction de «Life Itself»

Daddy was dumb, said that I’d be something special
Brought me up tough but I was a gentle human
Said that he loved each of my two million freckles
When I grew up, was gonna be a superstar

Papa était stupide, il disait que j'avais quelque chose de spécial
Il m'a élevé sévèrement mais j'étais un gentil humain
Il disait qu'il aimait chacune de mes 2 millions de tâches de rousseur
Quand je serai grand, que je deviendrai une superstar

I can't get a job so I live with my mom
I take her money but not quite enough
I sit in the car and I listen to static
She said I look fat but I look fantastic

Je ne peux pas travailler alors je vis avec ma maman
Je prends son argent mais ce n'est pas assez
Je m'assois dans la voiture et j'écoute le grésillement
Elle dit que je semble gros, mais j'ai l'air fantastique

Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe
Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe

Mets-toi à mes genoux
Tu vas y revenir, tu vas être libre
Mets toi à mes genoux
Sois comme eux, allonge-toi et respire
Mets-toi à mes genoux
Tu vas y revenir, tu vas être libre
Sois comme eux, allonge-toi et respire

I'm waking up, lost in boxes outside Tesco
Look like a bum sipping codeine Coca-Cola
Thought that I was northern Camden's own Flash Gordon
Sonic raygun, gonna be a superstar

Je me réveille, perdu dans des boites derrière Tesco (1)
Je ressemble à un clochard sirotant de la codéine Coca-Cola
Je pensais que j'étais le Flash Gordon (2) de Camden (3)
Pistolet laser sonique, je vais être une superstar

I can't get a job so I live with my mom
I take her money but not quite enough
I make my own fun in grandmama's basement
Said I look mad, she said I look wasted

Je ne peux pas travailler alors je vis avec ma maman
Je prends son argent mais ce n'est pas assez
Je m'amuse seul dans le sous-sol de mamie
Elle dit que j'ai l'air fou, elle dit que j'ai l'air bourré

Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe
Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe

Mets-toi à mes genoux
Tu vas y revenir, tu vas être libre
Mets-toi à mes genoux
Sois comme eux, allonge-toi et respire
Mets toi à mes genoux
Tu vas y revenir, tu vas être libre
Sois comme eux, allonge-toi et respire

Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe
Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe
Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees

Mets-toi à mes genoux (x6)
Tu vas y revenir, tu vas être libre (x6)

__________
(1) Tesco : plus grand magasin de grande distribution au Royaume-Uni
(2) Flash Gordon : héros d'un comic strip de science-fiction américain. Il n'a pas de pouvoir particulier ; mais il sait aussi bien se battre à l'épée qu'au pistolet.
(3) Camden : quartier londonien réputé pour ses marchés et pour sa culture dite "alternative" importante ( punks, gothiques, skinheads rock'n'roll, disco ou encore altermondialistes).

Explication de Dave Bayley

"People often tell dark stories with a smile on their face. The undercurrent of what they're saying can be quite said. There's definitely a bit of gallows humour.
This is obviously about a guy who's quite strange. He was never given a chance to integrate into society and so just spends more and more time alone at home becoming even stranger, even weirder... he creates these little inventions. We made him a website."

"Des gens racontent souvent des histoires glauques avec un sourire sur leur visage. Le sous-jacent de leurs propos peut être dit ouvertement. C'est définitivement de l'humour macabre.
C'est forcément l'histoire d'un mec qui est un peu étrange. Personne ne lui a donné la chance de s'intégrer dans la société et il passe de plus en plus de temps seul chez lui devenant encore plus étrange, bizarre... il créé ces petites inventions. Nous lui avons fait un site internet."

 
Publié par 281 2 le 8 août 2017, 07:33.

Voir la vidéo de «Life Itself»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000