Facebook

 

Paroles de la chanson «Lune Noire» par Merle Bardenoir

Lorsqu'il se fait tard,
Que les yeux hagards
Contemplent le ciel,
Ô comme elle est belle !
Cette lune noire
Que l'on ne peut voir,
Comme une Ă©tincelle,
Obscure chandelle
D'un Ɠil sans regard
Devant le miroir
D'argent et de sel
Tournée vers icelle.

A la croisée des chemins, entre hasard et destin,
HĂ©cate appelle ses chiens et les convie au festin.

Certaines anges rebelles
Ne pensent plus qu'Ă  elle,
Aimeraient l'avoir
Dans leur lit le soir
Et s'unir Ă  elle,
Défier le réel
Se font des histoires,
Au comptoir du bar.

A la croisée des chemins, entre hasard et destin,
HĂ©cate appelle ses chiens et les convie au festin.

En vain on l'appelle
D'une voix de miel,
Pas le moindre espoir
D'en haut la voir choir,
Descendre Ă  l'autel
Devenir charnelle,
En haut du nichoir
Elle Ă©tale sa gloire.

A la croisée des chemins, entre hasard et destin,
HĂ©cate appelle ses chiens et les convie au festin.

Celle qu'on croit nouvelle
Soudain se révÚle,
Ouvre la mĂąchoire
Et ses dents d'ivoire
Apparaissent, cruelles,
Cycle menstruel
Sans aucun retard
La pleine lune se marre.

A la croisée des chemins, entre hasard et destin,
HĂ©cate appelle ses chiens et les convie au festin.

 
Publié par 815 1 4 le 22 octobre 2017, 07:52.
Chants d'avant l'aube
Chanteurs : Merle Bardenoir

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000