Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Tonya Harding (in Eb major)» par Sufjan Stevens

Tonya Harding, my star (1)
Tonya Harding, ma star
Well this world is a cold one
Bien ce monde est du genre froid
But it takes one to know one
Mais qui se ressemble s'assemble

And God only knows what you are
Et seul Dieu sait ce que tu es

Just some Portland white trash
Juste quelques poubelles blanches de Portland
You confronted your sorrow
Auxquelles tu as confronté ton chagrin
Like there was no tomorrow
Comme s'il n'y avait pas de demain
While the rest of the world only laughed
Alors que le reste du monde ne faisait que rire

Triple axel on high
Triple axel en haut
A delightful disaster
Une délicieuse catastrophe
You jumped farther and faster
Tu as sauté plus loin et plus vite
You were always so full of surprises
Tu étais toujours tellement pleine de surprises

Are your laces untied?
Tes lacets sont-ils dénoués?
What’s the frown on your face for?
Pour quoi t’inquiètes-tu?
And just what are the skates for now?
Et qu'en est-il des patins pour l'instant?
Tell me which is your good side?
Dis-moi quel est ton bon côté?

Are you lonely at night?
Es-tu seule la nuit?
Do you miss all the glory
Est-ce que la gloire te manque?
Or the mythical story
Ou l'histoire mythique
Of the Olympian life?
De la vie olympique?

Yamaguchi in red (2)
Yamaguchi en rouge
She had high rise and roses
Elle a eu une montée fulgurante et des roses
And red-carpet poses
Et des poses sur le tapis rouge
And her outfit was splendid
Et son costume était splendide

Nancy Kerrigan’s charm
Le charme de Nancy Kerrigan
Well she took quite a beating
Bien elle a pris une raclée
So you’re not above cheating
Ainsi tu n'es pas au-dessus de la triche
Can you blame her for crying?
Peux-tu la blâmer de pleurer?

Tonya, you were the brightest
Tonya, tu étais la plus lumineuse
Yeah you rose from the ashes
Oui, tu as ressuscité des cendres
And survived all the crashes
Et survécu à tous les accidents
Wiping the blood from your white tights
Essuyant le sang de tes collants blancs

Has the world had its fun?
Le monde s'est-il amusé?
Yeah they’ll make such a hassle
Ouais ils vont faire tant d'histoires
And they’ll build you a castle
Et ils te construirons un château
Then destroy it when they’re done
Puis le détruiront quand ils en auront fini

Tonya Harding, my friend
Tonya Harding, mon amie
Well this world is a bitch, girl
Bien ce monde est un salaud, ma belle
Don’t end up in a ditch, girl
Ne finis pas dans un fossé, miss
I’ll be watching you close to the end
Je te surveillerai de près jusqu'à la fin

So fight on as you are
Alors bats-toi telle que tu es
My American princess
Ma princesse américaine
May God bless you with incense
Que Dieu te bénisse avec de l'encens
You’re my shining American star
Tu es ma brillante étoile américaine

You’re my shining American star
Tu es ma brillante étoile américaine
You’re my shining American star
Tu es ma brillante étoile américaine

__________
Tonya Harding, née à Portland, est une patineuse artistique américaine. Elle fut la première américaine à faire un triple axel en compétition.

Sufjan : "I’ve been trying to write a Tonya Harding song since I first saw her skate at the U.S. Figure Skating Championships in 1991. She’s a complicated subject for a song partly because the hard facts of her life are so strange, disputable, heroic, unprecedented, and indelibly American. She was one of the greatest figure skaters of her time, and the first American woman to perform a triple axle in an international competition. She was an unlikely skating star, having been raised working class in Portland, Oregon. Being a poor outsider, her rise to fame in the skating rink was seen, by some, as a blemish on a sport that favored sophistication and style. Tonya’s skating technique was feisty, fierce, and full of athleticism, and her flamboyant outfits were often hand-made by her mother (who was abusive and overbearing). (They couldn’t afford Vera Wang.) And then there was the Nancy Kerrigan incident. In January 1994, Tonya’s then-boyfriend Jeff Gillooly hired an assailant, Shane Stant, to break fellow figure skater Nancy Kerrigan’s leg at the U.S. Figure Skating Championships at Cobo Arena in Detroit, so that she would be unable to compete at the upcoming Winter Olympics. The after-math of the attack was recorded on camera and ultimately set off a media frenzy (and an FBI investigation). Gillooly and Stan were eventually found guilty, and Tonya pleaded guilty to hindering the prosecution, and was subsequently banned for life from the U.S. Figure Skating Association. Nancy Kerrigan recovered from her injury and won a silver medal at the Winter Olympics. Tonya Harding finished eighth. [...] "
"J'ai essayé d'écrire une chanson pour Tonya Harding depuis que je l'ai vue pour la première fois aux Championnats américains de patinage artistique en 1991. Elle est un sujet compliqué pour une chanson en partie parce que les faits marquants de sa vie sont si étranges, discutables, héroïques, sans précédent. et à jamais américain. Elle était l'une des plus grandes patineuses artistiques de son temps et la première américaine à effectuer un triple axel dans une compétition internationale. Elle était une étoile du patinage improbable, venant de la classe ouvrière de Portland, en Oregon. Étant une outsider pauvre, son ascension vers le patinage était perçu par certains comme une tache sur un sport qui favorisait la sophistication et le style. La technique de Tonya était fougueuse, féroce et pleine d'athlétisme, et ses tenues flamboyantes étaient souvent faites à la main par sa mère (qui était abusive et autoritaire). (Ils ne pouvaient pas se permettre Vera Wang (styliste américaine).) Et puis il y a eu l'incident de Nancy Kerrigan. En janvier 1994, le copain de l'époque de Tonya, Jeff Gillooly, engagea Shane Stant, un agresseur, pour tabasser Nancy aux Championnats américains de patinage artistique au Cobo Arena de Détroit, afin qu'elle ne puisse pas participer aux prochains Jeux olympiques d'hiver. . L'après-coup de l'attaque a été enregistré par une caméra et a finalement déclenché une frénésie médiatique (et une enquête du FBI). Gillooly et Stan ont finalement été reconnus coupables, et Tonya a plaidé coupable de non-dénonciation, et a été par la suite bannie à vie de la US U.S. Figure Skating Association. Nancy Kerrigan s'est remise de sa blessure et a remporté une médaille d'argent aux Jeux olympiques d'hiver. Tonya Harding a terminé huitième. [...]"
"[...]Tonya Harding’s dramatic rise and fall was fiercely followed by the media, and she very quickly became the brunt of jokes, the subject of tabloid headlines and public outcry. She was a reality TV star before such a thing even existed. But she was also simply un-categorical: America’s sweetheart with a dark twist. But I believe this is what made her so interesting, and a true American hero. In the face of outrage and defeat, Tonya bolstered shameless resolve and succeeded again and again with all manners of re-invention and self-determination. Tonya shines bright in the pantheon of American history simply because she never stopped trying her hardest. She fought classism, sexism, physical abuse and public rebuke to become an incomparable American legend. "
"[...] L'ascension et la chute dramatique de Tonya Harding ont été suivies avec acharnement par les médias, et elle a très vite fait les frais des blagues, sujet des manchettes et de l'indignation publique. Elle était une star de la télé-réalité avant même qu'une telle chose n'existe. Mais je crois que c'est ce qui l'a rendue si intéressante, et une vrai héroïne américaine. Face à l'indignation et à la défaite, Tonya a renforcé sa résolution et a réussi à maintes reprises de toutes les façons en se réinventant et en faisant preuve d'autodétermination. Tonya brille dans le panthéon de l'histoire américaine simplement parce qu'elle n'a jamais cessé d'essayer. Elle a combattu la discrimination des classes, le sexisme, la violence physique et les reproches du public pour devenir une légende américaine incomparable."

(2) Kristi Yamaguchi: patineuse américaine. Médaille d'or aux Championnats du monde de patinage artistique 1991, devant Tonya Harding, médaille d'argent

 
Publié par 189083 5 5 7 le 13 décembre 2017, 10:27.
Tonya Harding [Single]
Chanteurs : Sufjan Stevens

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000