Facebook

 

Paroles de la chanson «Rock City » par Bernard Lavilliers

Téléphone de la cabine
J'te présenterai ma frangine cocaïne
Viens becqueter dans ma cuisine
Tu goûteras à ma copine protéine
Si tu swing dans le timing
T'auras droit aux multivitamines
New York, New York, New York...

Si tu es dans la détresse
J'te présenterai une gonzesse qui caresse
Qui t'fait cracher tes dollars
A peu prĂšs comme un tubard ses kleenex
Si t'es pas dans le tempo
Elle t'éponge, et puis ciao, ça presse
New York, New York, New York...

Si t'es venu pour la frime
J'te prĂȘterai ma limousine avec piscine
Cheminée, bar et mousseline
Avec un bas de soie noir d'Marilyn
Le dentier du président
Le Watergate du précédent, en sourdine
New York, New York, New York...

Si tu veux du sentiment
On n'en a plus pour l'instant dans le stock
On peut t'vendre quelques missiles
Vietnamiens avec leurs cibles d'un seul bloc
Tu ne veux pas t'emmerder
MĂȘme tout seul, dans la citĂ© du Rock
New York, New York, New York...

Téléphone de la cabine
J'te présenterai ma frangine cocaïne
Viens becqueter dans ma cuisine
Tu goûteras à ma copine protéine
Si tu swing dans le timing
T'auras le droit aux multivitamines
New York, New York, New York...
Téléphone de la cabine
J'te présenterai ma frangine cocaïne
Viens becqueter dans ma cuisine
Tu goûteras à ma copine protéine
Si tu swing dans le timing
T'auras droit aux multivitamines
New York, New York, New York...

Si tu es dans la détresse
J'te présenterai une gonzesse qui caresse
Qui t'fait cracher tes dollars
A peu prĂšs comme un tubard ses kleenex
Si t'es pas dans le tempo
Elle t'éponge, et puis ciao, ça presse
New York, New York, New York...

Si t'es venu pour la frime
J'te prĂȘterai ma limousine avec piscine
Cheminée, bar et mousseline
Avec un bas de soie noir d'Marilyn
Le dentier du président
Le Watergate du précédent, en sourdine
New York, New York, New York...

Si tu veux du sentiment
On n'en a plus pour l'instant dans le stock
On peut t'vendre quelques missiles
Vietnamiens avec leurs cibles d'un seul bloc
Tu ne veux pas t'emmerder
MĂȘme tout seul, dans la citĂ© du Rock
New York, New York, New York...

Téléphone de la cabine
J'te présenterai ma frangine cocaïne
Viens becqueter dans ma cuisine
Tu goûteras à ma copine protéine
Si tu swing dans le timing
T'auras le droit aux multivitamines
New York, New York, New York...

J'te téléphone de la détresse
Il n'y avait plus de gonzesse dans le stock
Hamburger dans la cabine
J'peux pas m'payer la frangine cocaĂŻne
On m'a jeté d'la limousine
J'ai pas droit aux multivitamines
New York, New York, New York...

J'te téléphone de la détresse
Il n'y avait plus de gonzesse dans le stock
Hamburger dans la cabine
J'peux pas m'payer la frangine cocaĂŻne
On m'a jeté d'la limousine
J'ai pas droit aux multivitamines
New York, New York, New York...

 
Publié par 42335 4 4 6 le 14 décembre 2017, 06:43.
Bernard Lavilliers
Chanteurs : Bernard Lavilliers
Albums : O Gringo

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000