Facebook

 

Paroles de la chanson «Nature Morte» par Claire Diterzi

Il y avait les fleurs et du raisin
Dans la lumiÚre posés sur la table
Moi j’étais nue mais tu n’ le voyais pas

Il y avait des enfants maquillés
Des princes de fortune et le violon bien sûr
Moi je chantais mais tu n’ m’entendais pas

Dans l’au-delà
Je vois ta nature morte
Tu n’es que vanitĂ©
Si tu me désavoues

Il ne reste qu’une bougie froide
Et le silence d’un gibier dans les cendres
MalgrĂ© l’amour tu ne me touches pas

Ton lit n’est plus qu’une fosse commune
Ton corps inerte un mur de lamentations
Je prie ta sainte verge mais elle ne bouge pas

Dans l’au-delà
Je vois ta nature morte
Tu n’es que vanitĂ©
Si tu me désavoues

Tu n’es que vanitĂ©
Si tu me désavoues

 
Publié par 5393 2 2 6 le 18 décembre 2017, 06:56.
Le Salon des refusées
Chanteurs : Claire Diterzi

Voir la vidéo de «Nature Morte»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000