Facebook

 

Paroles de la chanson «Hôtel des Infidèles » par Étienne Daho


C'était la chambre du serpent
Sifflant le chant des résistants
Des infidèles
Le miel
Et le goût entêtant
Du tabac gris
Bénis
Et de la poudre blanche
Artificielle orgie
Noble mélancolie
Nous étions douze en mal d'espace
De liberté
Et refusions de nous livrer

C'était le rituel des dimanches pluvieux
A l’épreuve du feu
A Montparnasse fiévreux
Les oubliés de Dieu
A la Louisiane, morsure
Sur mon torse fleuri
Et ce silence maudit
Dans la rue Debussy
Nous étions douze en mal d'espace
De liberté
Et refusions de nous livrer

Le cœur endeuillé
Nus, démasqués
Le souffle court
Nous étions tous en mal d'amour
Et refusions de le montrer

Nous étions douze en mal d'espace
De liberté
Et refusions de nous livrer

Le cœur empressé
Nus, démasqués
Le souffle court
Nous étions tous en mal d'amour
Et refusions de nous livrer

 
Publié par 42335 4 4 6 le 27 décembre 2017, 07:24.
Étienne Daho
Chanteurs : Étienne Daho
Albums : Blitz

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000