Facebook

 

Paroles de la chanson «La Fleur au Fusil» par FT-17

Le tambour bat, le tocsin sonne,
L'atmosphère pesante n'échappe à personne,
Les premiers badauds voient avec émotion
Placardée l'affiche de mobilisation.

Larmes des femmes, silence des hommes,
Pâleur, fébrilité, inquiétude maximum,
La nouvelle atteint ouvriers et paysans.
A la sortie d'usine, au retour des champs.

Nous sommes partis la fleur au fusil
Le cœur léger d'après ce qu'on dit
Remontés et pleins d'assurance.

Nous sommes partis la fleur au fusil
Faire notre devoir, servir le pays
Sans penser à toutes les souffrances.

Dans toutes les gares, rassemblements,
Citoyens hier, soldats maintenant,
Les conscrits convergeaient sur les chemins de fer,
Le sang de la nation coulait dans ses artères.

Certains chantaient, d'autres bravaient,
Des pères faisaient leurs adieux aux enfants,
De ces gars jeunes et forts, dans cette foule bigarrée,
On ne trouvait pourtant aucun hésitant.

Nous sommes partis la fleur au fusil
Le cœur léger d'après ce qu'on dit
A l'esprit une grande espérance.

Nous sommes partis la fleur au fusil
Faire notre devoir, venger la patrie
Des Prussiens, et servir la France.

Union sacrée dans les journaux,
Des monarchistes aux socialos,
On va reprendre la Lorraine aux Allemands,
Dans une guerre expédiée rapidement.

Vers la frontière, les régiments,
Avancent décidés, légers et hardiment,
Certains fanfarons au bout de leur fusil,
Offrent des fleurs à leur chère Rosalie.

Aux armes citoyens!
Formez vos bataillons!
Marchons, marchons,
Qu'un sang impur abreuve nos sillons!

 
Publié par 45330 4 4 7 le 11 mars 2018, 12:20.
Marcelin s'en va-t-en Guerre
Chanteurs : FT-17

Voir la vidéo de «La Fleur au Fusil»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000