Facebook

 

Paroles de la chanson «Capricorne» par Lorage

Quand la riviĂšre s'amuse et le torrent s'Ă©lĂšve
La température monte quand je mords dans ses lÚvres
Et je croiserai mes vers jusqu'à les voir célÚbres
Pour qu'elle entende mes maĂźtres cĂ©lĂ©brer l’élĂšve et le temps m'est comptĂ©, j'accĂ©lĂšre
Un goût d'encre se lÚve entre mes maxillaires
J'Ă©cris pour que ce message traverse les mers
Caresse son plexus solaire, menaçant l'hiver
Assez bĂȘte pour rĂȘver que c'est moi que tu veux
Mon cƓur brĂ»le, toi tu n'y vois que du feu
Pure poussiĂšre d'Ă©toile filante, laisse-moi faire un vƓux
Cruel amour que j'accuse de vice
Transforme en douceur l'amertume de vivre
J'étais aveuglé sans que tu l'devines
J'ai pris de la bouteille Ă  en finir ivre
J'avais besoin de toi dans ma vie mais t'Ă©tais jamais lĂ  alors, j'ai priĂ© l'avenir lĂ  oĂč le vide sĂ©pare le regard d'autres filles
Je ne voyais que toi dans ma ville
Toute ma vie, je l'ai vue comme insaisissable
Sans artifice elle semblait si seule
Plus sensible que ses sƓurs
À ses heures perdues dans mes Ɠuvres
On n'sera jamais deux sans toi
J'aimerais pouvoir compter sur toi
Mais Ă  chaque fois, j'angoisse de me retrouver sans voix
Quand au moins deux cent fois, j'ai perdu mon sang froid devant toi
J'mélange le sexe et l'amour et je sais qu'c'est là mon erreur
La maniĂšre dont je t'aime m'inspire et depuis
Quand j'expire s'exprime Shakespeare
J'fais c'que j'peux avec c'que j'ressens
Encore Padawan de mes sentiments
Et les sentiers de la peine se ressemblent
Mais l'essentiel mĂšne au ressentiment
J'ai gĂąchĂ© la peinture de mon cƓur
Pour te dessiner cette toile, mon cƓur
Tu l'as dĂ©chirĂ© et ça m’écƓure
Malgré tout ce mal, tu me manques

Je t'aime mais tu n'me connais pas
Un jour, tu me reconnaĂźtras
Dans d'autres vies, tu as été ma reine
Je ne peux t'aimer qu'avec moi
Et j'aimerais tellement qu'avec moi
Tu sois la mĂȘme que celle seule avec toi-mĂȘme

Cadeau empoisonné comme pour Mia d'Annabelle
Accro au pollen comme Maya l'abeille
Pas Ă  l'abri des problĂšmes
De la peine Ă  la pelle
De l'amour Ă  la haine
La météo m'rappelle que l'orage m'appelle
Et la marĂ©e m’emmĂšne au bord de l'archipel
Ma bouteille Ă  la mer devenait archi pleine
La photo de la Terre, au fond, n'est pas si belle
L'instrumentale m'emmÚne au gré des décibels
Et j'sais pas comment faire
Moi, j'ai peur de l'enfer
Et j'ai peur que mes démons m'la mettent à l'envers
Marre qu'on me marque au fer
J'veux pas que mon angoisse m'enferme
T'Ă©tais Nola, j'Ă©tais Harry Quebert
Alors t'étonnes pas si le passé m'enterre
T'étais la seule tarée à oser s'attarder
Dans les raz-de-marrée d'un tremblement d'terre
Ta parole est sincĂšre ?
Prendre de la distance est nécessaire ?
Est-ce que c'est sans amour qu'on a passé ces heures ?
Est-ce que c'est en t'aimant sans retour que son nées mes cernes ?
Nan
Sors de ma vie maintenant
Toi et toutes ces choses qui te concernent
J'voudrais voyager dans l'temps, m'effacer d'ici
Mais difficile d'oublier comme un cancer
Épistolaire est l'attente
Un pistolet sur la tempe et j'attends qu'elle entende
La page tourner lentement
Trop tard pour regretter maintenant
Gentiment on va s'Ă©manciper
J'irai appliquer ces immenses idées
Te laissant te noyer dans l'immensité
Se détacher de ton identité m'a fait chavirer

Je t'aime mais tu n'me connais pas
Un jour, tu me reconnaĂźtras
Dans d'autres vies, tu as été ma reine
Je ne peux t'aimer qu'avec moi
Et j'aimerais tellement qu'avec moi
Tu sois la mĂȘme que celle seule avec toi-mĂȘme
Je t'aime mais tu n'me connais pas
Un jour, tu me reconnaĂźtras
Dans d'autres vies, tu as été ma reine
Je ne peux t'aimer qu'avec moi
Et j'aimerais tellement qu'avec moi
Tu sois la mĂȘme que celle seule avec toi-mĂȘme

 
Publié par 188 3 le 22 juin 2018, 08:10.
Capricorne [Single]
Chanteurs : Lorage

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000