Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Vieux D'en Face» par Turrin

Regarde,
Sur le balcon d'en face,
Deux amoureux s'enlacent,
Ils ont de beaux cheveux blancs,

LĂ ,
Le théùtre prend place,
CÎté cour le temps passe,
CÎté jardin il se suspend.

Eux, ce sont les vieux d'en face,
Que les gamins agacent,
DĂšs que vient le printemps,
Nous, on se voit dans la glace,
On rit de toutes leurs frasques,
Que nous porte le vent.

Regarde,
On voit dans leur salon,
Les photos d’un enfant,
Je m’demande oĂč il est maintenant,

Nous,
Nos portraits pris nous-mĂȘmes,
Tous ces cadres qu’on traine,
Nos vieux souvenirs si récents,

Eux,
Ce sont les vieux d’en face,
Qui voient la neige qu’amassent,
Les enfants en hiver,
Se souviennent-ils dans l’ombre,
Des lumiÚres de décembre,
De ce qu’emporte l’air ?

J’aime te regarder quand tu dors,
cette entracte quand dehors,
se ferme un rideau de pluie,

Dis,
On est fort et je parie,
qu’on s’aimera encore,
quand viendront nos cheveux gris.

Dis,
Serons-nous les vieux d’en face,
Au centre de l’espace,
Quand viendra le moment ?
Au-delĂ  des atlas,
pour que lorsqu’on s’enlace,
on redevienne comme avant,
qu’on redevienne comme avant
.

 
Publié par 229 4 le 6 juillet 2018, 15:46.
Les Vieux D'en Face [Single]
Chanteurs : Turrin

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000