Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Intro : Singularity» par BTS/ Bangtan Boys/ 방탄소년단

Mueonga kkaejineun sori
Le son d’une chose qui se brise
Nan mundeuk jameseo kkae
Je suis tiré de mon sommeil
Nasseoreum gadeukhan sori
Un son totalement méconnu
Gwireul maga bojiman jamel deulji mothae
J’essaye de couvrir mes oreilles mais ne peux me rendormir

Mogi jakku apawa
La douleur dans ma gorge empire
Gamssa boryeohajiman
J’essaye de le cacher
Naegen moksoriga
Je n’ai pas de voix
Eopseo oneuldo geu soril deureo
Aujourd’hui encore, j’entends ce son

Tto ulligoisseo geu soriga
Il résonne encore, ce son
Ieoreo buteun hosue tto geumi ga
Une nouvelle fissure se forme sur ce lac gelé
Geu hosue naega nal beoryeot jana
J’ai laissé une part de moi-même dans ce lac
Nae moksoril neol wihae mudeot jana
J’ai enterré ma voix pour toi

Nal beorin gyeoul hosu wiro
Au-dessus du lac hivernal où j’ai été laissé
Dukkeoun eoreumi eoreot ne
Une couche épaisse de glace s’est formée
Jamshi deureogan kkum sogedo
Dans ces brefs rêves
Nareul goeropineun hwansang tongeun yeojeonae
Les illusions qui me torturent sont toujours les mêmes

Naneun nal ireun geolkka
Me suis-je perdu
Anim neol ireun geolkka
Ou t’ai-je gagné ?
Na mundeuk hosuro dallyeoga
Soudain, je cours au lac
Ogeu soge nae eolgul isseo
J’y vois mon visage à l’intérieur

Butakhae amu maldohaji ma
S’il te plaît, ne dis rien
Ibeul mageuryeo soneul ppeodeo bojiman
Je tends ma main pour couvrir ta bouche
Bojiman gyeolguk en eonjenga bomiwa
Mais à terme, le printemps viendra un jour
Eoreumdeureun noga naeryeo heulleo ga
La glace fondra

Tell me nae moksoriga gajjaramyeon
Dis-moi, si ma voix n’est pas réelle
Nal beoriji marasseoyahaetneunji
Si je n’aurais pas dû me perdre ainsi
Tell me gotongjocha gajjaramyeon
Dis-moi, si même cette douleur n’est pas réelle
Geu ttae naega mueolhaeyahaetneunji
Que devrais-je faire à cet instant ?

 
Publié par 303 3 le 23 juillet 2018, 07:01.
Love yourself: Tear

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000