Facebook

 

Paroles de la chanson «Salam Alaykoum» par HK & les Saltimbanks

Toi le voyageur, toi l'Ă©tranger (Assalam Alaykoum)
Assieds-toi donc parmi nous,viens manger (Assalam alaykoum)
Toi qui a parcouru un si long chemin (Assalam alaykoum)
Parle nous donc du pays d'oĂč tu viens (Assalam alaykoum)

Assalam alaykoum, ĂŽ Ă©tranger, ĂŽ voyageur
Assieds-toi je t'en prie, maharbabik, fais nous cet honneur
Cette tente c'est ma maison. Ma maison, c'est ta maison
D'oĂč que tu viennes, quelle soit ta couleur, quel que soit ton nom
Notre mémoire, notre livre : la parole de nos anciens
Notre bonheur : accueillir comme il se doit celui qui vient de loin
Honte sur nous si un jour tu quittais notre terre
En pensant qu'on t'a pas reçu comme notre frÚre

Toi le voyageur, toi l'Ă©tranger (Assalam Alaykoum)
Assieds-toi donc parmi nous,viens manger (Assalam alaykoum)
Toi qui a parcouru un si long chemin (Assalam alaykoum)
Parle nous donc du pays d'oĂč tu viens (Assalam alaykoum)

Si vaste est le désert, si courte notre vie
L'homme se croit maĂźtre de l'Univers, ici on se voit tout petit
Grains de sables emportés par le vent, nous ne sommes que poussiÚre
Regarde le ciel et contemple, mon ami, la grandeur de l'Univers
Tu n'verras jamais autant d'Ă©toiles qu'ici ce soir
Tu n'verras jamais aussi clair dans la nuit noire
SĂ©dentaires ou nomades, on n'fait tous que passer
Marcher ou courir sur place, chacun sa vérité

Toi le voyageur, toi l'Ă©tranger (Assalam Alaykoum)
Assieds-toi donc parmi nous,viens manger (Assalam alaykoum)
Toi qui a parcouru un si long chemin (Assalam alaykoum)
Parle nous donc du pays d'oĂč tu viens (Assalam alaykoum)

Viens-tu de ces pays oĂč les maisons montent jusqu'au ciel
Dis moi mon frĂšre est-il vrai que ces maisons cachent votre soleil
Est-il vrai que vous travaillez dur jour et nuit
Pour payer des prisons dans lesquelles vous vous enfermez toutes votre vie
Est-ce vrai que vous bùtissez des murs pour mieux vous protéger
Et pour protéger vos murs, sortez les barbelés
Les mirages n'existent pas que dans le désert, apparemment
Si un chameau te dit qu'il sait parler, c'est qu'il te ment

Toi le voyageur, toi l'Ă©tranger (Assalam Alaykoum)
Assieds-toi donc parmi nous,viens manger (Assalam alaykoum)
Toi qui a parcouru un si long chemin (Assalam alaykoum)
Parle nous donc du pays d'oĂč tu viens (Assalam alaykoum)

Assalam alaykoum (x8)

Assalam (x3)

Assalam alaykoum (x8)

 
Publié par 1496 2 5 le 17 septembre 2018, 06:49.
Citoyens Du Monde
Chanteurs : HK & les Saltimbanks

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000