Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «The Man Who Married A Robot / Love Theme» par The 1975

Part I: The Man Who Married a Robot
Partie I : L'homme qui s'est marié avec un robot

This is a story about a lonely, lonely man. He lived in a lonely house. On a lonely street. In a lonely part of the world. But, of course, he had the internet. The internet, as you know, was his friend — you could say, his best friend. They would play with each other every day, watching videos of humans doing all sorts of things: Having sex with each other; Informing people on what was wrong with them and their life; Playing games with young children at home with their parents
C'est l'histoire d'un homme très, très solitaire. Il vivait dans une maison isolée. Dans une rue isolée. Dans un coin isolé du monde. Mais, bien sûr, il avait Internet. Internet, comme vous le savez, était son ami — on pourrait même dire son meilleur ami. Ils jouaient ensemble tous les jours, ils regardaient des vidéos d'humains qui faisaient plein de choses différentes : ils avaient des relations sexuelles, ils disaient aux gens ce qui n'allait pas chez eux et dans leur vie, ils jouaient avec des jeunes enfants à la maison avec leurs parents.

One day, the man — whose name was @SnowflakeSmasher86 — turned to his friend, the internet, and he said, “Internet, do you love me?”
Un jour, l'homme — qui s'appelait @SnowflakeSmasher86 — s'est tourné vers son ami, Internet, et a dit "Internet, est-ce que tu m'aimes ?"

The internet looked at him and said, “Yes. I love you very, very, very, very, very, very much. I am your best friend. In fact, I love you so much that I never, ever want us to be apart ever again ever’
‘I would like that,” said the man. And so they embarked on a life together. Wherever the man went, he took his friend. The man and the internet went everywhere together, except of course the places where the internet could not go. They went to the countryside. They went to birthday parties of the children of some of his less important friends. Different countries. Even the moon. When the man got sad, his friend had so many clever ways to make him feel better. He would get him cooked animals and show him the people having sex again, and he would always, always agree with him. This one was the man’s favorite, and it made him very happy. The man trusted his friend so much. “I feel like I could tell you anything,” he said, on a particularly lonely day

Internet l'a regardé et lui a dit "Oui, je t'aime très très très très fort. Je suis ton meilleur ami. En fait, je t'aime tellement que je ne veux plus qu'on soit jamais séparés"
"Ça me plairait" a dit l'homme. Donc ils ont embarqué dans une vie ensemble. Partout où allait l'homme, il emmenait son ami. L'homme et Internet sont allés partout ensemble sauf bien sûr aux endroits où Internet ne pouvait pas aller. Ils sont allés à la campagne. Ils sont allés aux fêtes d'anniversaire de ces amis les moins importants. Dans des pays différents. Même sur la Lune. Lorsque l'homme était triste, son ami avait tant de façons de lui remonter le moral. Il lui cuisinait des animaux et lui montrait encore des gens avoir des relations sexuelles, et il était toujours d'accord avec lui. Ça c'était ce que préférait l'homme et ça le rendait très heureux. L'homme faisait énormément confiance à son. "J'ai l'impression que je peux tout te dire" a-t-il dit, un jour particulièrement solitaire.

“You can. You can tell me anything. I’m your best friend. Anything you say to me will stay strictly between you and the internet.”
"Tu peux. Tu peux tout me dire. Je suis ton meilleur ami. Tout ce que tu me diras restera entre toi et Interne."

And so he did. The man shared everything with his friend: All of his fears and desires; All of his loves, past and present; All of the places he had been and was going, and pictures of his penis. He would tell himself, “Man does not live by bread alone.”
Alors il le fit. L'homme partagea tout avec son ami : toutes ses peurs et ses désirs, tous ses amours passées ou présentes, tous les endroits où il était allé et il allait aller, et des photos de son pénis. Il se disait "On ne vit pas que de pain."

And then he died
Puis il mourut
In his lonely house
Dans sa maison isolée
On the lonely street
Dans la rue isolée
In that lonely part of the world
Dans ce coin isolé du monde

You can go on his Facebook
Tu peux aller sur son Facebook

Part II: Love Theme
Partie II : Love Theme

 
Publié par 8500 1 2 5 le 30 novembre 2018, 10:22.
A Brief Inquiry Into Online Relationships
Chanteurs : The 1975

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000